Cinéma

L’Illusionniste, Sylvain CHOMET

          Après Les Triplettes de Belleville, Sylvain Chomet nous propose de nouveau un très beau film d’animation sur un scénario inédit de Jacques Tati.

          L’histoire est simple, un suit les désillusions d’un illusioniste. Il y a très peu de paroles (simlement un mot par-ci par-là). Les images sont très belles : des paysages à l’aquarelle d’une grande poésie. Loin des rythmes effrénés des films à gros budget, une invitation à la rêverie. Un petit moment de bonheur.