Archives de Tag: Champs-Elysées

Le Washington Poste : une adresse sympa aux Champs-Elysées

Par défaut

          Aujourd’hui, je vous parle d’un bar abordable (enfin, selon les critères parisiens) tout près des Champs-Elysées. Si si, c’est possible ! Quand j’ai entendu parler de ce petit miracle, je n’ai pas résisté à la tentation d’aller voir de quoi il retournait. Nous sommes arrivés un peu tard et les cuisines étaient fermées, je ne pourrai donc pas vous parler de la qualité de leurs plats. La carte est classique : burgers, tartare, pizzas, salades… Comptez 15€ pour un plat. La formule entrée/plat ou plat/dessert est à 20€ et entrée/plat/dessert à 25€. Les verres de vin sont autour de 5€.

washington-poste-paris1

          Côté boissons, le kir est à 4,50€ si ma mémoire est bonne. Impossible de me rappeler du prix des cocktails, 8 ou 10€ il me semble. La carte est touffue avec des propositions plutôt originales. J’ai particulièrement apprécié un breuvage à base de mûre, très réussi. J’ai beaucoup aimé la déco des lieux avec ses murs en briques, ses tables en bois et ses fauteuils en cuir. Même le costume des serveurs est rétro. L’ambiance est assez sympa ce qui est exceptionnel dans le coin. L’endroit ouvre très tôt et propose également dites petits-déjeuners. Un bar-restaurant agréable à des prix abordables : une chose rare dans le quartier.

washington-poste-paris-brasserie1

Washington Poste

3, rue Washington

75008 Paris

Ouvert tous les jours de 6h à 2h

La fermette Marbeuf, un restaurant au cadre enchanteur

Par défaut

          La fermette Marbeuf est une institution parisienne. Une vieille brasserie tout près des Champs-Elysées avec un décor de rêve. Nous l’avons testée à Noël. Le cadre est absolument somptueux. La salle  Art Déco vend vraiment du rêve, on en prend plein les yeux ! Moi qui aime beaucoup cette période, j’ai été servie. Du côté de la carte, c’est très classique. D’ailleurs le site du restaurant le définit comme une « cuisine bourgeoise ». Il faut bien admettre qu’il y a un peu de ça : feuilleté d’escargots, fricassée de rognons et ris de veau, soufflé au Grand-Marnier.

DSC_0700

          Toutefois, si le côté très classique se confirme dans les assiettes, il n’y à rien à redire sur la qualité. C’est bon et les quantités sont pour le moins généreuses avec une présentation très soignée. On peu regretter des tarifs un peu élevés (même pour Paris, ce qui n’est pas peu dire). Il faut dire que le quartier n’aide pas et que le décor vaut bien ça. Le service est agréable et si je ne retiendrai pas ce lieu pour sa carte qui ne sort pas vraiment de l’ordinaire, je n’ai pas non plus grand chose à lui reprocher. L’endroit mérite d’y manger au moins une fois pour profiter de son incroyable décor.

DSC_0717

La fermette Marbeuf

5, rue Marbeuf

75008 Paris

Un déjeuner chez Lenôtre

Par défaut

          Perdues dans le quartier des Champs-Elysées à l’heure du déjeuner avec l’envie de se faire un bon restaurant, après moult détours, nous avons finalement atterri chez Lenôtre. Verdict. 

tumblr_mc14fllJPZ1rtqqvm

          L’adresse ne propose pas de menu et les tarifs sont sans surprise assez élevés. A la carte, les plats proposés sont plutôt classiques. Nous avons opté pour du cabillaud au caviar d’aubergine et de la volaille accompagnée d’une tartelette aux légumes. Le poisson était très peu copieux, pour la volaille en revanche, les quantités étaient plus raisonnable. Et surtout elle était terriblement moelleuse ! Je n’avais jamais mangé un filet de poulet aussi bon ! Les desserts sont plus tentants les uns que les autres. Nous avons choisi un soufflé glacé à la fraise et du riz au lait à la cerise. Les deux étaient très bons. Mon riz au lait était particulièrement original et j’en aurais bien mangé une deuxième assiette.

393photo01

          Le service est très aimable et pas trop guindé, contrairement à la clientèle très bourgeoise. Le lieu est agréable avec une grande verrière et une terrasse pour profiter du soleil aux beaux jours. Même si l’addition est un peu salée, la cuisine est de qualité, classique mais impeccablement réalisée. Les desserts surtout méritent le détour. Le rapport qualité-prix n’est pas exceptionnel et les quantités sont un peu chiches mais côté qualité, il n’y a rien à y redire. Je n’irai peut-être pas jusqu’à vous conseiller d’aller vous y ruiner mais l’adresse est tout de même agréable.

pavillon_elysee21

Café Lenôtre

10, avenue des Champs-Elysées

75008 Paris

Publicis Drugstore

Par défaut

          La brasserie du Publicis Drugstore est un bar « chic » en haut des Champs Elysées. Nous avions envie d’un thé et une pâtisserie avant d’aller voir un film à côté et nous manquions de temps comme d’inspiration. Le Drugstore proposant des pâtisseries d’Hermé et du thé Mariage Frères, nous nous y rendons sans plus attendre. 

          Le lieu est très froid, une espèce de bulle transparente avec des tables grises ou blanches ultra design (assez moches à mon goût), un bar étincelant et une musique assourdissante. On y trouve des touristes et de jeunes cons parisiens. Visiblement, on vient ici essentiellement pour se montrer, sans se soucier des masses de ce qu’on a dans l’assiette (ou le verre). C’est dommage, les pâtisseries de Pierre Hermé, ça reste quand même un grand moment. Malheureusement, le lieu ne se prête pas du tout à la dégustation. Les tartes vendues à prix d’or (environ 3 fois le prix en magasin), sont servies dans une vaisselle moche, genre assiette blanche Ikea, sans un poil de présentation. Le service est très empressé étant donné la foule qui se presse dans ce lieu sans âme. C’était certes bon, mais on aurait apprécié un cadre plus chaleureux, surtout pour le prix. Une adresse où je ne pense pas revenir, en revanche, je tenterais bien l’atelier de Joël Robuchon à l’étage supérieur…

Publicis Drugstore

133 avenue des Champs-Elysées

75008 Paris

Dédicaces BD chez Virgin

Par défaut

          Et voilà, dépassée par les évènements ces dernières semaines (un déménagement, le retour du soleil, des tonnes de livres à lire), j’en ai oublié de vous signaler les dédicaces BD chez Virgin CHamps-Elysée. ouf, il en reste 2 d’ici la fin du mois (les 2 qui me tentaient d’ailleurs), il est encore temps de vous y rendre.

Demain soir, mercredi 30 mai, Asaf Anouka et Sarha Glidden viennent dédicacer à 18h30 K.O. à Tel Aviv et Comment comprendre Israël en 60 jours (ou moins).

                                      

Le vendredi 1° juin, c’est Diglee qui vient signer à 18h Confessions d’une Glitter addict.

Bonnes signatures à tous !