Archives de Tag: déjeuner

Acide dépoussière la pâtisserie

Par défaut

          Acide, c’est la nouvelle pâtisserie que a eu la curieuse idée de venir s’installer au cœur des Batignolles. Après une boutique de macarons, le chef propose un salon de thé avec formule repas le midi, goûter, brunch le dimanche et quelques douceurs à emporter. Vous vous doutez que je n’ai pas pu résister !

acide-macaron

          L’offre de gâteaux à emporter est assez limitée avec 5 ou 6 choix chaque jour qui évoluent au fil des saisons. J’ai commencé par tester un cheesecake au cassis : d’une légèreté incomparable, j’avais l’impression de manger un nuage. Pour mon deuxième essai, j’étais un peu sceptique, rien ne me tentait mais j’ai quand même emporté un mont-blanc griotte. Venant de moi qui n’aime pas le crème de marron, le choix peut sembler surprenant mais je me suis dit que venant d’un bon chef, je pourrais être surprise. Eh bien ç’a été le cas ! C’était absolument délicieux. La crème de marron en mousse était aérienne et peu sucrée et s’alliait parfaitement à l’acidité des griottes. Une belle réussite.

Matoso_20111209_7198_portraitweb

          Après ce gros coup de cœur, j’ai décidé d’aller plus loin et d’y manger un midi. Une carte très réduite avec une salade du jour, croque, focaccia ou fregola (ça hume bon l’Italie tout ça). J’ai opté pour la salade du jour avec du quinoa et plein d’ingrédients que j’ai oubliés depuis. C’était copieux, bien présenté et très bien assaisonné. Simple, sain et efficace. En dessert j’ai pris un gâteau à la mangue délicieux accompagné d’un thé tout aussi bon. La couleur et le goût sont au rendez-vous ! La formule  plat-dessert-café ou thé est à 15€. Plutôt honnête, surtout que les pâtisseries à l’unité ne sont pas données.

IMG_1454

          La maison propose également des viennoiseries, des glaces, un goûter et un brunch le dimanche, un peu cher (comme ailleurs quoi…) mais qui semble tellement bon et en plus change toutes les semaines. Je pense que je vais finir par craquer et le tester. La maison propose aussi des macarons qui sont réputés pour être parmi les meilleurs de Paris. Je n’irai pas jusque-là. Ils sont certes très bons, avec une texture intéressante mais côté goût ils sont un peu inégaux. Il y a du moyen comme de l’excellent. N’hésitez quand même pas à les tester, ça reste plutôt le haut du panier en la matière. Jonathan Blot propose des pâtisseries légères et inventives dans un lieu accueillant. Un jeune pâtissier prometteur au coin de ma rue : une chance dont je ne me lasse pas.

gâteau-teaser-1024x724

Acide

24 rue des Moine
75017 Paris (salon de thé)

10 rue du Bac
75007 Paris (boutique uniquement)

La Cendrée – Toulouse

Par défaut

          Au cœur de Toulouse, une vieille bâtisse nichée dans une ruelle étroite dont la salle, assez classe, paraît plutôt froide de l’extérieur mais le restaurant propose un menu aux tarifs plus que raisonnables le midi que j’avais bien envier d’essayer.

          A l’intérieur, le restaurant tout en longueur est divisé en deux salles. Si la première peut paraître un peu austère, dans la seconde trône une magnifique cheminée dans laquelle cuisent les grillades proposées à la carte. La formule du midi est à 16€ entrée/lat/dessert. Elle ne propose en revanche pas de choix. Nous avons opté pour le plat et le dessert du jour : entrecôte au feu de bois et ses frites suivie d’une assiette gourmande. La viande était tendre parfaitement cuite, quant aux frites maison, elles sont joliment présentées, bien dorées et la portion des plus généreuses, une petite sauce fort goûteuse accompagne le tout. L’assiette de desserts est des plus généreuses : demi-baba au rhum, tranche de brioche toastée, une petite crème au chocolat et une mousse au mascarpone accompagnée d’agrumes. Tout était aussi bon que copieux, pour le prix il n’y a strictement rien à y redire, surtout dans un décor pareil !

          Je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de dîner à La Cendrée. La carte est assez classique mais la réalisation l’est beaucoup moins (eh oui, j’ai mes sources tout de même !). Une cuisine fine, centrée sur le goût. Un piano trône dans la salle et le restaurant propose tous les jeudi soirs en hiver des soirées jazz. J’espère avoir l’occasion d’y assister quand elles reprendront, écouter le pianiste devant la cheminée doit être un grand moment ! J’ai également apprécié qu’en introduction de la carte, l’histoire du lieu nous soit présentée, ça lui ajoute bien sûr un supplément d’âme. Le seul petit bémol est sans doute sur la décoration, les chaises drapées de blanc font un peu guindées et on préférerait quelque chose de plus rustique et chaleureux, en accord avec l’endroit. Pour le reste, il n’y a rien à y redire, c’est bon, les prix sont raisonnables et le service sympathique, je n’hésiterai pas à recommander l’adresse et à y revenir.

