Archives de Tag: tapas

Les 3 continents, Toulouse

Par défaut

          Les trois Continents est un petit restaurant toulousain qui propose des spécialités venues du monde entier sous forme de tapas. Le décor comme la cuisine vous feront voyager en Asie, en Afrique ou en Amérique du Sud pour un tarif imbattable. Bon voyage !

54122996_PVI_0001_HOME

          Voilà un endroit qui ne manque pas de charme ! La décoration des lieux est vraiment hors normes. D’un côté, un espace salon de thé à l’asiatique, de l’autre un espace chaleureux, avec des plantes et du bois pour un esprit Amérique du Sud et des balancelles pour vous accueillir, un petit patio très vert et tout mignon, et au sous-sol, l’espace africain avec son sol couvert de sable fin. Quelle que soit la table où vous serez assis, le dépaysement est assuré !

54122996_PVI_0001_GA_10

          Côté cuisine, on voyage aussi avec des spécialités venues d’un peu partout. Le midi, c’est un mini buffet à volonté pour un prix imbattable et le soir, un assortiment de tapas au choix à piocher dans la carte et à partager. Les portions sont franchement généreuses. Nous en avons pris 7 pour 3 et nous avons eu le plus grand mal à en venir à bout ! Vous pouvez les accompagner de délicieux cocktails. Pour ne rien gâcher, le service est très très sympa !

54122996_PVI_0001_GA_07

          Ce n’est pas de la grande cuisine mais on mange bien. Et puis de toute façon les pieds dans le sable, en ville, en plein mois de janvier, tout à l’air meilleur ! J’ai trouvé la plupart des tapas très réussis. C’est copieux, ça a du goût et les prix sont raisonnables. Que demander de plus ? C’est simple et bon, on est bien installés, bref, on passe un bon moment. Une bonne adresse où je retournerai avec plaisir et que j’ai hâte de faire découvrir à mes amis toulousains.

DSC_0060

Les Trois Continents

24, rue Héliot

31000 Toulouse

La prune folle et ses tapas

Par défaut

          La dernière fois, je vous avais présenté le brunch proposé par ce nouveau café près d’Oberkamph. Cette fois, c’est aux tapas que je me suis attaquée. La carte m’avait semblé belle et il fallait absolument que je l’essaie, c’est chose faite ! Peut-on vraiment espérer se nourrir à Paris pour 10€ ? Eh bien oui ! L’assortiment de tapas tatoo, le prouve. Des portions généreuses comprenant tortilla, poulpe, chèvre chaud, piment farci, empanadas. Idéal pour un apéro copieux à partager (ou pas). On ne ressort pas avec la faim et on se régale. Les salades, sensiblement au même prix, sont également très généreuses. La Prune folle est décidément l’amie des petits budgets et gros estomacs.

La prune folle

33 rue de Crussol

75011 Paris

La prune folle

Par défaut

          La Prune Folle est un nouveau café qui vient d’ouvrir à Oberkamph. Il propose des petits-déjeuners ou brunchs le matin. Des salades, tartes ou sandwichs à midi. Des gâteaux en tous genres pour vos goûters. Et des tapas à l’heure de l’apéritif. Mi-salon de thé, mi-bar à tapas, La Prune Folle est le lieu idéal pour passer un moment sympathique entre amis.

          Le lieu n’est pas très vaste mais sur deux niveaux, le sous-sol permettant d’accueillir des groupes plus importants ou d’être plus au calme en cas d’affluence. La déco années 60 très kitch est aussi joyeuse qu’accueillante. Un univers coloré qui incite à la bonne humeur. J’y suis allée pour un brunch dimanche matin avec des amis. 6 formules sont proposées, à 18,50€ (ce qui est sensiblement le prix habituel à Paris), certaines classiques, d’autres plus surprenantes. Nous avons opté pour « l’Oncle Sam » : boisson chaude au choix et à volonté, jus d’orange ou de pamplemousse, tartines, croissant ou pain au chocolat, bacon, oeuf au plat, salade, pancake au sirop d’érable, fromage blanc au muësli. L’assiette ets copieuse et bien présentée (et la vaisselle vraiment chouette). Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on ne ressort pas de table avec la faim au ventre ! Le service est très chaleureux, ce qui ne gâche rien à l’affaire. J’ai beaucoup aimé ce brunch équilibré et plein de saveurs (hum… ce bacon croustillant…), qui s’il cale bien ne donne pas l’impression d’avoir engouffré assez de graisse pour tenir 3 mois d’hibernation. J’a-do-re !!! Pour le reste de la carte, les prix proposés sont tout à fait abordables pour la capitale et les gâteaux font autant envie que les tapas. Un lieu très convivial où je compte bien revenir bientôt pour tester quelques tapas à l’apéro ! Courez-y vite !!!

La Prune Folle

33 rue de Crussol

75011 Paris

Le Père Louis, Toulouse

Par défaut

          Aujourd’hui, afin d’égayer ce morose début de semaine, je vais vous présenter un endroit que j’aime tout particulièrement. Un lieu culte où se réunissent les toulousains depuis des générations, depuis plus d’un siècle, un incontournable de la ville rose.

          Ici, le soir on boit un verre de Muscat ou un Tariquet debout autour des tonneaux qui font office de table, une assiette de fromage ou de charcuterie à portée de main. Le midi, l’ambiance est moins survoltée et on déguste des produits « du pays » selon l’ardoise du jour. Les frites méritent particulièrement le détour (le midi, mieux vaut réserver, c’est souvent complet ; le soir, tapas uniquement). Le service accueillant et la clientèle sympathique font pour beaucoup dans le charme du lieu. Parfait pour un début de soirée festif !

Le Père Louis

45, rue des Tourneurs

31000 Toulouse

Je viens d’apprendre par la même occasion qu’il existe aussi un Père Louis à Paris, à tester donc.