Le bilan des 1600

Par défaut

          Ca fait longtemps que je n’ai pas mis un article un peu personnel sur le blog. La semaine dernière, j’ai publié mon 1600° article. 1600 ! Vous imaginez ? D’accord, il faut dire qu’en 7 ans j’ai eu le temps d’écrire aussi. Mais même si j’écris bien moins qu’avant, l’air de rien, ça commence à chiffrer. Les 5 premières années du blog, j’ai écrit tous les jours ou presque. J’ai rencontré plein de gens, j’ai pris un plaisir fou à ce que je faisais et j’ai eu bien plus de visites que j’en espérais.

          Et puis j’ai eu des problèmes de santé. Au début, j’ai continué à écrire autant mais ça a fini par devenir compliqué puis complètement impossible. J’ai écrit moins, moins bien aussi mais je n’ai pas totalement laissé tombé, bien que l’envie s’en soit parfois fait sentir et qu’il y ait eu des période de pause. Petit à petit, les visites s’en sont ressenties. Depuis quelques temps, je suis revenue à des publications plus régulières. D’abord 2 articles par semaine, puis 3. Certes, ce n’est pas les 5 ou 6 d’il y a quelques années, mais ce n’est déjà pas si mal.

          Pourtant, les visites continuent à s’effondrer. Au début, j’ai essayé de ne pas y faire attention, je me suis dit que ça finirait bien par remonter avec du temps et de la patience. Mais non, ça continue à baisser inexorablement et c’est assez minant. L’impression d’écrire dans le vide. Le moment de la remise en question a fini par arriver : est-ce que je dois continuer ? Si l’écriture est moins facile et qu’il n’y a plus personne pour me lire, pour quoi faire ? Je ne suis toujours pas sure d’avoir trouvé la réponse.

          La première raison, c’est bien sûr l’attachement à ce blog. 7 ans de travail, ça ne se jette pas à la poubelle comme ça ! Et puis les petits mots d’encouragement de gens que j’apprécie, voire que j’admire. Je me suis rendue compte aussi qu’avec le temps, beaucoup de mes abonnés n’étaient plus actifs sur internet et que je faisais sans doute moins l’effort d’aller en pêcher de nouveaux : commenter chez les autres, partager constamment sur les réseaux sociaux, être présent partout, tout le temps… Ca prend une énergie dingue ! Si je n’ai pas arrêté, c’est vrai que j’ai quand même baissé le rythme.

          Il y a aussi les catégories qui ont disparu du blog faute de temps et de matière : la cuisine et la photo. Bien sûr, j’adore toujours ça mais ça prend moins de place dans ma vie en ce moment, j’ai donc supprimé ces deux catégories pour me recentrer sur la culture, me privant ainsi d’une grosse partie de mon trafic. Côté lecture je suis dans une longue phase d’exploration de la littérature contemporaine. J’y prends beaucoup de plaisir mais c’est sans doute moins porteur que les classiques côté visites. J’ai sans doute un peu raté le virage réseaux sociaux. Je suis assez active sur Twitter mais c’est à peu près tout. Et entre temps Youtube a pris énormément de place chez les amoureux des livres, nous pauvres blogueurs sommes totalement dépassés, de vrais dinosaures.

          Je ne suis pas sure de changer grand chose côté contenu. Je délaisse peu à peu les articles groupés mis en place lorsque j’écrivais moins, mais je continuerai à en faire quelques uns à l’occasion. Je vais essayer de faire un peu de tri dans le blog : revoir les mises en pages qui ont sauté, vérifier les liens inactifs, refaire mes catégories. Avec 1600 articles au compteur, c’est un travail de fourmi ! Comme toujours, toute suggestion est la bienvenue. J’hésite à remettre le rendez-vous du samedi : l’actu de la semaine, même si je ne suis plus autant plongée dans l’actu qu’avant. Au mieux de sa forme, ce blog attirait près de 400 visiteurs par jour. Aujourd’hui il y a des jours où j’en ai à peine 40, c’est absolument décourageant.

          J’espère qu’avec du temps et de la patience, ça remontera un peu et surtout que je retrouverai le plaisir d’échanger avec une communauté active. Aujourd’hui les 3/4 de mes visites viennent d’articles écrits il y a 5 ou 6 ans ! Les petits nouveaux sont plus ou moins invisibles. Je n’ai évidemment pas de solution miracle, j’espère simplement ne pas être à cette charnière qui me dit qu’il est temps d’arrêter et de passer à autre chose sans que je m’en rende compte. Même si je suppose qu’un blog ne peut pas vraiment être éternel. Il est pour moi un vrai pense-bête : il contient toutes mes lectures, toutes mes sorties, tous mes bons et mauvais moments depuis 7 ans, comment s’en séparer ?

