Archives de Catégorie: Actualité

L’actu de la semaine 07/12

Par défaut

- Nelson Mandela est mort jeudi soir à l’âge de 95 ans. Grand nom de la lutte pour l’égalité raciale en Afrique du Sud, il a été emprisonné pendant 27 ans avant d’être libéré en 1990 et de recevoir le prix Nobel de la Paix en 1993. En 1994, il devient le premier président noir d’Afrique du Sud où il mènera une politique de réconciliation entre Noirs et Blancs. Il reste un symbole de la lutte contre l’apartheid et pour les droits de l’Homme. Ses funérailles auront lieu le 15 décembre à Qunu, son village natal.

- 45 personnes ont été interpellées dans le cadre d’un trafic d’armes international. L’opération a mobilisé 300 gendarmes, aussi bien en métropole qu’outre-mer dans cette enquête sur un trafic d’armes en provenance des Balkans et de Slovaquie. 38 personnes ont été placées en garde-à-vue.

- Luc Jousse, le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens dans le Var, a tenu des propos sur les Roms qui ont déclenché une nouvelle polémique sur le sujet. Lors d’un conseil de quartier, évoquant un problème de feu de forêt qui menaçait un camp de Roms, il les aurait qualifiés de cauchemar et aurait dit regretter que les pompiers ait été appelés trop tôt.

- L’opération Sangaris, intervention française en Centrafrique, est lancée depuis que l’ONU a donné son accord. 1600 soldats seront envoyés sur place. Les forces française ont commencé à se déployer hors de Bangui afin de tenter de rétablir la sécurité dans cette ancienne colonie française en proie à des violences. Au moins 400 personnes ont été tuées ces derniers jours.

- En Ukraine, l’opposition appelle à renverser le président. Le gouvernement a suspendu la signature d’un accord avec l’Union Européenne, préférant au dernier moment se rapprocher de la Russie, ce qui a déclenché les foudres de la population qui réclame des élections anticipées. Des affrontements violents entre les manifestants et la police ont eu lieu.

vendeur20journaux-cff80

Le mot de la semaine POPLITÉ : "Qui appartient au jarret, à la partie postérieure du genou."

Les sorties ciné

- Le démantèlement : Gaby élève des moutons dans la ferme de son père, il y vit seul depuis que ses filles sont parties ; alors que les paysans sont contraints de vendre leur propriété à cause de la crise, lui résiste, jusqu’à ce qu’une de ses fille manque d’argent et lui demande de l’aide. Venant moi-même d’une famille paysanne, le sujet me touche particulièrement. Un film que j’attendais impatiemment.

- Casse-tête chinois : Xavier a 40 ans, il est père de deux enfants et vit à New-York, il cherche sa place au milieu du tourbillon qui l’entoure ; un vrai casse-tête chinois ! Retrouver la fine équipe de L’auberge espagnole des années après laisse présager d’un bon moment de détente.

- Rêves d’or : Juan, Sara et Samuel aspirent à une vie meilleure et tentent de se rendre aux États-Unis depuis le Guatemala ; en route ils rencontrent Chauk, un indien qui se joint à eux ; leur voyage va les confronter à une dure réalité. Un film sans doute dur mais qui aborde un sujet intéressant.

Bonne semaine !

L’actu de la semaine (30/11)

Par défaut

     Grosse actualité cette semaine avec des affaires judiciaires, des lois en discussion, des arrestations en série, des manifestations en tous genres… Voici une petite sélection des évènements majeurs, mais il y en a eu bien d’autres !

- Le projet de loi sur la prostitution est en débat à l’Assemblée Nationale. Parmi les mesures en discussion, l’abrogation du délit de racolage passif et la pénalisation des clients. Ce dernier point fait particulièrement débat, les clients en question ne tenant pas à se retrouver soudain dans l’illégalité et les associations craignant que la situation ne s’en trouve encore plus précarisée.

- Un camp de Roms a été démantelé à Saint-Ouen. Près de 800 personnes ont été évacuées. Il était situé près de voies ferrées servant à l’approvisionnement en charbon d’une centrale de chauffage urbain parisienne : des hôpitaux, des crèches et 110 000 habitations étaient menacées d’être privées de chauffage. L’approvisionnement en eau se faisait par une simple bouche à incendie et il n’y avait pas de sanitaires dans le camp. Seules quelques familles ont demandé l’aide de la préfecture malgré les nombreuses tentatives de médiation.