La Cendrée

11 rue des Tourneurs

31000 Toulouse

Menu à 16€ le midi et 31€ le soir

O Thé divin – Toulouse

Par défaut

          Le Thé Divin est un petit salon de thé toulousain, niché dans une ruelle du centre ville et qui propose des formules goûter pour le moins alléchantes. Il y a même une petite terrasse pour profiter des beaux jours. Présentations.

528630_384038258295794_973051774_n

          La ville rose compte une multitude de salons de thé (au passage, je lance un appel, si vous connaissez des salons de thé sympa et pas trop chers à Paris, je peine à en dégoter et les goûters entre copines manquent…). J’en connais quelques uns mais voilà maintenant quelques années que je suis partie et il ne cesse de s’en ouvrir de nouveau, impossible d’en faire le tour lors de mes brefs passages dans le Sud ! Toutefois, j’ai pu tester cette adresse et sa formule goûter : un thé et une pâtisserie pour 6€. La carte des thés est assez fournie et les gâteaux, faits maison, sont absolument délicieux !

O thé divin patisseries toulouse

Et pour l’article d’Emilie, c’est par là : http://maidenversuscaudalie.blogspot.fr/2013/03/the-perfect-saturday.html

          Nous avons pris deux boissons (un thé et un chocolat chaud) avec une part de tourte aux fruits rouges. La tourte était absolument délicieuse, pas trop sucrée, très riche en fruits, et surtout, la part était des plus généreuses : une pour deux s’est avérée amplement suffisante. Le chocolat était également très bon, et le service est très sympathique. L’adresse propose également des formules déjeuner avec des tartes salées qui, paraît-il, valent le détour. Attention, les lieux sont très exigus et sont pris d’assaut le midi. Une adresse sympathique et un bon rapport qualité/prix, à découvrir !

O Thé Divin

O Thé Divin

6, rue Baour Lormian

31 000 Toulouse

Au pois gourmand

Par défaut

          Pas de recette aujourd’hui dans le « Mercredi cuisine » mais une bonne table toulousaine. Un restaurant situé au bord de la Garonne, légèrement à l’écart de la ville, dans une très belle bâtisse. Le midi, un menu au très bon rapport qualité/prix est proposé, l’occasion de découvrir une cuisine goûteuse et inventive.

menumaison_over

          Le midi, un menu entrée/plat/dessert à 24€ est proposé. Vous aurez le choix entre 4 propositions pour chacun. En ce moment, vous pourrez entre autres déguster la roulade de carpaccio de bar mariné, la fricassée de shii takés, le filet de daurade au coulis de cassis ou encore la caille farcie. La carte allie tradition et modernité et propose des produits du Sud-Ouest avec des inspirations asiatiques. Côté déco, la salle est chaleureuse et la belle saison permet de profiter d’une agréable terrasse. Dans l’assiette, la présentation est impeccable et les quantités tout à fait raisonnables pour une table de ce niveau. Une cuisine subtile et originale, un très beau lieu et un service charmant. Une des meilleures tables toulousaines.

bras2

 

Au Pois Gourmand

3, rue Emile Heybrard

31300 Toulouse

http://www.pois-gourmand.fr/

 

Hélène Darroze

Par défaut

          Originaire des Landes, Hélène Darroze a installé il y 10 ans son restaurant rue d’Assas. Issue d’une famille de cuisiniers, elle allie dans ses menus terroir et modernité. Son savoir-faire est couronné par une étoile au guide Michelin.

          Les grands restaurants ont une tendance certaine à être inaccessibles financièrement parlant. Ici, un « petit » menu est proposé le midi à 52€, week-end compris. Il se compose de 2 entrées, un plat de poisson ou de viande au choix et un dessert au choix autour du chocolat ou d’un fruit. Il est également possible de déguster des tapas au salon, avec un plateau repas à 28€. Des formules avec vins sont également proposées à des tarifs relativement raisonnables. Pour ceux qui veulent voir les choses en grands, des menus plus luxueux (et onéreux) sont également disponibles.

          La salle est vraiment très belle, décorée dans des tons chauds et accueillants. Les chaises et fauteuils confortables sont également les bienvenus. Le service est aimable, pas trop guindé pour ce type d’endroit. Quant à la cuisine, c’est tout bonnement délicieux. On retrouve dans l’assiette les produits du sud-ouest, mis en valeur par des recettes créatives. On reste dans une relative simplicité, le goût reste au coeur de la cuisine d’Hélène Darroze.

          De plat en plat, on se régale. Une cuisine à la fois goûteuse et raffinée. Il n’y a pas grand chose à changer à la formule. On passe un bon moment à table dans un cadre agréable, sans trop de chichis. Et on ne ressort pas avec la faim, ce qui n’est pas toujours le cas dans ce genre d’endroits. Une très bonne adresse, qu’on ne pourrait se permettre tous les jours mais parfaite quand on a quelque chose à fêter !

Restaurant Hélène Darroze

4, rue d’Assas

75006 Paris

http://www.helenedarroze.com