Archives de Tag: brunch

Le salon de thé du thé des écrivains : un coin de quiétude au cœur du Marais

Par défaut

          Il y a peu, j’ai entendu parler du salon de thé du thé des écrivains. J’aime beaucoup leurs carnets et leur thé Mille ans d’écriture, il fallait donc que j’aille voir de plus près cette librairie/salon de thé nichée au dans une rue calme du Marais et qui sur le papier avait décidément tout pour me plaire !

media_medium_3

          J’ai attendu une visite de ma maman sur Paris pour le tester. Nous aimons toutes les deux le thé, les bonnes pâtisseries et… les livres bien sûr ! Nous sommes donc toujours à la recherche de nouvelles adresses gourmandes et nous ne pouvions pas rater celle-ci, d’autant plus qu’elle est idéalement située dans le quartier du Marais, où il est toujours agréable de flâner le dimanche après-midi. Après une longue promenade le long des quais de Seine sous un soleil éclatant, nous sommes allées nous installer au bord devant une bonne tasse de thé.

media_medium_2

          Après l’animation des rues du Marais par un dimanche après-midi ensoleillé, le silence du salon de thé a fait un bien fou ! Situé tout près la place des Vosges, le calme de la ruelle dans laquelle il est installé contraste avec l’agitation des rues alentours. Le lieux est un véritable havre de paix décoré avec goût. On entre par le coin librairie avec une sélection de livres, des conseils du libraires qui m’ont eu l’air très inspiré et des carnets de toutes les tailles et toutes les couleurs. Dans le fond de la pièce, le coin salon de thé, très accueillant avec ses fleurs fraîches sur les tables, ses toiles aux murs et ses étagères chargées de livres et de bibelots : on s’y sent de suite comme chez soi !

DSC_0720

          J’ai beaucoup aimé la décoration, réalisée avec beaucoup de soin. Il n’y avait plus beaucoup de choix en pâtisseries quand nous sommes arrivées et elles sont assez quelconques : cake, moelleux et autres gâteaux de ce type. Nous avons toutes deux opté pour un gâteau ananas/noix de coco qui m’a un peu rappelé celui de ma grand-mère. Ce n’est pas de la grande pâtisserie mais c’est simple et de bon goût. Côté thé, tous ceux de la marque sont proposés à la carte sauf le 2000 ans d’écriture, mon préféré, ce que j’ai un peu regretté, mais je me suis rattrapée en achetant une boîte à la boutique ! Deux thés sont également disponibles en version glacée, ce qui est fort appréciable par une chaude journée.

image_thumbnail_10

          Le service est particulièrement soigné et prévenant, ce qui m’a agréablement surprise. C’est tellement rare dans les quartiers touristiques ! Dès notre arrivée on nous a amené une carafe d’eau agrémentée d’une rondelle de citron et d’une feuille de menthe qui remplacent avantageusement le goût chloré de l’eau parisienne. Les gâteaux étaient quant à eux servis avec un petit pot de crème anglaise et une cerise fraîche : ainsi accompagnés, ils avaient de suite bien plus d’allure ! La grande table du fond, avec sa banquette confortable, donne sur une cour intérieure calme et ombragée à laquelle on rêverait d’avoir accès. La carte du brunch me faisait très envie et je pense que j’y reviendrait avec des amies pour le tester. Une adresse idéale pour un goûter tout en simplicité loin du tumulte de la ville. J’ai été séduite par la délicatesse de la décoration et la quiétude qui émane de ce lieu dans lequel je retournerai avec grand plaisir.

DSC_0717

Le Salon by Thé des Ecrivains

16, rue des Minimes

75003 Paris

Métro : Saint Paul ou Chemin Vert

Du mardi au dimanche de 11h30 à 19h30

Les puces des Batignolles

Par défaut

          Un petit bistrot du Quartier des Batignolles à la déco chaleureuse et accueillante qui donne envie de s’installer confortablement pour savourer un chocolat chaud ou boire un verre de vin. En réalité, il se décline en deux adresses, situées à quelques mètres l’une de l’autre ; j’ai testé l’une d’entre elles.

