Logan

Par défaut

Film d’action, aventure, science-fiction de James Mangold avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen
Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.

Affiche du film Logan

           Je l’avoue sans trop de honte, je suis une assez grande fan de films de super-héros. Les X-Men font partie de mes chouchous, et parmi eux, Wolverine (Logan de son petit nom) est un de mes préférés. Pas très original mais bon, c’est comme ça. J’étais donc plutôt contente de le retrouver au centre d’un film – même si le précédent n’était pas hyper réussi. J’avais entendu dire le plus grand bien de ce nouvel opus et j’étais donc très curieuse de voir ce qu’il en était. J’avais en effet entendu dire que ce n’était pas juste un bon film de super-héros mais un bon film tout court. Vendeur. J’ai mis du temps à me décider (question de fatigue et horaires pourris) mais j’ai fini par réussir à aller le voir.

Image du film Logan

           Alors bon film ou pas ? Franchement, j’ai adoré. Logan a pris un sérieux coup de vieux – Hugh Jackman est méconnaissable, il est totalement désabusé et encore plus ronchon que d’habitude. On ne peut pas dire qu’il inspire une sympathie farouche en vieil alcoolique aigri… Mais rarement on aura vu super-héros aussi profondément humain. C’est bien là ce qui fait tout son charme. Franchement j’y été assez convaincue par ce personnage pourtant assez antipathique. La petite fille est hyper bien choisie, je l’ai trouvée absolument géniale. On en oublierait presque le côté super-héros, surtout dans la première partie du film. En revanche, l’aventure n’est pas en reste. Et la violence non plus. C’est très très violent (mais pas trop gore dans l’ensemble). Âmes sensibles s’abstenir.

Image du film Logan

           J’ai trouvé que contre toute attente il y avait pas mal d’émotion dans ce film avec quelques passages d’une étonnante sensibilité (pour ce type de réalisation s’entend). Les sujets de la solitude, de la vieillesse et de la filiation sont je trouve très bien traités et lui donnent une dimension assez inattendue. Si certains passages sont prévisibles et qu’on y retrouve certains éléments incontournables du côté des rebondissements – le gros méchant, quelques combats épiques et un final explosif – j’ai trouvé qu’il se démarquait quand même largement par le parti-pris de mettre l’accent sur les faiblesses du personnage, mais aussi par sa fin relativement surprenante. Dommage que la seconde partie soir un peu plus convenue. Un film qui m’a fait passer un excellent moment, dans un style bien particulier, sans doute le meilleur de la série.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s