Mes géants, mes parents – Agnès de Lestrade et Mayalen Goust

Par défaut

          Quand on est enfant, ils sont bien mystérieux ces géants qui sont nos parents. On ne les comprend pas toujours eux qui avec leurs grandes jambes ne font jamais de balançoire ni de toboggan. 

          J’ai beaucoup aimé les illustrations très douces et poétiques de ce livre. Le texte est aussi sensible. J’ai été agréablement surprise par la douceur de ce livre. Je regretterais simplement une chute un peu légère. Petite déception sur la fin donc mais une lecture malgré tout très agréable.

Les géants ce qu’ils préfèrent,

c’est escalader les montagnes…

traverser les mers…

et regarder les étoiles…

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s