Archives de Tag: Tommy Lee Jones

The Homesman, beau mais tellement lent…

Par défaut

Drame historique américain de et avec Tommy Lee Jones avec Hilary Swank, David Dencik, Meryl Sreep

106160.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          J’avais hâte de voir ce film qui a priori ne pouvait que me plaire. Le genre, l’histoire, les acteurs, tout me tentait ! J’étais presque certaine d’aimer. Grave erreur, ne jamais partir trop sûr de soi… Je dois avouer que je ne sais trop que vous dire de ce film (d’ailleurs, j’aurais dû vous parler aujourd’hui de « Pas son genre » mais j’ai laissé ma chronique en plan, me disant que vu l’heure tardive, autant écrire sur quelque chose qui ne va pas me prendre la nuit…). Bien que très enthousiaste en entrant dans la salle, je me suis endormie au bout de quelques minutes à peine. Ca commençait mal. Quand je me suis réveillée, au bout d’une durée indéterminée, je n’avais pas franchement l’impression d’avoir raté quoi que ce soit. Voilà qui n’augurait pas d’un rythme trépidant.

040515.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          S’il m’est si difficile de parler de ce film, c’est parce que je n’ai rien à lui reprocher. Et pourtant, je me suis ennuyée ferme ! L’histoire semblait assez porteuse, les personnages sont bien construits et esthétiquement, c’est irréprochable. L’interprétation des deux acteurs principaux est impressionnante et les personnages gagnent en épaisseur et en subtilité au fil du récit. La construction de leur relation est très bien menée et pleine de finesse. Le hic, c’est que j’ai eu le plus grand mal à m’y intéresser. Je suis restée coincée au degré zéro de l’émotion.

311294.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Mais pourquoi ? A vrai dire, je n’en sais rien moi-même ! A peu près toutes les personnes qui ont vu ce film ont eu l’air de l’adorer et en chantent les louanges – ce que je comprends dans une certaines mesure. C’est comme si les ingrédients étaient tous là mais qu’il manquait le liant. C’est beau (bien que paradoxalement ce coin des Etats-Unis semble particulièrement dépourvu de charme), c’est bien fait, c’est impeccable mais ça manque cruellement de vie ! Bref, pour le dire vulgairement : on s’emmerde. J’ai regardé ce film sans déplaisir mais sans parvenir non plus à me sentir un tant soit peu concernée. Heureusement, les images sont belles.