Mes lectures

Polina, Bastien Vivès

Très douée pour la danse, la petite Polina Oulinov est sélectionnée pour suivre les cours de Nikita Bojinski, un maître d’une exigence absolue, à la fois redouté et admiré.
Au fil de son enseignement, qu’elle suit des années durant, Polina devenue jeune fille développe avec son mentor une relation complexe, entre antagonisme et soumission – et finit par le quitter pour explorer de nouvelles expériences artistiques, en toute indépendance. Plus tard, devenue
vedette internationale dans sa discipline, la jeune femme prendra toute la mesure de sa dette à l’égard de ce maître aussi difficile que lumineux.

Couverture de la BD Polina

Je découvre cette BD tardivement. Je l’avais repérée lors de sa sortie mais il aura finalement fallu attendre sa sortie en format de poche pour que je me l’achète. J’en avais entendu dire le plus grand bien et j’étais curieuse de voir de quoi il retournait. Bastien Vivès est un auteur assez prolifique et certains de ses albums aux accents pédopornographiques sont pas mal décriés. N’ayant jamais rien lu de lui j’étais passée à côté du scandale, découvert après ma lecture en cherchant ce qu’il avait écrit d’autre.

Planche extraite de la BD Polina

Sans être le coup de cœur escompté, j’ai bien aimé cette lecture. Le dessin pour commencer. Il est en noir et blanc. Je dois admettre avoir un faible pour la couleur mais cela ne m’a pour autant dérangée. Il est assez simple et efficace. Il s’en dégage une certaine douceur qui colle bien au sujet. Je l’ai trouvé réussi, il met bien dans l’ambiance. Quant à l’histoire, je l’ai appréciée également. J’ai fait un peu de danse classique enfant et j’ai apprécié de retrouver cet univers qui m’a un temps fascinée. La pression et les difficultés à réussir dans ce milieu sont très bien rendues. Pas sure en revanche de savoir que penser du lien entre la danseuse et son mentor qui m’a parfois semblé dérangeant sans bien arriver à savoir pourquoi. Je n’ai pas trouvé le tout particulièrement marquant, il m’a manqué un petit quelque chose que je ne saurais définir, mais c’est une lecture très agréable et un bel hommage au milieu de la danse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.