L’actu de la semaine (23/02)

Par défaut

Scandale au Vatican : un réseau d’évêques homosexuels serait organisé au sein de la cité papale. Ils auraient entretenu des liaisons avec des laïcs dont certains menaceraient de les dénoncer. C’est la possibilité d’un nouveau scandale qui aurait poussé Benoît XVI à démissionner.

Un père a retrouvé ses 3 enfants égorgés en rentrant chez lui en Seine-et-Marne. Les policiers soupçonnent un drame familial en raison de problèmes entre les deux parents. La mère, introuvable après les faits, a été arrêtée.

La bataille fait rage entre Maurice Taylor et Arnaud Montebourg. Le PDG de Titan a adressé une lettre incendiaire au ministre du redressement productif qui avait sollicité son aide pour sauver Goodyear. Le ministre a répliqué et le PDG en a rajouté une couche en matière de propos insultants. Vous pouvez retrouver un résumé de l’affaire ici. La guerre du Made in France est visiblement loin d’être gagnée.

Sept otages français ont été enlevés au Cameroun cette semaine, quatre enfants avec leurs parents et leur oncle. L’enlèvement n’a pas été revendiqué et les spécialistes pensent qu’ils seraient retenus de l’autre côté de la frontière, au Nigéria. Le flou de la situation complique le travail des négociateurs et le gouvernement a demandé la discrétion sur cette affaire en l’absence d’informations fiables.

La cérémonie des Césars s’est déroulée hier. Le grand gagnant de la soirée est Amour de Michael Haneke avec entre autres les Césars de la meilleure actrice, du meilleur acteur et du meilleur film. Pour l’intégralité du palmarès, c’est par-là.

vendeur20journaux-cff80

Le mot de la semaine sera ECORNIFLEUR : « Personne qui se procure à bon compte, par ruse, en volant, en parasitant, ce qui est nécessaire à son existence » ou, par extension, « Personne qui profite d’une situation. »

Les sorties ciné :

Syngué Sabour – Pierre de patience : à Kaboul, un jeune homme dans le coma à qui sa femme vient rendre visite ; peu à peu, elle va se libérer et se livrer à lui. Je n’avais pas lu le livre du même nom qui avait pourtant obtenu le Goncourt mais je pense me rattraper avec cette auto-adaptation dont j’ai entendu dire le plus grand bien.

Elefante blanco : à Buenos Aires, deux prêtres s’efforcent d’aider la population ; l’arrêt des travaux pour le nouvel hôpital va mettre le feu aux poudres et changer leur vision des choses. J’aime généralement beaucoup ce type de sujets, surtout dans le cinéma latino-américain, j’ai donc très envie de voir ce que ça donne.

Les chevaux de Dieu : Yachine, un jeune marocain, enchaîne les petits boulots, quand son frère, Hamid, sort de prison converti à l’islamisme, il se convainc de rejoindre les « frères » avec un ami ; une longue préparation les attends pour devenir martyrs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s