Archives d’Auteur: Madimado

À propos de Madimado

Des livres, des films, des spectacles, des expos : de la culture !

Amanda

Par défaut

Drame français de Mikhaël Hers  avec Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin
      Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa sœur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda.

Affiche du film Amanda

          Je risque de ne pas me faire foule d’amis avec mon avis sur Amanda, ce film qui a tant fait pleuré dans les chaumières en cette fin d’année. Il faut dire que ça partait plutôt bien, le sujet a tout pour émouvoir. Il y avait vraiment matière a faire un grand film (enfin celadit la plupart des gens trouvent que c’est déjà le cas…). Pour tout vous dire, à part le synopsis je n’ai à peu près rien aimé. En même temps ce n’est pas pour rien que je l’ai élu « flop de l’année ».

Image extraite du film Amanda

          J’aime généralement beaucoup Vincent Lacoste mais là, j’ai trouvé qu’il n’était pas crédible une seconde, il joue terriblement mal, tout comme les autres acteurs. La seule qui s’en sort bien dans cette histoire c’est Stecy Martin, qui joue la petite copine. La gamine n’est pas trop mal non plus. Enfin moins pire en tout cas. Pour les autres, ça sonne atrocement faux. D’une manière générale j’ai trouvé ce film creux et vide. Zéro émotion, crédibilité douteuse, personnages lisses et sans profondeur… Quant au montage, à la photo et au scénario, au mieux, on peut les qualifier de banals. Du coup j’ai relu les critiques et franchement ce n’est pas possible, on n’a pas dû voir le même film.

Image extraite du film Amanda

          Malgré mes efforts pour apprécier ce film (qui était sensé être si mignon et si touchant), ce fut un échec total, un grand moment d’ennui et de perplexité. Même pas d’ennui profond, non, juste de vague lassitude. Même nous assommer ce film ne le fait pas bien ! J’ai quand même fini par m’endormir sur la fin, quelques secondes de répit dans un dialogue particulièrement creux. Non, décidément il n’y a pour moi pas grand chose à trier dans Amanda. Je propose qu’un autre réalisateur reprenne l’histoire pour en faire un vrai film pour lequel on aurait écrit un scénario et où on dirigerait les acteurs. Vous l’aurez compris, grosses attentes et tout aussi grande déception pour Amanda, pas franchement nul non plus, juste terriblement insipide.

Bilan 2018 et objectifs 2019

Par défaut

          L’année 2018 aura été pour le moins… compliquée. Elle aura commencé avec une fatigue immense et fini par un retour un force des douleurs chroniques, un super combo ! Mais dans l’ensemble pourtant, même si elle n’a pas été très productive elle a été plutôt sympa avec quelques escapades bien agréables et surtout beaucoup de belles rencontres. Si j’avais bien repris le blog avant l’été, c’est un peu la cata depuis quelques mois. J’ai beaucoup de mal à gérer plusieurs choses de front, j’écris au ralentis, tenir un planning de publication est quasi impossible, bref j’ai connu mieux. Mais les visites ce sont stabilisées et je prends à nouveau plaisir à ce que je fais, c’est déjà beaucoup.

          Peu de sorties ciné en 2018, on est loin du temps où j’allais au cinéma dès que possible ! Peu de pièces de théâtre ou expositions également. Je n’ose plus prendre d’abonnements avec ma santé imprévisible et rester debout est assez compliqué pour moi, ça corse pas mal les choses. Quelques spectacles vus tout de même, essentiellement du cirque, et c’était très sympa. Enfin, qui dit moins de sorties devrait dire plus de lecture. Eh bien pas du tout ! Déjà parce que je lis lentement en ce moment, donc forcément, j’enchaîne moins les lectures. Et puis cette année, je n’ai lu quasi que des romans dont certains assez costauds ! Il n’y a pas eu beaucoup de coups de cœur mais je suis contente d’avoir réussi à varier les styles et à aller vers des choses que je connais moins.

          Mon année en chiffres : 21 films vus en salle, 64 livres lus, 9 spectacles (dont 8 de cirque !), 10 concerts, 17 séries et 18 musées ou expositions (heureusement que j’ai l’impression de ne plus y aller !).
Mes coups de cœur de l’année ont été…
Au cinéma : Moi, TonyaPlaire aimer et courir viteCandelariaWoman at war – Une famille ordinaire. Même si les déceptions ont de loin été les plus nombreuses. Je vais me faire huer mais pour moi le flop de l’année est Amanda.
Séries : Top of the Lake – The Crown – Anne with a « e » – Mind hunter – Au service de la France. J’aurais pu ajouter The good place et The Americans (oui, je découvre après tout le monde, je sais…)
Spectacles : Cuisine et confessionsTabarnak – le cirque Romanès
Expositions : Kupka (désolée, l’année culturelle n’aura été marquante pour moi, j’ai raté toutes les expos qui me tentaient)
Livres : La fille du roi des maraisL’oiseau, le goudron et l’extaseLa petite fille sur la banquiseLa huitième couleurCe qu’il advint du sauvage blancLa promesseCamarade Papa – Ici les femmes ne rêvent pas – Opium – Le combat ordinaire

