Jean-Claude LALUMIERE, Le Front russe

Par défaut

          Oyez ! Oyez, braves gens ! Ouvrez grands vos oreilles et vos yeux. Voici LE roman de la rentrée littéraire ! Même la critique s’est levée en choeur pour saluer cet illustre inconnu, c’est dire !

          Rêvant de voyages, le narrateur décide d’épouser la carrière diplomatique et de passer le concours d’entrée au ministère des affaires étrangères. Il se voit déjà allant d’ambassade en ambassade dans des contrées lointaines et magiques… Malheureusement, un terrible coup de sort (son nouveau chef trébuchant sur une mallette offerte par sa bienveillante mère) l’enverra sur le front russe. La Russie, ce n’est pas si terrible me direz vous. Sauf que le front russe n’est pas en Russie (comme son nom ne l’indique pas), c’est une annexe du ministère située dans le 13° arrondissement de Paris où on relègue les fonctionnaires indésirables. Le début d’une aventure bien différente de celle qu’il avait imaginée…

          Le Front russe est le premier roman de Jean-Claude Lalumière. Et quel roman ! Enlevé, bien écrit, et extrêmement drôle. Une critique acerbe de l’administration servie par une bonne dose d’humour. Parfois, on se laisse séduire par le souffle d’un livre sans vraiment se soucier de l’écriture ; ici elle est irreprochable. Un style soutenu sans être lourd, une construction intéressante et un rythme infernal tenu de bout en bout. J’aurais aimé être capable d’une telle prouesse ! Si seulement mes déboires administratifs eussent pû m’inspirer de la sorte ! Peut-être ce livre ne révolutionne-t-il pas la littérature (quoi que^^). Certes, on en a déjà vu du même genre (peut-être). D’aussi réussis ? J’en doute fort ! Jean-Claude Lalumière est éblouissant (sans mauvais jeu de mots). Monsieur Lalumière, je n’ai qu’une chose à dire : Bravo, et vivement votre prochain roman !

Devant moi, se trouvaient trois niveaux de dossiers suspendus répartis en trois couleurs : marron, jaune et beige. J’eus soudainement la vision du séjour de mes parents. Ces trois étagères étaient presque assorties au décor du pavillon familial. […]

– Pourquoi ces couleurs

– C’est mon idée, répondit-il en bombant le torse. C’est en fonction de la couleur de peau des habitants du pays. Les plus clairs pour l’Europe de l’Est, les plus foncés pour le Moyen-Orient et les jaunes pour l’Asie. Simple, logique, imparable.

Je le regardai, un peu interdit par ce qu’il venait de me dire, puis lui fit remarquer que le procédé, s’il révélait des qualités pratiques et mnémotechniques incontestables, souffrait cependant d’une méconnaissance des régions dont il était question et que nous nous approchions des frontières du racisme. […] Il se tendit, se froissa, se crispa, passa par toutes sortes de manifestations physiques de l’énervement dont certaines m’étaient tout à fait inconnues, mais je venais de province et j’avais encore tant à découvrir.

______________________

Et une phrase qui deviendra culte :

Je vis venir la fin des vacances avec la lenteur d’un courrier transmis par voie hiérarchique.

"

    • Il signait hier sur Paris, je voulais y aller mais je sortais du boulot j’avais trop froid et mal au pied pour trouver le courage de me bouger. Le livre est très drôle, ça met de la bonne humeur dans la rentrée !

  1. Pingback: L’heure du bilan « Madimado's Blog

  2. Pingback: Le front russe – Jean-Claude Lalumière « Delphine's books and more

  3. Moi j’ai juste adoré! Il a style fluide, très agréable! Du sourire à l’explosion de rire, j’ai passé un très bon moment avec cette satire humoristique (si c’est possible ^^) de la fonction publique. Merci à M. Lalumière 🙂

  4. Pingback: Un an déjà ! | Madimado's Blog

  5. Pingback: Topten tuesday (28/08) « Madimado's Blog

  6. Pingback: La Campagne de France « Madimado's Blog

  7. Pingback: Comme un karatéka belge qui fait du cinéma | Madimado's Blog

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.