La Côte Vermeille : balade sur le chemin côtier entre Pauliles et Port-Vendres

Par défaut

DSC_0488 DSC_0490 DSC_0505

          J’ai déjà partagé avec vous quelques photos prises durant mon court séjour sur la Côte Vermeille, région que j’apprécie beaucoup. Voici la suite de mes randonnées sur le sentier côtier. La fin sera pour la semaine prochaine. Aujourd’hui, je vous présente un chemin escarpé qui longe la mer et offre une vue imprenable sur la côte. Sous le soleil, c’est de toute beauté.

DSC_0516 DSC_0495 DSC_0519

          Ce tronçon du sentier du littoral est impressionnant. La première partie est assez vertigineuse, ce qui n’est pas pour me déplaire ! On surplombe la mer et on peut admire de petites criques charmantes. On découvre ensuite un phare qui semble émerger de nulle part. Puis, après avoir passé un col, le paysage change du tout au tout ! La pente se fait plus douce et la végétation devient plus rase. Nous avons également été surprises par un vent extrêmement violent alors qu’il était jusque-là assez discret. Il est aussi étrange qu’agréable d’être face à une telle variété !

DSC_0523 DSC_0541 DSC_0538

          Le chemin est extrêmement bien indiqué mais nécessite de bonnes chaussures. Nous étions parties assez tard, après avoir déjeuné dans le restaurant de Pauliles, qui sert une cuisine simple et généreuse, et avons ainsi eu une très belle lumière pour notre arrivée sur Port-Vendres. Une première partie avec des paysages très méditerranéens qui rappellent les calanques et une seconde verdoyante qui m’a évoqué l’image que je me fais de l’Irlande pour cette très belle balade qui m’a à la fois ravie, surprise et impressionnée.

DSC_0548 DSC_0547 DSC_0529

"

  1. Ce chemin figure sur les programmes de La Balaguère et autres organismes de voyage à pied mais peut-être fait sans problèmes par ses propres moyens car il est bien tracé et il n’y a pas de dangers. Après bien sûr il faut porter un lourd sac et c’est moins agréable.

    • Il ne faut que 4 ou 5 jours et il y a tout ce qu’il faut pour manger et dormir en chemin, le sac peut rester relativement léger, ça demande juste un peu d’organisation je pense. Le guide sert surtout à faire découvrir la faune et la flore je pense (même si la voiture pour porter les sacs est un plus!), avec des enfants ou pour ceux qui n’ont pas trop l’habitude de marcher, ça peut être intéressant.

  2. Pingback: Bilan 2014 | Madimado's Blog

  3. Pingback: Pays-Basque : le sentier du littoral de Bidart à Saint-Jean-de-Luz | Madimado's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s