          Comme chaque année, j’avais fait une liste de 15 livres à sortir de ma bibliothèque. Je ne m’y tiens jamais mais j’essaie de piocher dedans quand je ne sais plus quoi lire et je la vois comme une incitation à varier les plaisirs. Si je l’ai délaissée après l’été, j’ai quand même lu quelques titres de ma liste en 2018 : Oliver Twist, Les hauts de Hurlevent, Une vie, Michel Strogroff, Paysage perdu (que je n’ai pas réussi à finir), Ce qu’il advint du sauvage blanc, Opium et L’empire de la lune d’été. Pas de livre en anglais mais un article assez long écrit par une plume célèbre, on va dire que ça compte. Soit 9/15 c’est un score honnête. D’autant plus que j’ai lu des titres qui s’y trouvaient les années précédentes et que j’avais hésité à y remettre comme Les vaches de Staline.

          Pour 2019 mes ambitions sont limitées étant donné que tout est très tributaire de ma santé et que je n’ai pas franchement la main dessus. J’aimerais retourner plus régulièrement au cinéma. Une fois par semaine, ce serait bien. Regarder plus de films à la maison, surtout des « incontournables ». Aller un peu plus au théâtre et voir des expos plus souvent. Recommencer à lire des BD et quelques essais. Continuer à redécouvrir des classiques. Écrire plus régulièrement, que ce soit pour moi ou pour le blog. Et enfin, essayer de me remettre un peu plus sérieusement au dessin. Rien d’impossible à priori mais essayer de retrouver un rythme un peu plus régulier dans ce que j’entreprends. Verdict dans un an. Et pour finir, voici ma liste de lectures pour 2019. J’ai décidé d’y remettre essentiellement des titres repiochés dans les listes des années précédentes mais il y a tout de même quelques petits nouveaux.

Classiques

Le nom de la rose, Umberto Eco
Les enfants Tanner, Robert Walser
Les trois mousquetaires, Alexandre Dumas
Désert solitaire, Edward Abbey
Pour qui sonne le glas, Ernest Hemingway

Contemporain

Tante Julia et le scribouillard, Mario Vargas Llosa
La clé de l’abîme, José Carlos Somoza
L’âme des guerriers, Alain Duff
Dernière nuit à Twisted River, Jonh Irving
La vérité, Terry Pratchett

Essais/jeunesse/BD

Je te vois reine des quatre parties du monde, Alexandra Lapierre
La femme au temps des cathédrales, Régine Pernoud
Les mystères de Larispem, Lucie Pierrat-Pajot
Quartier lointain, Jirô Taniguchi
Tamara Drewe, Possy Simmonds

Bonne année à tous !

Décembre, le bilan

Par défaut

          J’avais prévu plein d’articles en décembre, j’en ai même écrits certains, mais je n’ai rien publié. Entre les fêtes et les douleurs chroniques ma productivité a été proche du néant. Mais le dernier mois de l’année aura été bien occupé. Moins de lectures que ce que j’espérais (c’est le cas depuis l’été en même temps, ça devient prévisible) avec seulement 4 livres lus maaaiiiis, tenez-vous bien, je les ai tous aimés ! Mention spéciale à Maria Vittoria et Ici les femmes ne rêvent pas. Les coups de cœur de la rentrée littéraire ce seront fait attendre mais ça y est, j’ai enfin trouvé quelques pépites dans les sorties de septembre. En revanche, je n’ai toujours pas fini mes lecture alors qu’on est en janvier, c’est donc officiel, je n’en viendrai jamais à bout puisque je compte à présent changer de registre et m’attaquer à la lecture de la sélection du prix polar SNCF.

          Une fois encore, moins de sorties ciné que ce que j’espérais, mais j’ai tout de même vu 2 films : Amanda, dont tout le monde disait tant de bien et qui est de loin mon pire moment de perplexité en salles en 2018 et Une famille ordinaire, surprenant et réussi.
J’ai regardé pas mal de films depuis chez moi mais rien de bien palpitant, ç’a été plutôt romance et comédie légère au programme, pas trop mon truc mais ça a le mérite de ne pas filer trop mal au crâne.

v2 sig

          Enfin, je suis dans une période où je regarde de nouveau beaucoup de séries. La bonne surprise totalement inattendue du mois c’était Plan Cœur. Le titre avait tout pour me faire fuir mais je vous le disais j’étais un peu dans ma période guimauve et franchement, c’est plus subtil que je n’aurais cru, avec des personnages attachants et une histoire qui fonctionne bien, j’ai beaucoup apprécié. Sinon j’ai enfin commencé à regarder The Americans et j’accroche bien aussi. Autre très bonne surprise, Au service de la France, qui m’a beaucoup fait rire.