          Il y avait longtemps que cette adresse me faisait de l’oeil, pour une pause goûter ou un apéro. Finalement, c’est pour un déjeuner que nous nous y sommes arrêtées. Un dimanche du mois d’août par un temps des plus maussades : la plupart des restaurants du quartier sont fermé, les 3/4 de ceux qui sont ouverts ne servent QUE des brunch et nous avons déjà pris notre petit -déjeuner, le premier dans lequel nous rentrons a l’air fort sympathique mais n’a pas été approvisionné en viande pour les plats chauds et avec la pluie et le brouillard une salade ne nous faisait pas trop rêver, nous avons donc fini par nous installer aux Puces des Batignolles bien que le dimanche soit plutôt le jour du brunch (l’une des deux adresses y est d’ailleurs entière consacrée ce jour-là) et que la carte soit un peu réduite. Avec sa déco « retour de brocante » et ses vieux objets chinés dans tous les coins, on s’y sent bien.

          En dehors du brunch  – qui a d’ailleurs l’air extrêmement copieux – et de plats type burger, omelette, croque-monsieur, la carte est assez légère. Nous n’avons toutefois pas peiné à y trouver notre bonheur avec un tajine d’agneau aux épices avec ses petits légumes. Il n’y avait rien à redire au plat qui était à la fois copieux et très goûteux ! J’ai particulièrement apprécié la portion généreuse de légumes, eux aussi excellents. Si parfois il y a entourloupe sur le tajine, qui ne cuit absolument pas dans la tradition, là aucun doute, tout a mijoté ensemble dans son jus pour un résultat simple mais terriblement efficace. Ce n’est pas une cuisine d’exception mais je dois avouer que je me suis régalée. En dessert nous avons partagé une panna cotta aux fruits rouges qui était bonne et elle aussi très copieuse. Quant aux verres de vins, ils sont à des tarifs raisonnables. La semaine, la carte est plus vaste, avec des plats proposés à l’ardoise. Une adresse sans prétentions mais fort sympathique pour un déjeuner sur le pouce ou simplement un café en passant.

Les puces des Batignolles

110 rue Legendre – 75017 Paris

01 42 26 62 26

La prune folle et ses tapas

Par défaut

          La dernière fois, je vous avais présenté le brunch proposé par ce nouveau café près d’Oberkamph. Cette fois, c’est aux tapas que je me suis attaquée. La carte m’avait semblé belle et il fallait absolument que je l’essaie, c’est chose faite ! Peut-on vraiment espérer se nourrir à Paris pour 10€ ? Eh bien oui ! L’assortiment de tapas tatoo, le prouve. Des portions généreuses comprenant tortilla, poulpe, chèvre chaud, piment farci, empanadas. Idéal pour un apéro copieux à partager (ou pas). On ne ressort pas avec la faim et on se régale. Les salades, sensiblement au même prix, sont également très généreuses. La Prune folle est décidément l’amie des petits budgets et gros estomacs.

La prune folle

33 rue de Crussol

75011 Paris

La prune folle

Par défaut

          La Prune Folle est un nouveau café qui vient d’ouvrir à Oberkamph. Il propose des petits-déjeuners ou brunchs le matin. Des salades, tartes ou sandwichs à midi. Des gâteaux en tous genres pour vos goûters. Et des tapas à l’heure de l’apéritif. Mi-salon de thé, mi-bar à tapas, La Prune Folle est le lieu idéal pour passer un moment sympathique entre amis.

          Le lieu n’est pas très vaste mais sur deux niveaux, le sous-sol permettant d’accueillir des groupes plus importants ou d’être plus au calme en cas d’affluence. La déco années 60 très kitch est aussi joyeuse qu’accueillante. Un univers coloré qui incite à la bonne humeur. J’y suis allée pour un brunch dimanche matin avec des amis. 6 formules sont proposées, à 18,50€ (ce qui est sensiblement le prix habituel à Paris), certaines classiques, d’autres plus surprenantes. Nous avons opté pour « l’Oncle Sam » : boisson chaude au choix et à volonté, jus d’orange ou de pamplemousse, tartines, croissant ou pain au chocolat, bacon, oeuf au plat, salade, pancake au sirop d’érable, fromage blanc au muësli. L’assiette ets copieuse et bien présentée (et la vaisselle vraiment chouette). Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on ne ressort pas de table avec la faim au ventre ! Le service est très chaleureux, ce qui ne gâche rien à l’affaire. J’ai beaucoup aimé ce brunch équilibré et plein de saveurs (hum… ce bacon croustillant…), qui s’il cale bien ne donne pas l’impression d’avoir engouffré assez de graisse pour tenir 3 mois d’hibernation. J’a-do-re !!! Pour le reste de la carte, les prix proposés sont tout à fait abordables pour la capitale et les gâteaux font autant envie que les tapas. Un lieu très convivial où je compte bien revenir bientôt pour tester quelques tapas à l’apéro ! Courez-y vite !!!

La Prune Folle

33 rue de Crussol

75011 Paris