          Je suppose que tout blogueur a eu ses moments de doute et de découragement, je suis déjà hyper chanceuse d’avoir passé 5 années sans le moindre nuage. J’espère qu’il y en aura d’autres. Je remercie ceux qui sont présents depuis tout ce temps et font vivre cette page. Depuis toutes ces années, je sais qu’il y a des types d’articles qui marchent généralement mieux que d’autres mais je ne me résous pas à choisir mes lectures ou mes sorties en fonction de ce qui pourrait plaire. Restons spontané ! Peut-être un peu trop ? Je suppose qu’avec le temps, on prend ses petites habitudes, on se renouvelle moins. Je ne sais pas si j’arriverai à redonner un nouveau souffle à ce blog, mais on va essayer. Et vous, vous est-il déjà arriver de tout remettre en cause ?

"

  1. De la remise en question il en faut c’est sûr! Tu as choisi d’axer ce blog sur la culture ce n’est pas le plus facile. Pour nous ce blog a été essentiel, il nous a permis dans tes moments difficiles de voir que tu faisais face. Alors courage tu vas bien trouver un moyen pour lui redonner un plus de vitalité!

  2. Bonjour ! Oui, mon blog a passé le cap des 5 ans et j’ai pensé plein de fois à arrêter mais finalement j’y reviens toujours 🙂 C’est un peu addictif … Je ne pense pas qu’on doive se baser sur le nombre de visites pour juger de la qualité d’un blog, tout ça est très aléatoire. En plus, en cette période estivale les visiteurs sont souvent en vacances. Je crois qu’il faut continuer aussi longtemps qu’on y trouve de l’intérêt. Bonne journée !

    • Merci beaucoup pour ton message. C’est vrai que les visites c’est très aléatoires, mais disons que là depuis plusieurs mois la baisse est flagrante. Après je pense que c’est aussi par manque d’implication sur les réseaux sociaux. Mais c’est toujours un plaisir d’écrire et d’échanger avec plein de gens 🙂

      • Je crois qu’il vaudrait mieux attendre septembre pour être tout à fait sûre … Moi non plus je ne suis pas très présente sur les réseaux sociaux – mais parfois il y a aussi d’autres priorités à côté du blog 🙂

  3. Oh oui, c’est un exercice hebdomadaire chez moi, de tout remettre en cause 😉
    Il faut te demander les raisons profondes qui te poussent à continuer et voir en toi si elles te satisfont suffisamment au regard de ta vie présente.
    Je crois que le nombre d’abonnés ne devrait pas être un facteur central. Le blog est avant tout ton moyen d’expression et de garder une trace de certaines choses. Il faut avant tout te faire plaisir dans le processus d’écriture et que ça ne soit pas une charge.
    Après, tu le dis toi-même : les réseaux sociaux sont indispensables à la vie du blog. Il faut accepter d’y passer un certain temps pour gagner de nouveaux abonnés. Et passer sur d’autres blogs aussi. C’est sûr que c’est chronophage…
    Enfin beaucoup disent que le format vidéo est l’avenir de tout et que le format lecture va tendre à disparaître. Il va donc être de plus en plus difficile de gagner de nouveaux lecteurs.
    De mon côté je n’ai qu’une toute petite communauté autour de mon blog, la plupart du temps je m’en satisfais, au moins j’ai le temps de répondre a tout le monde et de visiter leurs blogs en retour.

    7 ans de blog c’est déjà une sacrée expérience. Tu peux continuer sur cette voie ou la faire évoluer vers le chemin qu’il te plaira, peu importe tant que tu trouves ton bonheur et ta satisfaction 🙂
    Fais toi plaisir !
    Amitiés,
    Cléa

    • Disons que je m’étais habituée à avoir une communauté plus conséquente 🙂 j’aime toujours écrire mais c’est moins fluide qu’au début et les échanges me manquent. J’ai l’impression que l’écrit et la culture sont en chute libre sur la blogosphère mais je ne me vois pas du tout me mettre à la vidéo. J’ai hésité à un moment à inviter des amis à écrire sur mon blog pour diversifier. On verra bien comment ça évolue.

      • La culture est en chute libre un peu partout… C’est qu’il ne faudrait pas trop éduquer le petit peuple à développer une sensibilité qui le ferait trop réfléchir 🙂

        Je pense me mettre un jour à la vidéo, quand j’aurais le temps. Ce n’est pas du tout mon instinct premier, mais je me dis qu’il faut savoir évoluer et s’adapter. Cela dit je ne le fais pas pour tout et je comprends bien que ça n’emballe pas tout les passionnés de mots.

        Comme tu dis, on verra bien, il n’y a finalement pas de pression sauf celle qu’on se met à soi-même 🙂

  4. PS : tu as aussi ce doute alors que la blogosphère est dans le creux de la vague avec les vacances. L’activité est très faible depuis plus d’un mois. Toi qui prépare la rentrée littéraire il me semble que le meilleur moment pour rebondir sera celui-ci, à la rentrée ! Ça te laisse quelques semaines pour y penser. 🙂

    • A vrai dire c’est comme ça depuis janvier. Le désert sur le blog. C’est décourageant. Et c’est de pire en pire ! Enfin, on verra bien si ça finit par s’arranger 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s