          Enfin, qui dit Noël à Paris, dit spectacles. Nous sommes allés voir Trapéziste des anges, le dernier spectacle du cirque Romanès, et c’était un plaisir de les retrouver sur scène. Il y a toujours chez eux une ambiance festive et bonne enfant que j’apprécie particulièrement. Les numéros sont un peu inégaux mais il y a quelques belles performances et on a passé un très bon moment. Deuxième spectacle de Noël, Comédiens ! à la Huchette. Si j’ai beaucoup aimé la première moitié, j’ai trouvé que la fin traînait en longueur, dommage.
Côté jeux, quelques nouveautés également. J’ai eu Azul pour Noël, un jeu de société qui consiste à faire une mosaïque, il est vraiment sympa et facile à sortir. Je me suis également un peu remise aux jeux vidéos, j’ai acheté Northgard et j’avoue que depuis je ne le lâche plus. J’ai beau perdre partie sur partie, j’aime beaucoup ce jeu de stratégie dans l’univers viking qui me promet encore quelques belles heures de prise de tête. Et pour finir, c’est ce mois-ci que mes amis ont sorti le trailer et la première démo de leur jeu de gestion de ski Snowtopia, allez y jeter un œil !

Galerie d’anatomie comparée

Par défaut

          Je n’étais encore jamais allée au Museum et sa célèbre galerie d’anatomie comparée (et de paléontologie). J’ai donc profité de la venue de ma petite cousine à Paris pour y remédier. Bon, à vrai dire, je ne suis toujours pas allée visiter la partie museum qui abrite entre autres les expsitions, ce qui nous intéressait, c’étaient les squelettes. Mais c’est déjà une sacrée visite !

Galerie de paléonthologie Paris

          Les lieux sont impressionnants ! Une immense salle remplie de squelettes, de toutes tailles, dont certains sont vraiment monumentaux. L’effet est saisissant ! Le lieu en lui-même est magnifique, avec une belle ossature métallique et une jolie lumière. C’est fou comme pouvoir comparer des squelettes d’espèces proches peut parfois s’avérer édifiant. Il y a également des organes exposés dans les vitrines latérales mais j’avoue que ça me passionne un peu moins.

Galerie d'anatomie comparée

          A l’étage, on passe aux modèles supérieurs avec les grands animaux qui ont peuplé la préhistoire et… les dinosaures ! il y a de belles pièces et des explications très intéressantes. Pour les enfants, des fiches permettent d’apprendre à reconnaître les principaux animaux exposés tout en s’amusant. Il y a beaucoup de choses à voir et si on se penche sur les panneaux explicatifs (pour relativement peu nombreux), la visite est bien plus longue que je n’aurais cru. Gros coup de cœur pour ce lieu fascinant.

galerie de paléontologie

Galerie d’anatomie comparée

2 rue Buffon
75005 Paris

Ouvert tlj sauf le mardi de 10h à 18h

Plein tarif, 9€

Novembre, le bilan

Par défaut

          Un mois de novembre un peu tristounet. Les problèmes de santé font leur grand retour, tout ça tout ça. C’est quand ça veut que ça se calme ! Maaaaiiiis… ç’a été l’occasion de rester au chaud sous un plaid sans culpabiliser ce qui n’a pas de prix. Assez peu de lectures en novembre avec seulement 4 livres lus. Gros coup de cœur pour Camarade Papa (même si je n’arrive pas à écrire mon article dessus, snif). Je lis actuellement Il est déjà demain, un peu long par moments mais très bien écrit. Toutefois à la vitesse où je vais, pas sure d’en venir à bout avant 2020…

          Aucun film vu en salle. Je m’en veux à mort, il y avait bien 10 films que je ne voulais « rater sous aucun prétexte ». Bon, d’accord avoir mal au point de galérer à aller du lit au canap est une assez bonne excuse. On peut doubler les points si en plus il fait froid ou qu’il pleut dehors mais n’empêche, suis dégoûtée…
Du coup je me suis un peu rattrapée à la maison. J’ai revu The Truman Show qui n’a pas pris une ride. Et quelques autres films absolument pas marquants. Beaucoup de séries aussi. Actuellement je m’enfile les Elementary et The Good Place de manière assez compulsive.

          Quelques sorties toutefois. Je suis enfin allée à la galerie de l’évolution et cet endroit est vraiment dingue, j’ai adoré ! J’ai vu un concert de Talila et les Horses radish et c’était vachement bien. Et surtout énorme coup de cœur pour le cirque Gruss et son excellent spectacle équestre.
J’ai aussi passé beaucoup de temps à jouer à Civilisation VI qui s’avère d’excellente compagnie pour les douleurs chroniques (pour les insomnies aussi d’ailleurs).

          Décembre s’annonce un peu plus chargé, Noël oblige, avec au programme du théâtre, du cirque et probablement une expo ou deux. Et j’espère bien plus de films qu’en novembre (en même temps, comme je ne peux pas faire moins…). Mais surtout, objectif du mois : en finir avec cette foutue rentrée littéraire que je traîne comme un boulet depuis début août sans parvenir à m’en défaire. Il me reste 6 romans à lire il me semble (enfin, plus celui en cours…) : quitte à m’y mettre jour et nuit, il n’arriveront pas jusqu’en janvier ! Et vous, qu’avez-vous prévu pour les fêtes ?