Archives de Tag: menu midi

Lapérouse

Par défaut

          Le restaurant Lapérouse est une des plus vieilles maisons parisiennes. J’avais eu l’occasion d’en admirer la magnifique devanture en allant déjeuner chez leurs voisins (les excellents Bouquinistes) et j’avais très envie de savoir si les mets étaient à la hauteur de cet écrin. Voilà qui est fait…

057

          Lapérouse est un restaurant pour le moins onéreux, toutefois, comme dans la plupart des grands restaurants parisiens, un menu plus abordable est proposé le midi. La formule est à 55€ entrée/plat/dessert avec un verre de vin. Deux choix sont proposés pour chacun des plats. Nous étions deux et avons testé les deux entrées et les deux plats, nous avons en revanche pris le même dessert. Au menu donc : carpaccio de crevette à la bergamote et bar au citron confit d’un côté, pâté en croûte et veau orloff de l’autre, suivis d’ananas rôti à la citronnelle.

059     060

          Dans les assiettes, tout est impeccable. C’est bon, c’est copieux, original juste ce qu’il faut. On commence par des amuses-bouche, puis un délicieux pain accompagné de beurre salé. Mes crevettes étaient un vrai délice ! Quant à la portion de pâté en croûte, elle était des plus généreuse et accompagnée d’une salade aux copeaux de truffe. De même pour les plat. Les portions étaient généreuses et les accompagnements de mon plat absolument divins : une purée d’artichauts au délicat goût de fumée et des lanières de pomme-de-terre à l’encre de seiche très surprenantes. Le sans faute continue avec le dessert, tout aussi généreux, et tout aussi bon ! Même les mignardises sont impeccables, bien que nous ayons manqué un peu d’appétit pour pleinement en profiter.

062     063

          Toutefois, quelques petits points négatifs à noter tout de même… Le service est fort sympathique mais assez peu professionnel. J’ai pris en apéritif une coupe de champagne rosé, on m’amène du blanc, vite remplacé, certes, mais tout de même. Quant à l’eau, j’ai demandé une carafe, on nous a servi de l’eau minérale, autrement plus onéreuse. Ensuite, le temps d’attente entre l’entrée et le plat a été extrêmement long, alors que le restaurant était quasiment vide et qu’on nous avait demandé si nous étions pressées. Ce qui n’a pas empêché le plat d’arriver presque froid. Quelques détails qui dénotent un peu dans un pareil cadre et surtout à un tel prix. Heureusement que les serveurs sont aimables, ce qui rattrape un peu ces défauts. Lapérouse n’est certainement pas le meilleur rapport qualité/prix de Paris mais reste une très bonne adresse. Les mets sont raffinés, les portions généreuses et le lieux splendide. Une belle découverte et un très bon moment.

065

Lapérouse

51 quai des Grands Augustins

75006 Paris

1328001397paris-6e-arrondissement-50538-le-restaurant-laperouse

Veuillez excuser la piètre qualité des images, je n’avais malheureusement pas pris mon appareil et mon téléphone ne fait pas de miracles (surtout sans retouches…).

Le J’go

Par défaut

          Au coeur de Toulouse, face au marché Victor Hugo un restaurant attire l’oeil du promeneur nocturne par sa terrasse bondée chaque soir depuis des années été comme hiver, qu’il pleuve ou qu’il vente, en semaine comme le week-end. Les toulousains auront bien sûr reconnu Le J’go (certains parisiens noteront que l’emplacement mis à part, la description s’applique assez bien également aux deux adresses de la capitale). Il fallait donc bien que je finisse par vous présenter ce lieu qui est devenu une véritable institution dans la ville rose. 

jgo_zoom

          Le soir, avec ses fêtards attroupés au bar et s’étalant jusque sur le trottoir, le lieu paraît terriblement branché, ce qui me fait toujours un peu peur. Pourtant, depuis de nombreuses années maintenant, ce succès ne se dément pas et s’est même étendu depuis aux deux nouveaux établissements installés dans la capitale. Je n’ai pas été téméraire au point de me glisser dans la foule des fêtards qui s’y pressent le soir, mais j’ai testé ce restaurant plus au calme le midi. La formule est vraiment intéressante : entrée/plat ou plat/dessert pour 14€ et entrée/plat/dessert à 17€. Au choix, 2 entrées, 3 plats et 2 desserts. Les assiettes sont assez copieuses et plutôt bien présentées. Les plats proposés sont des classiques de la cuisine du Sud-Ouest réalisés avec des produits de qualité. En revanche, à la carte, tout est assez cher et le rapport qualité/prix n’est pas très intéressant, il est donc fortement conseillé de s’en tenir au menu du midi pour éviter les déceptions. C’est bon, le lieu est chaleureux et le service très accueillant. Une adresse à retenir pour vos déjeuners toulousains. 

RESMID031FS00189_4_EXPOJGO-PLAN-LARGE

Le J’Go

16, place Victor Hugo

31000 Toulouse

et à Paris : 4 rue Drouot, Paris 9° ou,

Rue Clément (Marché Saint-Germain), Paris 6°