Archives de Tag: grillades

L’atelier de Maître Albert, un repas au coin du feu au cœur de Paris

Par défaut

          J’avais découvert les restaurants de Guy Savoy il y a quelques années avec Le Bouquinistes. Un restaurant que j’aime particulièrement pour ses plats raffinés et son menu du midi à tout petits prix. L’addition a sérieusement augmenté depuis ma dernière visite mais le rapport qualité/prix de la formule reste l’un des meilleurs qu’il m’ait été donné de voir à Paris. Et le service est adorable : que demander de plus ? En regardant son site internet, j’ai vu qu’il avait une rôtisserie avec une cheminée. Je suis totalement accro au feu et une bonne flambée est clairement ce qui me manque le plus à Paris. Les restaurants où l’on peut manger avec vue sur les flammes sont rares à Paris, j’avais donc hâte de tester celui-ci.

Maitre_Albert_02-72291220463dbe4b02d3d0045f90bd98

          J’ai attendu mes parents pour y aller étant donné qu’ils aiment comme moi la bonne viande et les grandes flambées. Nous y sommes allés juste avant Noël et avons eu la chance d’avoir le table juste devant la cheminée, bien au chaud. Un vrai régal quand il fait froid dehors. A la carte, des viandes grillées et des poissons à la plancha, avec des accompagnements simples comme purée, frites ou gratin dauphinois. A noter qu’une assiette végétarienne est proposée, composée de 3 accompagnements au choix. J’ai fait simple : une pièce de bœuf avec du gratin justement. La portion était franchement généreuse et la cuisson parfaite. La viande était excellente et le gratin réussi. C’est simple mais efficace. Le dessert – poires et pain d’épices – était à tomber. Mon papa a pris des petits bocaux, mins élaborés mais très copieux.

Maitre_Albert_01-ca09e959d017b2f4042bb7150bd1eef8

          J’ai beaucoup aimé que les rôtissoires soient visible depuis toute la salle (tout comme la cheminée d’ailleurs). J’ai également apprécié le service discret et très sympathique. Il y a beaucoup de petits jeunes en salle. Côté prix, c’est un peu plus cher qu’une brasserie classique. Ca peut sembler un peu excessif étant donné la simplicité de la cuisine mais ce sont de bons produits, c’est copieux et bien sûr on paie le lieu et l’emplacement (à deux pas de Notre-Dame), comme souvent à Paris. Le menu, proposé midi et soir, est en revanche d’un bon rapport qualité/prix pour le quartier. Si vous y allez le soir, allez faire un tour sur le parvis de Notre-Dame en sortant, roller ou jonglage, il y a presque toujours quelque chose à voir. Un endroit que je conseillerais sans hésiter aux amateurs de viande en manque de barbecue et aux amoureux de feux de cheminée.

Maitre_Albert_01-e5eb128a749b0ecb1598ebbae5ad9b71

L’Atelier de Maître Albert

1, rue Maître Albert

75005 Paris

Entrée, plat et dessert à partir de 31€ le midi et 36€ le soir

La Cendrée – Toulouse

Par défaut

          Au cœur de Toulouse, une vieille bâtisse nichée dans une ruelle étroite dont la salle, assez classe, paraît plutôt froide de l’extérieur mais le restaurant propose un menu aux tarifs plus que raisonnables le midi que j’avais bien envier d’essayer.

          A l’intérieur, le restaurant tout en longueur est divisé en deux salles. Si la première peut paraître un peu austère, dans la seconde trône une magnifique cheminée dans laquelle cuisent les grillades proposées à la carte. La formule du midi est à 16€ entrée/lat/dessert. Elle ne propose en revanche pas de choix. Nous avons opté pour le plat et le dessert du jour : entrecôte au feu de bois et ses frites suivie d’une assiette gourmande. La viande était tendre parfaitement cuite, quant aux frites maison, elles sont joliment présentées, bien dorées et la portion des plus généreuses, une petite sauce fort goûteuse accompagne le tout. L’assiette de desserts est des plus généreuses : demi-baba au rhum, tranche de brioche toastée, une petite crème au chocolat et une mousse au mascarpone accompagnée d’agrumes. Tout était aussi bon que copieux, pour le prix il n’y a strictement rien à y redire, surtout dans un décor pareil !

          Je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de dîner à La Cendrée. La carte est assez classique mais la réalisation l’est beaucoup moins (eh oui, j’ai mes sources tout de même !). Une cuisine fine, centrée sur le goût. Un piano trône dans la salle et le restaurant propose tous les jeudi soirs en hiver des soirées jazz. J’espère avoir l’occasion d’y assister quand elles reprendront, écouter le pianiste devant la cheminée doit être un grand moment ! J’ai également apprécié qu’en introduction de la carte, l’histoire du lieu nous soit présentée, ça lui ajoute bien sûr un supplément d’âme. Le seul petit bémol est sans doute sur la décoration, les chaises drapées de blanc font un peu guindées et on préférerait quelque chose de plus rustique et chaleureux, en accord avec l’endroit. Pour le reste, il n’y a rien à y redire, c’est bon, les prix sont raisonnables et le service sympathique, je n’hésiterai pas à recommander l’adresse et à y revenir.

La Cendrée

11 rue des Tourneurs

31000 Toulouse

Menu à 16€ le midi et 31€ le soir