Archives de Catégorie: Divers

Deep see adventure

Par défaut

          Voilà un petit jeu que j’ai beaucoup aimé. On est des plongeurs à la recherche de trésors. On descend sous l’eau pour aller en chercher mais évidemment après il faut remonter et chaque trésor transporté consomme de l’oxygène, ressource qui est commune à tous les joueurs et peut s’épuiser très vite ! Comme ça ça a l’air tout simple. Les règles sont d’ailleurs hyper basiques, mais ça s’avère beaucoup plus stratégique qu’il n’y paraît.Deep sea adventure          En effet, il y a de savants calculs à faire sur le temps de la remonté, le poids transporté par les autres, notre propre encombrement (on remonte moins vite quand on est lesté) : rien de bien compliqué en soi mais il y a finalement pas mal de paramètres qui viennent nous compliquer la tâche nous empêchent de descendre aussi bas qu’on le voudrait et/ou de remonter. Une sorte de jeu de stop ou encore qui ne manque pas de piment et fera travailler vos neurones.

Deep sea adventure

          Descente et remontée se jouent au dés, parce que sans hasard, la vie serait moins drôle. Franchement, on se met vite à se pencher sérieusement sur les probabilités de remonter entier à la surface avec tous ses trésors… J’ai vraiment beaucoup aimé ce petit jeu au format mini (la taille d’un jeu de tarot), aux règles faciles à expliquer et auquel tout le monde peut jouer. Ca se joue en trois manches, les parties sont donc super rapides, idéales quand on a 10/15 minutes à tuer. Minimaliste à souhaits ! Simple mais pas simpliste, une très jolie surprise.

Enregistrer

Août le bilan

Par défaut

          Encore un mois plutôt tranquille. Ca devient un peu une habitude… Peu de sorties, une grosse période de fatigue et un peu de flemme. C’est l’été, c’est plus farniente que ciné par ici. Je n’ai même pas regardé plus de 2 ou 3 films depuis chez moi. C’est dire ! Ca faisait longtemps que je n’avais pas à ce point délaissé films et séries. A vrai dire cette petite phase de sevrage des écrans n’aura pas fait de mal. Zéro films vus au cinéma, voilà, c’est de pire en pire, je ne sais même pas si ça m’était déjà arrivé de passer un mois entier sans ciné. J’ai même arrêté de culpabiliser.

          En revanche, avec l’arrivée de la rentrée littéraire, beaucoup plus de lectures que ces derniers temps où j’étais un peu au ralenti. Pas mal de jolies choses mais rien de très joyeux, préparez-vous à sortir vos mouchoirs ! 14 livres lus en août. Ca me paraît dingue. Bon certes dedans il y avait 2 albums jeunesse et il y a 2 ou 3 romans que je n’ai pas finis mais tout de même, ça fait un sacré chiffre et un nombre de pages plus que conséquent ! J’ai beaucoup aimé Le jour d’avant et L’embaumeur. Mais deux premiers coups de cœur de cette rentrée.

          Pas non plus de nouvelles sorties – en dehors de la visite du château de Foix – pas de nouveaux jeux de société ou jeux vidéo non plus. Pas grand chose à vous raconter en somme mais lire, ce n’est déjà pas si mal ! Et puis j’ai vu des gens, j’ai cuisiné, c’est bien aussi, ça faisait longtemps que je délaissais ma vie sociale et culinaire. Encore beaucoup de lectures et peu de sorties prévues en septembre. A dans un mois pour le verdict.

Rehab 2

Par défaut

Je débarque un peu après la bataille puisque cette exposition est déjà finie depuis 3 semaines. Je l’ai vue juste avant sa fermeture, je n’avais donc aucune chance de vous en parler à temps. Toutefois, elle était tellement incroyable que je n’ai pas pu résister à l’envie de partager quelques photos avec vous histoire que vous puissiez vous faire une petite idée si vous n’avez pas eu l’occasion d’y aller.

