Archives de Tag: bastille

Le lèche-vin – le bistrot atypique de Bastille

Par défaut

           Si vous êtes à la recherche d’un bar accueillant à la déco originale près de Bastille, vous êtes au bon endroit. Bastille c’est un peu le repère des bars bondés, chers et souvent sans âme. Rien de tout cela ici. Derrière la devanture des plus discrètes que vous risquez de ne pas repérer au premier coup d’œil se cache un vieux café parisien dans son jus. Sols et murs donnent l’impression de ne pas avoir été refaits depuis 50 ans au bas mot. Les tables sont serrées et ne sont pas de la première propreté mais c’est tout le charme du lieu de ne pas être aseptisé.

leche-vin_bar

          A la carte, ti punch maison, cocktails, vin, bière. Les classique quoi. En revanche, les prix sont franchement attractifs pour Paris en général et le quartier en particulier. 2,50€ le cidre, 7,50€ le cocktail (hors happy hour). Le mojito s’avère d’ailleurs franchement bon. Le temps pour obtenir votre mixture peut s’avérer très variable : qu’importe, ça vous laissera le temps de discuter avec de parfaits inconnus, tranquillement accoudé au bar. D’ailleurs d’une manière générale, tout le monde se parle et les gens n’hésitent pas à poser une fesse sur votre table en attendant leur verre ou leurs amis.

04_le_leche_vin_2

          La déco est disons… unique ! Vous serez accueillis par une Vierge Marie grandeur nature et des images religieuses constellent les murs. Pourtant, pas besoin d’être très catholique pour entrer en ces lieux, le patron est juste amoureux du kitch. Je vous recommande les toilettes (à la turque, pas très accueillantes en fin de soirées), elles sont du meilleur goût. Je vous recommande d’aller y jeter un oeil ! Un bar d’habitués pas trop cher et hyper sympa avec une déco hors norme, un lieu qui ne laisse pas indifférent.

ls

Le lèche-vin

13 Rue Duval

75011 Paris

Tous les jours de 18h à 2h

Notre-Dame de Paris, un ballet grandiose à l’Opéra Bastille

Par défaut

          Trois hommes aiment une même femme avec pour toile de fond Notre-Dame de Paris. Une histoire qui va tourner au tourner au drame. Le célèbre roman de Victor Hugo, maintes fois adapté, est ici porté à la scène par Rolland Petit pour le Ballet de l’Opéra de Paris. Une découverte surprenante.

Notre-Dame-Paris-Ballet-Scala

          Depuis peu, j’essaie de me mettre un peu aux spectacles de danse. Pour la première fois, je suis allée en voir un à l’opéra Bastille. Je dois avouer que si j’ai été enthousiaste au moment où j’ai acheté ma place, j’ai un peu douté de mon choix en sortant de chez moi pour voir le spectacle. J’ai eu un peu peur que Notre-Dame de Paris passe moyennement bien sur scène, sans paroles. Les histoires aussi célèbres s’avèrent parfois décevantes quand les versions modernes sont trop différentes de ce qu’on en attendait. Mais dès les premières minutes, mes craintes ont été dissipées et j’ai adoré chaque minute de ce ballet absolument magnifique et vraiment très impressionnant.

notre_dame_de_paris._in_centru_roberto_bolle (1)

          Les costumes du corps de ballet – les premiers qu’Yves Saint-Laurent réalisa pour la scène – sont extrêmement colorés et font ressembler certaines scènes à un immense kaléidoscope. Ils semblent reprendre les teintes des vitraux de Notre-Dame et donnent une vivacité incroyable à l’ensemble. Ceux des personnages principaux, dans des tons neutres, tranchent aux milieu de cette myriade de couleurs. Pour la plupart des tableaux, les danseurs sur scène sont extrêmement nombreux – 40 ou 50 à vue de nez – et les voir bouger à l’unisson avec une précision de métronome est tout à fait fascinant. J’ai rarement vu une telle perfection du point de vue de la synchronisation, c’était juste splendide. La mise en scène est impressionnante et magnifique avec cette foule bigarrée qui et nous en met plein la vue.

