Hello Ladies, la série qui dépote !

Par défaut

          Stuart cherche la femme de sa vie à Los Angeles. Elle sera forcément grande, belle et si possible célèbre. Malheureusement, rencontrer un mannequin n’est pas une mince affaire. Mais il en faut plus arrêter notre prince (presque) charmant.

21035586_20130902155350439.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          J’ai commencé l’année en découvrant cette série humoristique. Je l’ai regardée un peu par hasard le 1° janvier et j’ai de suite adoré cet humour décalé. Je l’ai finie à une vitesse assez hallucinante. Et encore, je me suis raisonnée, je pense que sinon je l’aurais regardée dans la journée ! Il faut dire que les épisodes sont assez courts (26 minutes) et au nombre de huit seulement, ce qui est un crève-cœur, la fin arrivant forcément trop vite ! Je ne suis pas toujours très réceptive aux séries humoristiques même si quelques une font exception comme How I met your mother (enfin le début, d’ailleurs je n’ai pas vu les dernières saisons) ou The Big-bang theory. Je sais , je sais, pas très original mais bon, on fait ce qu’on peut. J’ai trouvé qu’il y avait d’ailleurs dans le personnage principal quelque chose qui rappelait Sheldon dans The Big-bang. Pas que les deux se ressemblent mais ils font partie de ces personnages assez antipathiques au premier abord aux dépends de qui on rit et qui deviennent finalement d’une certaine manière assez touchants.

hello-ladies-stephen-merchant-en-solo-jessica-stuart (1)

          Stuart peut s’avérer horripilant. Il ne possède à peu près aucun savoir vivre et nombre de situations m’ont mises franchement mal à l’aise. Pourtant, j’ai trouvé ça très, très drôle. En grande partie grâce à l’excellente performance de Stephen Merchant que j’avais déjà croisé dans des seconds rôles sans grand intérêt dans des films débiles mais dont j’ignorais jusque-là toute l’étendue du talent. On pourrait reprocher à la série de faire passer ses acolytes un peu au second plan mais entre le bon copain trop gentil obsédé par son ex, la coloc qui vit dans un cabanon au fond du jardin et le dragueur invétéré en fauteuil roulant, on ne peut pas leur reprocher de manquer de caractère. Les situations cocasses s’enchaînent non sans une bonne part de vérité qui rend la série si percutante. C’est assez étrange ce mélange d’aversion et de pitié pour ce personnage qui s’avère pourtant profondément comique.

21032127_20130826171247356.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Je n’ai pas bien compris pourquoi cette série avait été annulée alors qu’elle est franchement désopilante. Elle aurait mérité de continuer au-delà d’une première saison bien trop courte. J’aurais été curieuse de voir comment Stephen Marchant, également réalisateur, aurait fait évoluer son personnage qui, loin de se contenter de faire rire à ses dépends, gagne en profondeur au fil des épisodes. Un téléfilm a été tourné un peu en catastrophe pour clore la série, je n’ai pas encore eu l’occasion de le voir mais les échos sont mitigés, ça ne peut évidemment pas remplacer les 3 saisons supplémentaires qui étaient initialement prévues. C’est une vraie déception. Non seulement les personnages sont assez géniaux et les répliques franchement croustillantes mais la réalisation est impeccable, avec une bande-son plutôt sympa. J’ai rarement envie de revoir une série mais je pense faire une exception pour celle-ci. Une série drôle et intelligente qui sort des sentiers battus et dont on ne peut que regretter la disparition prématurée. 

Désolée, je ne vous ai pas trouvé de version sous-titrée en français mais voici quand même le trailer de la saison 1.

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s