Divers

Les mystères de la vie…

          Encore un article totalement inutile juste pour le plaisir de partager avec vous une question existentielle. Pourquoi certains articles écrits en 2 minutes et sans consistance aucune ont du succès, quand des articles de fond n’attirent pas le moindre visiteur ? Les gens aiment-ils vraiment qu’on leur serve des choses fades et vite consommées ? La culture n’intéresse-t-elle définitivement plus personne ?

          Autant de questions qui me travaillent, tant il semble que plus on essaie de faire un travail critique, moins les gens se sentent concernés. Rester neutre, est-ce là la clef du succès ? Ainsi, les 8 lignes (dont 3 de résumé quand même) que j’ai écrites sur Joséphine de Pénélope Bagieu, qui n’ont à peu près aucun intérêt, ont été lues près de 2000 fois quand les articles sur le festival de Cannes ou le prix Nobel de littérature, qui ont demandé de nombreuses heures de recherche et de rédaction ont dû attirer à eux deux réunis, 50 lecteurs à tout casser !

          Les articles qui me tiennent le plus à coeur sont donc le plus souvent (quelques heureuses exceptions tout de même) ceux qui font les plus gros flop. N’allez pas croire que je me décourage pour autant. Je manque quelque peu de temps mais dès que mon mémoire sera bouclé, les articles de fond vont faire leur retour, tant pis pour ceux que la lecture assomme !

          Pour l’occasion, je vous propose un petit sondage afin de savoir quel type d’articles vous préférez sur ce blog. N’hésitez à me signaler en commentaire ceux dont vous gardez le meilleur souvenir.

8 commentaires sur “Les mystères de la vie…

  1. Rester neutre, est-ce là la clef du succès ? voilà une question qui me taraude aussi !

  2. Nous sommes dans un monde de superficialité. Les articles de fond qui demandent une recherche, nous mettent face à nos insuffisances puisque cette recherche nous aurions pu la faire, mais…
    On s’en remet toujours aux autres. Alors après on se fait tout petit. Ce jugement vaut ce qu’il vaut; Curieuse époque!

    1. Non mais c’est vrai, il y a de ça. Et puis ça fatigue aussi de réfléchir, on préfère la facilité. Ajoutons qu’avoir un avis n’est pas « politiquement correct ». Ca fait froid dans le dos !

    1. C’est justement le fond de mon propos. Les gens ont l’air de se foutre des bons livres, et de ne pas aimer qu’on descende les mauvais. Déprimant…

    1. Oui, je pense que les gens ne lisent pas les articles. Si ça dépasse les 10 lignes on en perd la moitié. Et si on ose émettre un avis, on est réac (ou pire, on est « méchante », l’insulte suprême de nos jours !). Et pendant ce temps, les articles creux et bien pensants fleurissent, suscitant l’admiration de la blogosphère dans une auto-congratulation aussi constante qu’écoeurante. Ca me déprime… Mon côté idéaliste me perdra !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.