Février, le bilan

Par défaut

          Un mois de février assez pénible avec une cheville en vrac et l’obligation de me tenir un peu tranquille. J’aurais pensé en profiter pour lire, voir des films et des séries mais finalement pas tant que ça. Qu’ai-je fait de mon temps alors me direz-vous ? Aucune idée. J’ai tout de même lu 5 livres, dont 2 pavés. Uniquement de la rentrée littéraire de janvier, qui m’occupe depuis près de 2 mois et pour encore 2 ou 3 semaines je pense. Heureusement que je voulais me remettre aux classiques : je ne lis plus que de l’ultra-contemporain… Gros coup de cœur ce mois-ci pour Dedans ce sont des loups de Stéphane Jolibert, je vous en parle bientôt.

          6 films vus en février, ce qui est plutôt exceptionnel vu le mal que j’ai à me déplacer (il faut dire que quand on les fait par 2 aussi…). J’ai aimé absolument tout ce que j’ai vu ! Si je ne devais en choisir qu’un, ce serait toutefois Tempête de Samuel Collardey. Un film extrêmement sensible et émouvant. Le film fort de ce début d’année.
Quasiment aucun film vu depuis chez moi en revanche, et que des navets, mis à part Respire de Mélanie Laurent qui m’a agréablement surprise, bien que ce soit un des films les plus angoissants que j’ai vu depuis longtemps. Aucune série vue, ce qui doit être la première fois depuis des mois, voire des années.
En revanche pas mal de jeux de société et de jeux vidéo. Il faut dire que mon inactivité forcée s’y prête particulièrement. Pas de nouveautés. J’ai repris Child of light que j’avais abandonné à peine entamé et je le trouve d’une beauté saisissante. Un peu lent mais on finit par s’habituer et on en profite pour regarder le sublime décor.

v2 sig

          Peu de sorties forcément. Mais tout de même l’incroyable Maputo Mozambique au Quai Branly. Un film à la Géode – où je n’étais jamais allée, que j’ai trouvé plutôt décevant. Un super concert en Belgique et au passage la découverte plus que rapide de Gand et Lille, sur un seul pied toujours, avec un goûter fabuleux chez Meert.
Pas de restos en février mais la découverte d’un bar sympa rue Quincampoix. Et pour compenser, beaucoup de cuisine : purée de butternut au lait de coco, sablés à la moutarde et aux graines de courge, cake olives-jambon sans gluten… C’aura été le mois de la cuisine pour moi !

          Au final, un mois un peu pénible mais pas si vide que ça (de l’importance des bilans pour se rendre compte qu’on fait des choses l’air de rien…). C’est laborieux mais je commence à reprendre vie. Beaucoup de choses prévues en mars, même si ça s’annonce compliqué vu que je ne peux quasiment pas me déplacer mais on va faire au mieux. Au programme : théâtre, cirque, danse… et cinéma et lectures bien sûr ! Verdict dans un mois.

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s