bastille-nd-2014

          Les solos, relativement peu nombreux, sont également très beaux, avec des chorégraphies aériennes qui contrastent avec la géométrie de celles du corps de ballet. Ils sont aussi l’occasion bien sûr de montrer des choses beaucoup plus techniques. Quasimodo, constamment voûté, m’a particulièrement impressionnée par sa performance sur scène. Par ailleurs, j’ai été subjuguée par la précision et la grâce de la chorégraphie. Les décors sont extrêmement imposants et changent au fil de l’histoire. Ils sont dans des teintes assez neutres qui font plus encore ressortir les costumes des danseurs. Quant à l’histoire, elle est bien sûr très condensée mais l’essentiel est là et on ne peine jamais à la suivre. J’ai passé toute la première partie totalement accaparée par ce qui se passait sur scène de peur d’en perdre la moindre miette. La seconde, beaucoup plus sombre, aussi bien du point de vue de l’histoire que de sa représentation, m’a un peu moins emballée.

decorul_impozant_al_catedralei,_semnat_de_rene_allio

          Notre-Dame de Paris est la première chorégraphie que Roland Petit a créée pour le ballet de l’Opéra en 1965. Très théâtrale, elle recentre l’histoire sur ses 4 personnages principaux – Quasimodo, Frollo, Phoebus et Esmeralda – et en fait ressortir aussi bien la beauté que l’aspect dramatique. La musique de Maurice Jarre accompagne admirablement cette imposante fresque moyenâgeuse. J’ai été très heureuse de découvrir ce classique du ballet qui n’a pas prix une ride. Un spectacle haut en couleurs où tout impressionne, des décors imposants aux costumes chatoyants en passant par la légèreté des solos et la précision millimétrique de la chorégraphie. Tout simplement splendide. 

Un jour un chef

Par défaut

          Un jour un chef est un restaurant au concept original, au coeur de Bastille. Vous rêvez de partager vos talents de cuisinier avec vos amis ou de parfaits inconnus mais vous n’avez pas la place ou manquez d’assurance pour vous lancer ? Ce lieu est fait pour vous. Un jour un chef met ses cuisines à votre disposition. Vous choisissez votre menu et l’équipe vous aide à le réaliser. Le tout gratuitement. Qu’attendez-vous pour vous lancer ?

          Côté chef, vous prenez rendez-vous, vous proposez votre menu et l’équipe se charge des commandes nécessaires. Tous est préparé à partir de produits frais. Le jour même, vous venez prendre possession des cuisines et on vous aide dans la réalisation. L’occasion de se glisser dans la peau d’un chef pour une journée. Vous pouvez pour l’occasion inviter vos amis. Le restaurant permet aussi d’organiser des évènements.

          Côté client, rien d’inhabituel. Vous venez, vous regardez ce qu’il y a au menu du jour (disponible sur internet, pas besoin de vous déplacer pour savoir si le plat du jour vous tente) et vous n’avez plus qu’à déguster. Plusieurs formules sont proposées à des tarifs un brin chers mais pas inhabituels pour le quartier. Lorsque j’y suis allée, le repas était classique mais bon et assez copieux. Le dessert était particulièrement réussi. L’accueil fort sympathique est clairement un des points forts du lieu. Une idée originale qui mérite le détour.

Un Jour Un Chef

4 rue Biscornet

75012 Paris

 01 43 43 00 08

http://www.1jour1chef.com/

L’objectif lune

Par défaut

          L’objectif lune est un tout petit bar de la rue de la Roquette, dans le quartier de la Bastille, à Paris. Le lieu ne paye vraiment pas de mine. Au milieu des bars branchés, celui-ci passe totalement inaperçu. Difficile de rentrer, il y a toujours un monde fou. Une fois qu’on s’est faufilé à l’intérieur, une seconde mission commence : trouver une place. S’asseoir en ces lieux est un peu utopique mais avec un peu de chance et beaucoup de persévérance, vous trouverez peut-être un bout de bar auquel vous accouder.

          Pourquoi fréquenter un tel lieu, me direz-vous ? Ce ne sont en effet pas les bars qui manquent à Paris, surtout dans le quartier : mais parce que c’est pas cher ! Les prix sont très compétitifs pour la capitale et l’ambiance est très sympa. Ca discute, ça rie, ça joue au cartes sur un bout de tables (oui, ceux qui en ont une n’hésitent pas à vous narguer). C’est avant tout un bar d’habitués où le nouvel arrivant est toujours bien accueilli. La déco est sommaire : de vieilles tables et des tabourets, mais l’endroit, un peu vieillot, est accueillant. En plus, la sélection musicale, plutôt rock, est assez réussie. Par contre le lieu est très (trèèèès) bruyant, à éviter pour un tête à tête ou une soirée tranquille entre amis. Idéal pour les étudiants à petit budget. 

L’objectif lune

19, rue de la Roquette

75011 Paris

http://www.lobjectif-lune.com/