Archives de Tag: prix littéraires

Prix littéraires : la cuvée 2013 est arrivée !

Par défaut

Prix décembre : La Réforme de l’Opéra de Pékin, Maël Renouard (Payot/Rivages). Un roman qui l’a remporté haut la main dès le premier tour. Avec 30 000€, il s’agit de l’un des prix littéraires les mieux dotés. Ce court roman est le seul primé de la rentrée littéraire a être sorti directement en poche, il ne vous faudra débourser que 5,10€ pour vous le procurer et vous n’aurez même pas besoin d’attendre l’année prochaine pour cela !

Prix Interallié : Moment d’un couple, Nelly Allard (Gallimard). Egalement comédienne et scénariste, la lauréate signait ici son deuxième roman sur la mécanique des sentiments au sein d’un triangle amoureux. Ce prix qui récompense traditionnellement l’écriture journalistique vient clore la saison des grands prix littéraires de la rentrée.

Prix du roman de l’Académie française : Plonger, Christophe Ono-dit-Biot (Flammarion). Le journaliste du Point nous livre ici un roman sur la filiation où il a su synthétiser son amour des Ancien avec un certain modernisme pour convaincre le jury semble-t-il.

Prix Renaudot : Naissance, Yann Moix (Grasset). Il a été élu au premier tour. Frédéric Beigbeder, membre du jury, parle d’un roman "délirant et monumental". Modeste, l’auteur a quant à lui déclaré "C’est un prix qui était fait pour moi et pour lequel j’étais fait".

1746799_3_a451_rentree-litteraire_c6a6705bed1409aa158123f755cd8b8d

Prix Femina : La saison de l’ombre, Léonora Miano (Grasset). Un roman sur les débuts de l’esclavage vu par les familles africaines choisi au 10° tour et qui prend une résonance toute particulière en cette période où le racisme semble plus que jamais décomplexé. A noter aussi, le Femina du meilleur roman étranger pour Canada, Richard Ford (L’Olivier) et celui de l’essai pour Le dictionnaire amoureux de Proust, Jean-Paul et Raphaël Enthoven (Plon/Grasset).

Prix Médicis : Il faut beaucoup aimer les hommes, Marie Darrieussecq (POL). L’auteur a été choisi au premier tour. Dans ce roman, elle aborde le sujet de la passion et de l’attente de l’autre. Le prix Médicis étranger revient à Toine Heijmans pour En mer (Bourgois) et celui de l’essai à Svetlana Alexievitch pour La Fin de l’homme rouge (ou le temps du désenchantement) (Actes Sud).

Prix Goncourt : Au revoir là-haut, Pierre Lemaitre (Albin Michel). Le choix a visiblement été difficile puisque les jurés du Goncourt n’ont réussi à se décider qu’au 12° tour pour ce roman extrêmement prenant sur l’après-guerre de 14-18. Bernard Pivot, a salué "l’écriture très cinématographique" d’un "roman populaire, dans le bon sens du terme". Pour mon avis sur le livre, c’est ici. Les lycéens ont quant à eux élu Le quatrième mur de Sorj Chalandon (Grasset).

Première sélection du prix des libraires 2014

Par défaut

          Ca y est, dans la foulée des grands prix littéraires de la rentrée, le prix des Libraires, pourtant remis en mars, dévoile sa première sélection. C’est cette année la 60° édition. Sans surprise, des noms connus dans cette liste mais également quelques surprises pour un résultat qui semble assez intéressant et donne envie de s’y pencher de plus près.

Laure AlcobaLe bleu des abeilles (Gallimard)
Jean-Daniel BaltassatLe divan de Staline (Seuil)
Isabelle CondouUn pays qui n’avait pas de port (Plon)
Chahdortt DjavannLa dernière séance (Fayard)
David FauquembergManuel El Negro (Fayard)
Tristan GarciaFaber le destructeur (Gallimard)
Valentine GobyKinderzimmer (Actes Sud)
Hélène GrémillonLa garçonnière (Flammarion)
Sybille GrimbertLe fils de Sam Green (Anne Carrière)
Pierre LemaitreAu revoir là-haut (Albin Michel)
Déborah Lévy-BertheratLes voyages de Daniel Ascher(Rivages)
Charif MajdalaniLe dernier seigneur de Marsad (Seuil)
Céline MinardFaillir être flingué (Rivages)
Léonor de RécondoPietra viva (Sabine Wespieser)
Thomas B. ReverdyLes évaporés (Flammarion)
Jean RolinOrmuz (POL)
Lionel SalaünBel-Air (Liana Levi)
Karine TuilL’invention de nos vies (Grasset)
Sophie Van der LindenLa fabrique du monde (Buchet Chastel)

Première sélection du Grand prix du Roman de l’Académie française

Par défaut

          Ca y est, la première sélection du Grand prix du Roman de l’Académie française est tombée, avec quelques semaines de retard sur les autres grands prix littéraires de la rentrée. Si ce n’est pas le plus reconnu du grand public, il est généralement associé à une certaine qualité de style et de construction. Voici les heureux élus :

- Moment d’un couple, de Nelly ALARD
- Le Pavillon des écrivains, de Claude DURAND
- Petites Scènes capitales, de Sylvie GERMAIN
- Au revoir là-haut, de Pierre LEMAÎTRE
- La Route du salut, d’Étienne DE MONTETY
- Apollinaria, de Capucine MOTTE
- Plonger, de Christophe ONO-DIT-BIOT
- Les Évaporés, de Thomas B. REVERDY
- Le Cas Eduard Einstein, de Laurent SEKSIK

          Une liste assez restreinte qui comporte certains noms déjà présents dans d’autres sélections comme Pierre Lemaître, Nelly Alard ou Sylvie Germain. L’heureux élu sera désigné le 24 octobre. 

