L’actu de la semaine (30/11)

Par défaut

     Grosse actualité cette semaine avec des affaires judiciaires, des lois en discussion, des arrestations en série, des manifestations en tous genres… Voici une petite sélection des évènements majeurs, mais il y en a eu bien d’autres !

Le projet de loi sur la prostitution est en débat à l’Assemblée Nationale. Parmi les mesures en discussion, l’abrogation du délit de racolage passif et la pénalisation des clients. Ce dernier point fait particulièrement débat, les clients en question ne tenant pas à se retrouver soudain dans l’illégalité et les associations craignant que la situation ne s’en trouve encore plus précarisée.

Un camp de Roms a été démantelé à Saint-Ouen. Près de 800 personnes ont été évacuées. Il était situé près de voies ferrées servant à l’approvisionnement en charbon d’une centrale de chauffage urbain parisienne : des hôpitaux, des crèches et 110 000 habitations étaient menacées d’être privées de chauffage. L’approvisionnement en eau se faisait par une simple bouche à incendie et il n’y avait pas de sanitaires dans le camp. Seules quelques familles ont demandé l’aide de la préfecture malgré les nombreuses tentatives de médiation.

– L’affaire qui a marqué cette semaine est celle d’une fillette de 15 mois retrouvée morte sur la plage de Berck-sur-Mer. La mère, vue avec sa fille sur une vidéosurveillance quelques heures avant sa mort, a été activement recherchée par la police. Un appel à témoin à été lancé, avec des affiches dans les transports d’Ile-de-France. Elle a finalement été retrouvée et mise en examen pour assassinat. Elle avait volontairement abandonnée son enfant vivante sur la plage alors que la mer montait afin de mettre fin à ses jours.

Une violente évasion s’est déroulée a Nantes cette semaine. Un détenu a profité d’un transfert à l’hôpital pour s’évader. Il a agressé violemment ses trois gardiens, l’un d’eux a dû subir une opération. La scène a été filmée par un passant et un appel a témoin a été lancé pour tenter de retrouver le fugitif, toujours en cavale.

La situation en Centrafrique inquiète la communauté internationale. La situation dans le pays est très instable, les coups d’états s’y multiplient tout comme les guérillas. Les exactions contre les populations civiles se multiplient : massacres, pillages, villages brûlés… De plus, un conflit religieux se profile dans ce pays chrétien à 80%. L’ONU préconise une intervention rapide et la France a d’ores et déjà envoyé 800 soldats sur place afin d’être prête à intervenir.

vendeur20journaux-cff80

Le mot de la semaine sera ÉRYTHÈME : « Rougeur pathologique de la peau, circonscrite ou généralisée, qui cède à la pression du doigt; p. méton., affection dont cette rougeur constitue le symptôme. »

Les sorties ciné

The Immigrant : Ewa est arrivée à New York avec sa sœur, Magda, en espérant une vie meilleure, mais atteinte de la tuberculose, celle-ci est placée en quarantaine et seule, Ewa tombe dans les filets de Bruno, un souteneur pour qui elle va travailler pour tenter de sauver sa sœur. Une histoire sombre comme je les aime quoi qu’elle semble un peu mélo à mon goût mais qui reste un des films les plus attendus de l’année.

Eka et Natia, Chronique d’une jeunesse géorgienne : Eka et Natia sont deux adolescentes inséparables, au lendemain de l’effondrement de l’Union Soviétique, elles vivent à Tbilissi, en Géorgie, et sont confrontées à la domination des hommes ; une lutte quotidienne pour la liberté. Le sujet m’intéresse particulièrement et les habitués connaissent sens doute ma curiosité pour la cinéma d’Europe de l’Est. Un film que j’essaierai donc d’aller voir.

L’Escale : à Athènes, Amir, un immigré iranien, a fait de son appartement un lieu de transit pour ceux qui comme lui veulent fuir leur pays ; la Grèce est une escale et ils restent chez lui en attendant des contacts ou des papiers pour pouvoir rejoindre d’autres pays d’Europe. Un documentaire qui me paraît très intéressant et qui je pense peut donner de très belles choses.

          En début de semaine, c’était la Journée contre la violence faite aux femmes, l’occasion d’un petit moment militant et de partager avec vous une petite vidéo sur les violences psychologiques vue sur le net.

Bonne semaine !

"

    • Oui, elle est dure mais c’est important je trouve de prendre conscience que les mots peuvent détruire aussi surement que des coups quoi que de manière bien plus insidieuse. On se dit trop souvent qu’une ou deux réflexions ce n’est pas grave mais si, ne plus pouvoir être soi-même, ça doit être la pire des souffrances et la plus dure à partager.

      • J’ai l’impression que là les coups ne sont pas loin. On aimerait savoir ce qui s’est passé après le départ des fameux copains.

      • Oui ! Mais peut-être que ce n’a été qu’une autre engueulade, qu’un autre « promis je ne recommencerai pas ». Ca ne finit pas toujours par des coups mais c’est souvent le premier pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s