Divers

Pause forcée

Voilà bien longtemps que je n’ai pas écrit par ici. Les articles s’empilent dans mes brouillons, à demi écrits, et ne sont jamais publiés. Il faut dire que l’année a été compliquée. Une opération plusieurs fois repoussée, pas mal de stress en attendant l’annonce de la date, beaucoup de douleurs qui ne me permettaient pas de me concentrer pour écrire, des conditions pas idéales. Je pensais profiter de la convalescence pour mettre le blog à jour. J’ai déjà eu des opérations et je n’ai jamais eu le moindre problème à profiter de ma convalescence pour écrire. Au contraire ce sont généralement pour moi d’étranges périodes d’hyperactivité où n’étant pas en mesure de bouger, je me rabats sur n’importe quelle tâche pouvant être accomplie de mon lit.

Mais pas cette fois. J’ai été opérée en juin. Tout s’est bien passé, rien de spécial à signaler. Si ce n’est que depuis je suis absolument incapable de me concentrer. Les premières semaines, je n’arrivais même plus à regarder un épisode de série sans appuyer sur pause 4 ou 5 fois. Pire encore en version sous-titrée, j’ai dû me remettre à la VF pour ne pas me retrouver totalement à court d’occupations. Lire est un calvaire, quelques pages à la fois, moi qui ai toujours dévoré les romans, voilà qu’il me faut soudainement un mois pour venir à bout de 300 pages. Déroutant. J’ai aussi arrêté de dessiner, ou presque, j’ai perdu le fil, l’impression de ne plus avoir aucune imagination. Ou de ne plus savoir quoi en faire. Ce n’est pas grave, inhabituel tout au plus, ça fait comme un vide pas désagréable au fond, on se demande ce qui va venir le combler.

Je ne m’en suis pas inquiétée outre-mesure, je dormais mal, j’avais besoin de repos, ça allait forcément s’arranger. Et c’est un peu le cas. Je peux de nouveau regarder des séries, voire des films, et même en VO. Je lis un peu plus, même si je suis très loin de mon rythme habituel et qu’il vaut mieux que je m’en tienne à des choses assez légères. Mais pour ce qui est d’écrire, rien. Le néant. Le syndrome de la page blanche. C’est la première chose que j’écris depuis 6 mois et ces 3 paragraphes sont déjà un exploit. Je prends des notes, pour plus tard, en espérant publier tous ces articles à peine ébauchés, ces quelques idées jetées sur le papier en me disant que je finirais bien par m’en servir. J’ai décidé d’essayer de me lancer, quitte à ce que ce soit bancal, pas très bien écrit, après tout, il faut bien recommencer quelque part, peut-être qu’il faut juste reprendre l’habitude, se dérouiller un peu. On verra si 2022 signe le retour des publications régulières, en tout cas le mouvement est lancé.

10 commentaires sur “Pause forcée

    1. Merci ! Je galère surtout pour les avis construits et argumentés et je me suis engagées pour quelques articles que j’aimerais bien écrire quand même, mais bon, rien de bien grave, si je n’y arrive pas ça attendra encore un peu. Bonnes fêtes !

  1. Je te souhaite de retrouver le fil de tout ceci, au rythme qui te conviendra. Pas facile cette année en effet, j’espère que 2022 t’apportera un peu plus de réponses, un peu plus d’inspiration, et un peu plus de répit pour faire ce qui te plait ! Plein de pensées.

Répondre à Madimado Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.