Rehab 2, ça se passait à la cité universitaire de Paris. Un immense bâtiment de 5 étages, dont les couloirs sont entièrement recouverts d’œuvres éphémères. J’avoue que si ça ma intriguée quand on m’en a parlé, j’étais loin d’imaginer à quel point c’est impressionnant : de la peinture absolument partout, des couleurs vives, des styles qui se chevauchent, on ne sait plus où donner de la tête !

Une centaine d’artistes a participé à ce projet. Il y a donc des univers très différents mais dans l’ensemble les transitions d’une œuvre à l’autre sont très réussies et il y a une certaine harmonie. C’est vraiment très impressionnant. Bien sûr, l’offre est tellement vaste, on préfère certaines choses à d’autres. J’ai été étonnée par des choses très fouillées et j’ai beaucoup aimé certains portraits. Une expo hors norme, espérons qu’il y aura une 3° édition en 2018.

Juillet, le bilan

Par défaut

          Alors, alors, ce mois de juillet ? Ma foi, pas bien terrible. Le moral un peu en berne, pas mal de fatigue, je me traîne en ce début d’été où je n’ai quasiment rien fait. Pas énormément de lectures alors que j’ai une pile de livres à lire pour la rentrée qui commence à grimper dangereusement et assez peu de coups de cœur. 6 livres lus il me semble, dont un jeunesse. Pas d’énorme coup de cœur mais j’ai beaucoup aimé Personne ne gagne (surtout la 1° moitié), Rose-Mercie m’a touchée et j’ai énormément ri avec Dirty Sexy Valley.

          La catastrophe côté cinéma. Un seul film vu, Une femme extraordinaire, qui m’a donné envie de retourner plus au cinéma, ce que je n’ai pas fait (et je doute fort que ce soit mieux en août). J’avais rarement connu période aussi creuse de ce côté-là !
Presque aussi peu de films vus depuis chez moi. Quelques séries mais là aussi c’est calme. J’ai enfin pris le temps de regarder True detective, qui n’a pas été le coup de cœur escompté. J’ai également enfin vu la saison 6 de Games of throne.

          Pour le reste… eh bien, pas de théâtre, pas de concert, pas trop de sorties quoi. Quand je vous dit que 2017 est une année bien calme pour moi ! Je suis un peu au ralenti… Espérons que ça va s’arranger dans les prochaines semaines. J’ai toutefois vu l’expo Rehab 2, vraiment sympa. La seule bonne nouvelle dans tout ça, c’est plus de temps passé avec des gens que j’aime, ce n’est déjà pas si mal. Et vous, vous prévoyez quoi pour cet été ?

Le bilan des 1600

Par défaut

          Ca fait longtemps que je n’ai pas mis un article un peu personnel sur le blog. La semaine dernière, j’ai publié mon 1600° article. 1600 ! Vous imaginez ? D’accord, il faut dire qu’en 7 ans j’ai eu le temps d’écrire aussi. Mais même si j’écris bien moins qu’avant, l’air de rien, ça commence à chiffrer. Les 5 premières années du blog, j’ai écrit tous les jours ou presque. J’ai rencontré plein de gens, j’ai pris un plaisir fou à ce que je faisais et j’ai eu bien plus de visites que j’en espérais.

          Et puis j’ai eu des problèmes de santé. Au début, j’ai continué à écrire autant mais ça a fini par devenir compliqué puis complètement impossible. J’ai écrit moins, moins bien aussi mais je n’ai pas totalement laissé tombé, bien que l’envie s’en soit parfois fait sentir et qu’il y ait eu des période de pause. Petit à petit, les visites s’en sont ressenties. Depuis quelques temps, je suis revenue à des publications plus régulières. D’abord 2 articles par semaine, puis 3. Certes, ce n’est pas les 5 ou 6 d’il y a quelques années, mais ce n’est déjà pas si mal.

          Pourtant, les visites continuent à s’effondrer. Au début, j’ai essayé de ne pas y faire attention, je me suis dit que ça finirait bien par remonter avec du temps et de la patience. Mais non, ça continue à baisser inexorablement et c’est assez minant. L’impression d’écrire dans le vide. Le moment de la remise en question a fini par arriver : est-ce que je dois continuer ? Si l’écriture est moins facile et qu’il n’y a plus personne pour me lire, pour quoi faire ? Je ne suis toujours pas sure d’avoir trouvé la réponse.