Première sélection du prix Intérallié

Par défaut

          A la liste déjà bien fournie des prix de la rentrée ayant fourni leur première sélection, vient s’ajouter aujourd’hui celle de l’Interallié, qui clôture la marche. Un prix qui récompense un écrivain-journaliste même si cette vocation première semble parfois échapper un peu au jury. Voici donc les 12 heureux élus :

- Pierre Lemaître, Au revoir là-haut (Albin Michel)
- Nelly AlardMoment d’un couple (Gallimard)
- Olivier BleysConcerto pour la main morte (Albin Michel)
- Étienne de MontetyLa Route du salut (Gallimard)
- Alain JaubertAu bord de la mer violette (Gallimard)
- Arthur LoustalotLa Ruche (Lattès)
- Judith PerrignonLes Faibles et les forts (Stock)
- Monica SaboloTout cela n’a rien à voir avec moi (Lattès)
- Karine TuilL’invention de nos vies (Grasset)
- Philippe VassetLa Conjuration (Fayard)
- Flore VasseurEn bande organisée (Équateurs)
- Philippe JaenadaSulak (Julliard)

          Certains des romans qui me tentent en cette rentrée sont sur cette liste, ce qu’il fait qu’elle me parle assez. Il serait peut-être temps que j’ouvre quelques un de ces livres pour me faire un avis tout de même (enfin, d’abord faudrait-il que j’arrive à finir L’éducation sentimentale que j’ai eu l’excellente idée de commencer en pleine rentrée littéraire…). Verdict le 13 novembre.

Prix Femina, première sélection

Par défaut

          Il nous manquait le dernier des grands parmi les sélections des prix de la rentrée littéraire. La voici toute fraîche ! 15 romans français en lice et 14 romans étrangers :

Romans français

- Laura Alcoba, Le bleu des abeilles (Gallimard)
- Tristan Garcia, Faber. Le Destructeur (Gallimard)
- Brigitte Giraud, Avoir un corps (Stock)
- Mikaël Hirsch, Avec les hommes (Intervalles)
- Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut (Albin Michel)
- Charif Majdalani, Le dernier seigneur de Marsad (Seuil)
- Leonora Miano, La saison de l’ombre (Grasset)
- Céline Minard, Faillir être flingué (Rivages)
- Véronique Ovaldé, La grâce des brigands (L’Olivier)
- Eric Pessan, Muette (Albin Michel)
- Olivier Poivre d’Arvor, Le jour où j’ai rencontré ma fille (Grasset)
- Patricia Reznikov, La transcendante (Albin Michel)
- Laurent Seksik, Le cas Eduard Einstein (Flammarion)
- Jean-Philippe Toussaint, Nue (Minuit)
- Karine Tuil, L’invention de nos vies (Grasset)

1746799_3_a451_rentree-litteraire_c6a6705bed1409aa158123f755cd8b8d

Romans étrangers

- Martin Amis, Lionel Asbo (Gallimard) – Grande-Bretagne
- Nadeem Aslam, Le jardin de l’aveugle (Seuil) – Grande-Bretagne/Pakistan
- Jaume Cabré, Confiteor (Actes Sud) – Espagne
- Junot Diaz, Guide du looser amoureux (Plon) – Etats-Unis
- Louise Erdrich, Dans le silence du vent (Albin Michel) – Etats-Unis
- Richard Ford, Canada (L’Olivier) – Etats-Unis
- Alan Hollinghurst, L’enfant de l’étranger (Albin Michel) – Grande-Bretagne
- Eun Ja Kang, L’étrangère (Seuil) – Corée du Sud
- Laura Kasischke, Esprit d’hiver (Bourgois) – Etats-Unis
- Colum McCann, Transatlantic (Belfond) – Irlande
- Patrick McGuinness, Les cent derniers jours (Grasset) – Grande-Bretagne
- Anouk Markovits, Je suis interdite (Lattès) – Etats-Unis
- Melania Mazzucco, La longue attente de l’ange (Flammarion) – Italie
- Sarah Quigley, La symphonie de Leningrad (Mercure de France) – Nouvelle-Zélande

          Malgré mes bonnes résolutions j’ai quand même commencé à regarder de plus près cette rentrée littéraire. En effet, partager ces listes avec vous m’a donné envie d’en savoir plus sur les sorties du moment. Bien que n’ayant encore rien lu pour le moment et ne connaissant les ouvrages que par ouï dire, cette liste est celle qui me donne le plus envie. Affaire à suivre…