Gold

Par défaut

Aventure, drame américain de Stephen Gaghan avec Matthew McConaughey, Bryce Dallas Howard, Édgar Ramírez
Kenny Wells a grandi dans le milieu des chercheurs d’or. Mais on ne peut pas dire que la chance lui ait souri. Il vend le peu qu’il lui reste et part à l’autre bout de la planète : en Indonésie. Il a la conviction qu’il y trouvera de l’or. Il s’associe avec le légendaire géologue Mike Acosta, ils vont devoir affronter ensemble la nature, les institutions financières de Wall Street et les pires complots…

Affiche de Gold de Stephen Gaghan

           Certains ici le savent sans doute, je suis une grande fan de Matthew McConaughey. Je trouve cet acteur juste exceptionnel (opinion fort répandue, vous noterez). Quand je l’ai vu à l’affiche de ce film, je ne savais pas de quoi ça parlait, l’accroche n’était pas terrible mais ça m’a donné envie quand même. Dimanche donc, après être allée voter, j’ai décidé d’aller le voir histoire de me changer les idées en attendant l’annonce des résultats (méthode fort efficace au demeurant). Je cherchais un film léger et même si je n’en avais vu que l’affiche, ça me semblait être adapté. Je ne me suis pas trop trompée. Bon choix vues les circonstances !

Kenny Wells (Matthew McConaughey)

           Sans être un grand film, c’est un bon divertissement. Le personnage principal est un prospecteur minier fauché à la recherche du bon filon pour se refaire. Il y a des hauts et des bas, des très hauts et des très bas même et franchement, je me suis plutôt laissée prendre au jeu. Le personnage principal n’est pas hyper sympathique : tocard alcoolique, un peu barge et assez arrogant, il est passablement agaçant. Son acolyte est quant à lui arrogant tout court. Beau duo ! Mais d’un autre côté, ce n’est pas plus mal qu’il soit un minimum humain. Le reste des personnages est très en retrait, voire quasi-inexistants.

Michael Acosta (Edgar Ramírez)

           L’histoire est riche en rebondissements, plus ou moins intéressants et plus ou moins bien traités, mais on n’a pas le temps de s’ennuyer et ça reste assez divertissant, malgré quelques moments peut-être un peu lents. Matthew McConaughey n’est vraiment pas à son avantage dans ce film : dégarni et bedonnant, on l’a connu sous un jour meilleur. On l’a connu plus inspiré dans l’interprétation aussi d’ailleurs. Son charisme et son énergie sauvent toutefois la mise même si son interprétation exubérante tranche avec une mise en scène trop sage. C’est d’ailleurs le principal défaut de ce film : c’est d’un classique ! Aucune originalité en vue.

Kenny Wells (Matthew McConaughey) und Michael Acosta (Edgar Ramírez)

           Or et self-made man, c’est déjà vu mais en général ça ne fonctionne pas trop mal. Tout le monde aime les histoires de réussite non. Ce n’est pas le type de sujet qui me touche le plus mais pour décompresser pendant 2h, ça a plutôt tendance à fonctionner. L’histoire ne manque pas de rebondissements et aurait mérité un traitement un peu plus nerveux ou décalé pour convaincre vraiment. C’est plan-plan et pas franchement très inspiré. Toujours est-il que malgré les défauts de ce film et un côté bien trop sage, j’ai passé un bon moment devant cette histoire à rebondissements.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s