          La première raison, c’est bien sûr l’attachement à ce blog. 7 ans de travail, ça ne se jette pas à la poubelle comme ça ! Et puis les petits mots d’encouragement de gens que j’apprécie, voire que j’admire. Je me suis rendue compte aussi qu’avec le temps, beaucoup de mes abonnés n’étaient plus actifs sur internet et que je faisais sans doute moins l’effort d’aller en pêcher de nouveaux : commenter chez les autres, partager constamment sur les réseaux sociaux, être présent partout, tout le temps… Ca prend une énergie dingue ! Si je n’ai pas arrêté, c’est vrai que j’ai quand même baissé le rythme.

          Il y a aussi les catégories qui ont disparu du blog faute de temps et de matière : la cuisine et la photo. Bien sûr, j’adore toujours ça mais ça prend moins de place dans ma vie en ce moment, j’ai donc supprimé ces deux catégories pour me recentrer sur la culture, me privant ainsi d’une grosse partie de mon trafic. Côté lecture je suis dans une longue phase d’exploration de la littérature contemporaine. J’y prends beaucoup de plaisir mais c’est sans doute moins porteur que les classiques côté visites. J’ai sans doute un peu raté le virage réseaux sociaux. Je suis assez active sur Twitter mais c’est à peu près tout. Et entre temps Youtube a pris énormément de place chez les amoureux des livres, nous pauvres blogueurs sommes totalement dépassés, de vrais dinosaures.

          Je ne suis pas sure de changer grand chose côté contenu. Je délaisse peu à peu les articles groupés mis en place lorsque j’écrivais moins, mais je continuerai à en faire quelques uns à l’occasion. Je vais essayer de faire un peu de tri dans le blog : revoir les mises en pages qui ont sauté, vérifier les liens inactifs, refaire mes catégories. Avec 1600 articles au compteur, c’est un travail de fourmi ! Comme toujours, toute suggestion est la bienvenue. J’hésite à remettre le rendez-vous du samedi : l’actu de la semaine, même si je ne suis plus autant plongée dans l’actu qu’avant. Au mieux de sa forme, ce blog attirait près de 400 visiteurs par jour. Aujourd’hui il y a des jours où j’en ai à peine 40, c’est absolument décourageant.

          J’espère qu’avec du temps et de la patience, ça remontera un peu et surtout que je retrouverai le plaisir d’échanger avec une communauté active. Aujourd’hui les 3/4 de mes visites viennent d’articles écrits il y a 5 ou 6 ans ! Les petits nouveaux sont plus ou moins invisibles. Je n’ai évidemment pas de solution miracle, j’espère simplement ne pas être à cette charnière qui me dit qu’il est temps d’arrêter et de passer à autre chose sans que je m’en rende compte. Même si je suppose qu’un blog ne peut pas vraiment être éternel. Il est pour moi un vrai pense-bête : il contient toutes mes lectures, toutes mes sorties, tous mes bons et mauvais moments depuis 7 ans, comment s’en séparer ?

          Je suppose que tout blogueur a eu ses moments de doute et de découragement, je suis déjà hyper chanceuse d’avoir passé 5 années sans le moindre nuage. J’espère qu’il y en aura d’autres. Je remercie ceux qui sont présents depuis tout ce temps et font vivre cette page. Depuis toutes ces années, je sais qu’il y a des types d’articles qui marchent généralement mieux que d’autres mais je ne me résous pas à choisir mes lectures ou mes sorties en fonction de ce qui pourrait plaire. Restons spontané ! Peut-être un peu trop ? Je suppose qu’avec le temps, on prend ses petites habitudes, on se renouvelle moins. Je ne sais pas si j’arriverai à redonner un nouveau souffle à ce blog, mais on va essayer. Et vous, vous est-il déjà arriver de tout remettre en cause ?