Mes lectures

L’établi – Robert Linhart

          Après mai 68, un jeune étudiant intègre l’usine Citroën de la Porte de Choisy. Ces jeunes intellectuels militants qui travaillaient à la chaîne ou sur les docks dans le but d’y faire souffler un vent de liberté étaient appelés « les établis ». Mais l’établi est aussi la table de travail. Un double sens qui est au centre de ce récit au coeur du système de production, entre idéalisme et travail acharné. 

          Cet essai sur le travail à la chaîne à la fin des années 60 et l’indignation des intellectuels faces aux conditions de travail souvent désastreuses me tentait bien. Dès le début, ce texte se lit comme un roman. On suit avec intérêt l’arrivée du jeune homme dans l’entreprise et ses difficultés d’adaptations qu’il n’avait pas vraiment prévues. Très vite, les idéaux s’envolent face à la violence de la réalité. Le travail à la chaîne brise les hommes, les épuise physiquement et psychologiquement. Le quotidien, ce sont ces gestes sans cesse répété, la course pour tenir les cadences, la fatigue qui s’accumule, quelle place alors pour la révolte ? Aucune. Il ne reste pas d’énergie pour, et les rencontres sont difficiles. Ce texte reprend certes des faits connus mais il le fait avec clarté et bon sens ; des faits plutôt que de grands discours intellectuels et une écriture agréable. Un livre intéressant qui reste aujourd’hui encore d’actualité.

Comment ne pas être pris d’une envie de saccage ? Lequel d’entre nous ne rêve pas, par moments, de se venger de ces sales bagnoles insolentes, si paisibles, si lisses – si lisses !

_______________

Vu du dehors, ça paraît évident : on s’embauche et on organise. Mais ici, cette insertion « dans la classe ouvrière » se dissout en une multitude de petites situations individuelles, où je ne parviens pas à trouver une prise ferme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.