Le coeur cousu – Carole Martinez

Par défaut

          Frasquita a des dons, qui la font passer dans son village du Sud de l’Espagne pour une magicienne où une sorcière : elle peut d’un simple bout de chiffon faire une œuvre d’art qui fera chavirer les cœurs, du bout de son aiguille. Un jour, elle doit quitter le village avec ses enfants ; un long périple commencera alors, où chacun d’entre découvrira peu à peu ses propres dons, sans bien savoir s’ils sont une chance, ou une malédiction.

LeCoeurCousu

          Je dois admettre que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en commençant cette lecture. J’avais entendu parler de ce livre sans savoir au juste de quoi il parlait, et, s’agissant d’un cadeau, pour une fois je n’avais pas lu la quatrième de couverture. Le titre m’évoquait une histoire d’amour, ma surprise fut donc grande en découvrant qu’il s’agissait de tout autre chose. Il est difficile de parler de ce roman tant il est surprenant et inclassable. La meilleure chose à en dire est surement que ce fut une excellente surprise.

          Je ne suis pas particulièrement férue des intrusions du fantastique dans des univers réalistes, cela peut s’avérer absolument magique mais est le plus souvent casse-gueule. On est ici face à ces rares romans où le mystère fonctionne et le charme opère. Étrangement j’ai eu le sentiment que ce récit était celui d’une conteuse plus que d’un écrivain : les mots résonnent et évoquent bien des images. Il aurait pu s’agir de ces histoires qu’on se racontait autrefois autour du feu, de veillée en veillée.

          Ce roman est plein de poésie. Il fait appel à des croyances populaires, sujet que je trouve toujours passionnant. Il y est aussi question de famille, de transmission, et d’amour aussi un peu. Le tout sur fond d’aventure avec un fabuleux voyage à travers l’Espagne pour rejoindre les côtes africaines. J’ai beaucoup aimé la poésie de ce texte qui fait appel à des émotions profondes et des croyances ancestrales. Un sujet universel traité avec force et finesse. Il y avait longtemps qu’un livre ne m’avait pas embarquée à ce point, me donnant l’envie de me lever plus tôt le matin pour commencer la journée en en lisant quelques pages. Un texte magnifique, universel, magique.

martinez

Le trouvait-elle vraiment beau cet homme étendu à ses côtés ?

Elle s’y était attachée comme un bateau à son quai.

_______________

Les paysans ne réagirent pas, ils ne remarquèrent pas tout de suite qu’ils s’étaient regroupé pour la première fois. Ils ne virent pas cette masse compacte qu’ils formaient et qui grossissait de minute en minute.

"

  1. Je suis bien contente que tu l’aies autant aimé, j’avais adoré moi aussi.
    Il m’a aussi fait penser (pour le côté familial et histoires de village, de gens simples à la vie dure) à un autre livre que j’avais bien aimé, « J’ai vécu mille ans » de Mariolina Venezia.
    J’ai une préférence pour « Le coeur cousu » par rapport à « Du domaine des murmures » que j’ai lu seulement un mois après, encore imprégnée du premier. Mais là aussi, même sensibilité, même poésie… et histoire totalement différente ! Et roman qui m’a aussi séduite.

  2. il sera parfait pour les soirées au bord de la mer. Je ne connais pas cette dame… et visiblement il faut la découvrir!

    • J’ai été très agréablement surprise, je ne m’attendais pas du tout à ça. Je te l’amènerai pour les vacances, tu me diras ce que tu en penses. Je crois que ça devrait te plaire.

  3. J’adore l’écriture de Carole Martinez ! Le coeur cousu était aussi un cadeau, magnifique ! J’ai tout autant aimé Du domaine des murmures, et pourtant, il est très différent, mais toujours cette écriture magistrale….

  4. Pingback: Programme culturel 2014 et petit bilan de l’année écoulée | Madimado's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s