Cinéma

X-men : Dark phoenix

Film d’aventure, science-fiction américain de Simon Kimberg avec Sophie Turner, James McAvoy, Michael Fassbender
Au cours d’une mission de sauvetage dans l’espace, Jean Grey frôle la mort, frappée par une mystérieuse force cosmique. De retour sur Terre, cette force la rend non seulement infiniment plus puissante, mais aussi beaucoup plus instable. En lutte contre elle-même, Jean Grey déchaîne ses pouvoirs, incapable de les comprendre ou de les maîtriser. Devenue incontrôlable et dangereuse pour ses proches, elle défait peu à peu les liens qui unissent les X-Men.

Affiche du film X-men Dark Phoenix

Deuxième film de super-héros en peu de temps et deuxième déception, bien plus violente celle-là. J’avais entendu dire beaucoup de mal de ce film mais il se trouve que je suis une grande fan des X-men, qui sont les premiers films de super-héros que j’ai vus et pour lesquels je garde une grande tendresse. Un univers et des personnages que je prends toujours beaucoup de plaisir à retrouver. Sans m’attendre à un grand film vu les retours déplorables, j’y allais tout de même convaincue de passer un bon moment détente. Grave erreur, j’avais grandement sous-estimé l’ennui que peut causer un vrai bon mauvais film.

Image extraite du film Dark Phoenix

Parce que oui, c’est un mauvais film. Terriblement mauvais même. Je me suis tellement ennuyée. Très vite, je me suis demandé si le mieux n’était pas de quitter la salle tant ça s’annonçait fastidieux… Et ça n’a pas raté, ce film n’est qu’un long supplice pour le spectateur. Franchement, heureusement que les fauteuils du cinéma étaient confortables et me promettaient une bonne sieste. Le scénario est quasi-inexistant en plus d’être affreusement prévisible. Pire, il ne semble être rattaché d’aucune manière aux films précédents, ce qui rend le tout très peu crédible, comme si le réalisateur se fichait totalement de l’univers dans lequel ses personnages évoluent. Aucun enjeu historique ou social non plus dans ce volet totalement déconnecté de ce qui faisait le charme de la série.

Image extraite du film Dark Phoenix

Le réalisme n’est clairement pas le point fort de ce film qui en fait des caisses et parvient assommer le spectateur à grands coups d’effets spéciaux pas toujours du meilleur goût. Le réalisateur semble vouloir donner une autre envergure à son film avec une Jean surpuissante et en fait beaucoup trop, le vidant de toute substance. Le tout est terriblement creux. Même les relations entre les personnages sont ratées, malgré quelques tentatives pour leur donner une certaine profondeur et émouvoir le public. Ça patine et peine à fonctionner. Le film est linéaire, prévisible, poussif… il n’y a pas grand-chose à sauver. Clairement le plus mauvais film de la série.

Cinéma

X-Men, Days of future past : un opus assez réussi

Film d’action, science-fiction américain de Bryan Singer avec Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassbender

          Le monde est en guerre, les humains ont créé des robots impitoyables pour vaincre les mutants. Il est impossible de leur échapper, le seul moyen pour eux de survivre est d’envoyer Wolverine dans le passé pour essayer de changer le cours de l’histoire. Arrivera-t-il à remplir sa mission à temps pour sauver ses amis ?

575642.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          J’ai toujours eu un petit faible pour les films de super-héros et les X-men, avec leurs pouvoirs si variés et complémentaires, ont toujours fait partie de mes favoris. Malgré cet amour quasi-inconditionnel, je dois admettre que leurs aventures sont relatées avec plus ou moins de réussite et que dernièrement, le scénario avait un peu tendance à se perdre derrière des effets spéciaux à l’utilité parfois douteuse. Vous l’aurez sans doute compris, la 3D n’est pas franchement mon amie et ne dispense pas à mes yeux d’une bonne histoire. Les derniers Wolverine notamment, était désespérément creux. Je craignais donc un peu ce nouveau volet mais les excellentes critiques lues de toutes part m’avaient totalement rassurée.

415930.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Pourtant, je n’ai pas été aussi enthousiaste que la moyenne. Bon, il faut admettre que cette fois, il y a un vrai scénario, ce à quoi les blockbusters ne nous ont plus trop habitués dernièrement. Les bases sont bien là. J’ai même cru un moment que pour une fois la 3D n’était pas totalement inutile mais cette impression est malheureusement restée très fugace. Dans l’ensemble, il faut bien admettre que cet opus est un bon cru. Il y a une histoire assez solide, des relations intéressantes entre les personnages et des aspects de leur passé qui leur fait gagner en épaisseur. De plus, l’équilibre entre action et émotion est plutôt réussi. Toutefois, même si j’ai aimé ce film, je ne serai pas aussi dithyrambique que certaines critiques lues deci-delà.

408586.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Si à la sortie du film les petites imperfections que j’avais à lui reprocher m’apparaissaient très clairement, je dois avouer que j’ai à peu près tout oublié de ces petites récriminations. Si les combats avec les super robots sont assez réussis, j’ai quand même trouvé qu’il leur manquait un petit quelque chose. Moi qui suis assez facilement impressionnée par les scènes d’action, il m’a manqué un brin de suspense. J’ai également trouvé certaines ficelles un peu grosses, mais il faut bien admettre que c’est le propre du genre mais comme ce film semblait au dessus du lot, je crois que mes attentes étaient un rien exagérées. On reste dans le pur divertissement même si l’histoire est assez solide et qu’esthétiquement il y a quelques scènes splendides.

21055278_20131106123433928.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          La fin m’a semblé à la fois terriblement mièvre et assez maligne vu qu’elle ouvre de très nombreuses possibilités pour des suites éventuelles. D’ailleurs dans l’ensemble ce film est plutôt bien pensé en remplissant les vides laissés par les précédents sur le passé des personnages et en ouvrant pas mal l’histoire. D’un point de vue purement formel, j’ai trouvé les effets spéciaux très réussis et qu’un grand soin était apporté aux images avec de très jolies choses. Dommage que malgré les nombreuses qualités du film on n’échappe pas à certains clichés du genre. J’ai toutefois pris beaucoup de plaisir avec cette histoire qui me réconcilie un peu avec les films de super-héros et qui malgré quelques petits défauts est au niveau des premiers de la série.