- L’affaire qui a marqué cette semaine est celle d’une fillette de 15 mois retrouvée morte sur la plage de Berck-sur-Mer. La mère, vue avec sa fille sur une vidéosurveillance quelques heures avant sa mort, a été activement recherchée par la police. Un appel à témoin à été lancé, avec des affiches dans les transports d’Ile-de-France. Elle a finalement été retrouvée et mise en examen pour assassinat. Elle avait volontairement abandonnée son enfant vivante sur la plage alors que la mer montait afin de mettre fin à ses jours.

- Une violente évasion s’est déroulée a Nantes cette semaine. Un détenu a profité d’un transfert à l’hôpital pour s’évader. Il a agressé violemment ses trois gardiens, l’un d’eux a dû subir une opération. La scène a été filmée par un passant et un appel a témoin a été lancé pour tenter de retrouver le fugitif, toujours en cavale.

- La situation en Centrafrique inquiète la communauté internationale. La situation dans le pays est très instable, les coups d’états s’y multiplient tout comme les guérillas. Les exactions contre les populations civiles se multiplient : massacres, pillages, villages brûlés… De plus, un conflit religieux se profile dans ce pays chrétien à 80%. L’ONU préconise une intervention rapide et la France a d’ores et déjà envoyé 800 soldats sur place afin d’être prête à intervenir.

vendeur20journaux-cff80

Le mot de la semaine sera ÉRYTHÈME : "Rougeur pathologique de la peau, circonscrite ou généralisée, qui cède à la pression du doigt; p. méton., affection dont cette rougeur constitue le symptôme."

Les sorties ciné

- The Immigrant : Ewa est arrivée à New York avec sa sœur, Magda, en espérant une vie meilleure, mais atteinte de la tuberculose, celle-ci est placée en quarantaine et seule, Ewa tombe dans les filets de Bruno, un souteneur pour qui elle va travailler pour tenter de sauver sa sœur. Une histoire sombre comme je les aime quoi qu’elle semble un peu mélo à mon goût mais qui reste un des films les plus attendus de l’année.

- Eka et Natia, Chronique d’une jeunesse géorgienne : Eka et Natia sont deux adolescentes inséparables, au lendemain de l’effondrement de l’Union Soviétique, elles vivent à Tbilissi, en Géorgie, et sont confrontées à la domination des hommes ; une lutte quotidienne pour la liberté. Le sujet m’intéresse particulièrement et les habitués connaissent sens doute ma curiosité pour la cinéma d’Europe de l’Est. Un film que j’essaierai donc d’aller voir.

- L’Escale : à Athènes, Amir, un immigré iranien, a fait de son appartement un lieu de transit pour ceux qui comme lui veulent fuir leur pays ; la Grèce est une escale et ils restent chez lui en attendant des contacts ou des papiers pour pouvoir rejoindre d’autres pays d’Europe. Un documentaire qui me paraît très intéressant et qui je pense peut donner de très belles choses.

          En début de semaine, c’était la Journée contre la violence faite aux femmes, l’occasion d’un petit moment militant et de partager avec vous une petite vidéo sur les violences psychologiques vue sur le net.

Bonne semaine !

L’actu de la semaine (23/11)

Par défaut

- Un tireur fou a tiré dans les locaux de Libération puis de la Société Générale à Paris. Il a également menacé le personnel de BFM TV et pris un automobiliste en otage sur les Champs-Elysées. Il a finalement été arrêté quelques jours plus tard à Bois-Colombes après une tentative de suicide. Il était connu des service police.

- Un double attentat suicide devant l’ambassade d’Iran à Beyrouth, au Liban, a fait 25 morts et au moins 160 blessés. L’attentat avait été revendiqué par un groupe islamiste proche d’Al Qaïda qui affirmait avoir agi en représailles à l’implication du Hezbollah dans le conflit syrien. Les kamikazes présumés auraient été identifiés.

- Un convoi militaire a été attaqué à la voiture piégée en Egypte, dans le Sinaï, faisant au moins 10 morts et 35 blessés. Ce type d’attaques se multiplie dans le pays. Certaines sont revendiquées par des groupes armés djihadistes clandestins  parfois liés à Al-Qaïda. Le gouvernement intérimaire accuse les groupes islamiste pro-Morsi d’en être les auteurs. Le même jour, un attentat au Caire à fait 4 blessés parmi les policiers.

