Coup de gueule

Par défaut

Ce soir notre club lecture parisien à connu sa première réunion. Je ne vais pas développer ce soir pour cause de fatigue extrême mais, promis, dès que possible je vous raconte tout. Je voudrais juste pousser un coup de gueule, histoire de ne pas me coucher en ressassant ma rancoeur. Vous étiez nombreuses à vous être intéressées au projet, plusieurs à avoir annoncé votre venue et je m’en réjouissais. Et finalement, nous n’étions que 3 ! Peu importe, nous avons passé une bonne soirée et avons vu qui était réellement motivé mais mesdemoiselles, quand on s’engage, la moindre des politesses est de prévenir quand on décide de se désister. C’est là une des bases du savoir vivre. Un empêchement peut toujours arriver mais un petit mot pour prévenir (ou s’excuser après coup) est toujours le bienvenu. On n’est pas des monstres, on peut comprendre que vous ne puissiez pas venir, on aurait juste souhaité en être informées.

          Nous serons bien sûr ravies d’accueillir en janvier celles qui n’étaient pas disponibles ce soir, vous étiez plusieurs à le regretter et nous espérons pouvoir bientôt vous compter parmi nous (du coup, il reste de la place). S’il y a des hésitant(e)s, sautez le pas ! Une participation ponctuelle est aussi envisageable si vous ne pensez pas pouvoir vous investir dans une lecture commune chaque mois. En revanche, si une désertion peut éventuellement être pardonnée pour cette fois (mmmm…), si cela devait se reproduire, on se passera de votre participation. Habituées du posage de lapin, passez votre chemin.

          Pardon pour cette mauvaise humeur et cette agressivité mais il fallait que je partage mon courroux. Voilà, c’est fait ! J’espère qu’une fois les choses clairement posées (on n’est pas chez McDo, ce n’est pas un self-service, nous avons toutes des vies bien remplies et avons autre chose à faire que passer nos soirées à attendre), ce genre de situation ne se représentera pas à l’avenir et nous pourrons partager nos lectures en toute sérénité. Mille excuses donc pour ceux et celles que ce mot ne concerne nullement et sans raisons subissent mon ire.

          A très vite pour un compte rendu plus zen qui, c’est promis, ne parlera que de littérature !

 

"

  1. et moi qui rêve d’un club de lecture sympathique!! Celui de mon village a une moyenne d’âge de 70 ans!!!! Je n’aurais pas manqué ce rendez-vous moi! :op)

  2. C’est effectivement dommage ce genre d’attitude, j’espère que vous serez plus nombreuses le mois prochain. Je participe déjà au club de lecture lancé par Delphine’s books, donc je peux difficilement participer au tien en même temps, mais je vous souhaite de bons moments ! ça fait du bien de dire ce que l’on a sur le coeur !

    • Il fallait que ce soit dit ; mais cela mis à part, ce fut une excellente soirée. Je comprends qu’il soit difficile de participer à plusieurs clubs en même temps, ou parfois même à un seul, faute de temps. Delphine a eu plus de succès que nous :). Mais bon, c’est toujours agréable d’échanger autour d’un livre dans un endroit sympa, même en petit comité. Et puis comme ça ça nous a permis de faire connaissance.

    • Lol, merci. Je dois admettre que c’est plus de l’agacement qu’une réelle colère. La soirée a été bonne du coup ce fut un incident vite oublié ! Il ne nous reste plus qu’à trouver de nouvelles recrues plus motivées.

  3. Je me joins à toi pour pousser ce coup de gueule même s’il est vrai que cette déception a été vite oubliée grâce à cette agréable soirée. Tant pis pour elles…

    On va les trouver ces nouvelles recrues !

  4. Je comprends ta frustration, se lancer dans une organisation comme celle-là implique malheureusement de nombreuses frustrations! tu trouveras très vite des participantes et un noyau dur qui te permettra de faire de belles réunions!!!

    • J’espère aussi. Et puis on s’est dit qu’on pouvait aussi être un petit noyau et accepter des électrons libres de manière ponctuelle pour gonfler les effectifs. On verra bien comment ça évolue. En tout cas, ça s’annonce plutôt bien 🙂

  5. Salut!

    Je t’ai assuré depuis le début que je voulais participer à ce club de lecture et en raison d’un empêchement, je ne suis pas venue!
    Je te présente donc mes plus plates excuses. Je n’ai pas prévenue car j’ai pensé (à tord) qu’il y aurait beaucoup de personnes et que mon absence n’aurait pas eu d’importance. Je regrette que vous vous soyez retrouvé à trois !
    En tout cas, j’ai lu le livre que j’ai trouvé particulièrement plaisant, différend de ce que je lisais jusqu’à présent. C’est justement la raison pour laquelle j’ai voulu participer à ce club de lecture.
    Est-ce que je peux venir à la prochaine réunion ?

    • Salut !
      Les lectrices motivées sont toujours les bienvenues.
      On se retrouve le 18 à 18h30 zu café livre. Je referai un article avec toutes les infos.
      A bientôt.

      • Malheureusement le mardi je ne suis pas libre avant 19h. Et pour venir jusqu’au café, il me faudra 20 min au moins..Serait-ce possible de reculer l’heure ?

      • Je ne sais pas du tout pour l’heure, je vais voir avec les filles mais sinon ne t’inquiète pas, on sera toujours là quand tu arriveras et on te fera un résumé de ce qui aura déjà été dit. Je te tiens au courant.

Répondre à Jules Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.