Mes lectures

Ensemble là-bas, Arnaud Delattre

À l’aube du XVIIe siècle, alors que le royaume de France d’Henri IV ambitionne de coloniser l’Amérique du Nord, le jeune Thibaud Bouchard travaille tous les jours au fond d’une mine de cuivre près de Lyon, au péril de sa vie, pour nourrir femme et enfants. Son désir le plus fort est de sortir sa famille de la misère qui les accable depuis des générations. Aidé par un prêtre érudit, il devra faire de nombreux sacrifices pour atteindre le but qu’il s’est fixé : changer leur destinée.

Le sujet de ce roman me tentait beaucoup. J’ai nourris un certain intérêt pour les mines depuis quelques temps, j’aime les romans historiques et l’aventure, tous les ingrédients semblaient réunis. J’avais hâte de découvrir ce roman. J’ai été particulièrement déçue. Pas tant par l’histoire que par l’écriture. Je n’ai pas du tout aimé. De temps en temps, ça rentre dans des détails sans grand intérêt (l’année de construction des abbayes semble virer à l’obsession pour l’auteur notamment) mais à côté de ça ça survole les émotions des personnages. Ce n’est franchement pas très bien écrit.

Couverture de Ensemble là-bas

L’histoire pourrait être intéressante, malheureusement le personnage principal n’a aucune consistance. Ne parlons pas des autres… Les dialogues sont creux, les relations sont survolées, et les sentiments totalement absents. Tout va trop vite. On pourrait s’attendre à ce que le personnage doute face aux décisions difficile qu’il doit prendre, laisser sa famille et embarquer pour un voyage incertain sur un autre continent n’est pas une mince affaire : les atermoiements occupent à peu près une demi-ligne. Quant aux personnes qu’il rencontre, il dit bonjour et chaque fois, la réaction est la même « olala quel homme intelligent, je vais vous aider de ce pas ». C’est expéditif et le schéma n’a de cesse de se répéter.

C’est dommage parce qu’il y avait vraiment du potentiel avec cette histoire qui prend place dans un contexte historique intéressant mais alors c’est terriblement mal exploité. Rien n’est approfondi, rien n’est détaillé, ça survole tout. Il y a presque un petit côté Candide dans la manière où les choses s’enchaînent de manière assez improbable, le talent en moins, évidemment. Et surtout ce côté niais n’est absolument pas voulu ce qui est vite gênant. Franchement j’ai eu l’impression de lire une trame précédant un premier jet plutôt qu’un roman abouti. Je n’ai pas eu le courage d’aller jusqu’au bout de cette lecture. Grosse déception devant ce texte dont j’attendais beaucoup. Dommage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.