- Cette semaine s’est ouvert le procès en appel de l’Arche de Zoé. Eric Breteau s’est reconnu responsable de l’échec de l’opération qui visait à exfiltrer du Tchad une centaine d’enfants qui censément orphelins du Dafour mais a contesté plusieurs infractions qui lui sont reprochées. En première instance, Eric Breteau et sa compagne, Emilie Lelouch, avaient écopé de deux ans de prison ferme et 50 000€ d’amende, les ONG estimant que la quasi-totalité des enfants étaient tchadiens et avaient au moins un parent.

- Le verdict est tombé dans le procès en appel de Stéphane Moitoiret. Il a été déclaré responsable de ses actes et a été condamné a 30 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat du petit Valentin en 2008, de 44 coups de couteau. Son ex-compagne, Noëlla Hégo, a été condamnée a 5 ans de prison pour non-assistance à personne en danger, peine qu’elle a déjà effectuée. Des peines bien moins lourdes qu’en première instance (la perpétuité pour l’un et 18 ans pour l’autre).

vendeur20journaux-cff80

Le mot de la semaine sera CRÉOSOTE : "Liquide huileux, incolore, jaunissant à l’air, de saveur brûlante, d’odeur forte, obtenu par distillation de goudrons végétaux, notamment du goudron de hêtre et utilisé, en thérapeutique, pour ses propriétés antiseptiques."

Les sorties de la semaine

- Les Garçons et Guillaume, à table ! : C’est comme ça que la mère de Guillaume Gallienne les appelait pour manger lui et ses frères, il lui arrive aussi de l’appeler "ma chérie", une petite confusion sur son identité qui valait bien un film. La bande-annonce m’a beaucoup fait rire et la présentation du film par le réalisateur m’a plus encore donné envie. Il y a l’air d’y avoir autant de légèreté que de profondeur dans ce film, et c’est rare.

- Capitaine Phillips : l’histoire vraie d’une prise d’otages sur un navire de la marine marchande américaine, menée en 2009 par des pirates somaliens. Une histoire qui n’est pas sans me rappeler un film déjà vu cette année, Hijaking, que j’avais beaucoup aimé. Espérons que celui-ci sera du même acabit.

- La Maison à la Tourelle : en 1944, une mère et son fils traversent l’URSS en train pour rejoindre leur famille ; mais au cours du voyage la mère tombe malade et l’enfant se retrouve livré à lui-même dans une ville inconnue. Le titre m’intrigue et je pense qu’il peut y avoir de la poésie dans ce film-là.

Bonne semaine !

Prix littéraires : la cuvée 2013 est arrivée !

Par défaut

Prix décembre : La Réforme de l’Opéra de Pékin, Maël Renouard (Payot/Rivages). Un roman qui l’a remporté haut la main dès le premier tour. Avec 30 000€, il s’agit de l’un des prix littéraires les mieux dotés. Ce court roman est le seul primé de la rentrée littéraire a être sorti directement en poche, il ne vous faudra débourser que 5,10€ pour vous le procurer et vous n’aurez même pas besoin d’attendre l’année prochaine pour cela !

Prix Interallié : Moment d’un couple, Nelly Allard (Gallimard). Egalement comédienne et scénariste, la lauréate signait ici son deuxième roman sur la mécanique des sentiments au sein d’un triangle amoureux. Ce prix qui récompense traditionnellement l’écriture journalistique vient clore la saison des grands prix littéraires de la rentrée.

Prix du roman de l’Académie française : Plonger, Christophe Ono-dit-Biot (Flammarion). Le journaliste du Point nous livre ici un roman sur la filiation où il a su synthétiser son amour des Ancien avec un certain modernisme pour convaincre le jury semble-t-il.

Prix Renaudot : Naissance, Yann Moix (Grasset). Il a été élu au premier tour. Frédéric Beigbeder, membre du jury, parle d’un roman "délirant et monumental". Modeste, l’auteur a quant à lui déclaré "C’est un prix qui était fait pour moi et pour lequel j’étais fait".

1746799_3_a451_rentree-litteraire_c6a6705bed1409aa158123f755cd8b8d

Prix Femina : La saison de l’ombre, Léonora Miano (Grasset). Un roman sur les débuts de l’esclavage vu par les familles africaines choisi au 10° tour et qui prend une résonance toute particulière en cette période où le racisme semble plus que jamais décomplexé. A noter aussi, le Femina du meilleur roman étranger pour Canada, Richard Ford (L’Olivier) et celui de l’essai pour Le dictionnaire amoureux de Proust, Jean-Paul et Raphaël Enthoven (Plon/Grasset).

Prix Médicis : Il faut beaucoup aimer les hommes, Marie Darrieussecq (POL). L’auteur a été choisi au premier tour. Dans ce roman, elle aborde le sujet de la passion et de l’attente de l’autre. Le prix Médicis étranger revient à Toine Heijmans pour En mer (Bourgois) et celui de l’essai à Svetlana Alexievitch pour La Fin de l’homme rouge (ou le temps du désenchantement) (Actes Sud).

Prix Goncourt : Au revoir là-haut, Pierre Lemaitre (Albin Michel). Le choix a visiblement été difficile puisque les jurés du Goncourt n’ont réussi à se décider qu’au 12° tour pour ce roman extrêmement prenant sur l’après-guerre de 14-18. Bernard Pivot, a salué "l’écriture très cinématographique" d’un "roman populaire, dans le bon sens du terme". Pour mon avis sur le livre, c’est ici. Les lycéens ont quant à eux élu Le quatrième mur de Sorj Chalandon (Grasset).

L’actu de la semaine (16/11)

Par défaut

- Christiane Taubira a été insultée à la Une de l’hebdomadaire d’extrême-droite "Minute". Les attaques racistes contre la ministre de la Justice s’enchaînent ces dernières semaines dans un climat pour la moins tendu. L’Assemblée Nationale et de nombreux intellectuels lui ont apporté leur soutien.

- Le Président de la République a été hué lors des commémorations du 11 novembre. Le maire de Châteaurenard (13) et deux autre maire du conseil municipal ont été agressé à coups de couteaux pendant les cérémonies. Anti-écotaxes et anti-mariage pour tous sont venu exprimer leur désaccord face à la politique du gouvernement.

- Le procès en appel des meurtriers du petit Valentin a débuté. En première instance, Stéphane Moitoiret et Noëlla Hego avaient été reconnus coupables du meurtre de Valentin Crémault, 10 ans, tué de 44 coups de couteau en 2008. Il avait été condamné à la prison à perpétuité et elle à 18 ans de réclusion. Le procès va surtout porter sur la santé mentale des deu inculpés et leur responsabilité.

- Un prêtre français a été enlevé au Nord du Cameroun. Georges Vandenbeusch a été enlevé par le groupe islamiste Boko Haram et très certainement été amené au Nigéria, pays d’origine de ce groupe armé. Les motivations pourraient être d’origine financière.

- Le procès de l’incendie de l’hôtel Paris Opéra s’est ouvert cette semaine. En avril 2005, l’incendie de cet hôtel où logeaient des familles étrangères en difficulté avait fait 24 morts dont 11 enfants. Quatre personnes sont poursuivies pour homicides et blessures involontaires.

vendeur20journaux-cff80

Le mot de la semaine sera COURLIS : "Oiseau aquatique migrateur, échassier de taille moyenne au long bec arqué."

Les sorties ciné

- La Vénus à la fourrure : alors que Thomas vient de finir des auditions pour un rôle sans trouver une comédienne convenable, Vanda surgit et semble parfaitement connaître le personnage, l’audition se prolonge et vire à l’obsession. Le dernier Polanski, voilà qui en soi est déjà un argument pour se déplacer, d’autant que celui-ci à l’air d’avoir cette ambiance un rien malsaine qu’il sait si bien recréer.

- Les dernier des injustes : en 1975, Claude Lanzmann a filmé Benjamin Murmelstein, le dernier Président du Conseil Juif du ghetto de Theresienstadt, seul "doyen des Juifs" à n’avoir pas été tué durant la deuxième guerre mondiale. Un documentaire qu’il me semble bien sûr essentiel de voir, pour en apprendre plus sur cet homme et son incroyable parcours.

- Il était une forêt : des premières pousses au arbres géants, le développements d’une forêt tropicale avec ses plantes et ses animaux. Je dois admettre que ça me tente moyennement, mais bon, il me fallait un troisième film et il me semble à la fois beau et reposant.

Bonne semaine !