Archives de Tag: dessert

Riz au lait très épais islandais et lummur

Par défaut

Pour le riz au lait

2 à 3 verres de riz

2 verres d’eau froide

1 c. à café de sel

1/2 verre de raisins secs

1,5 l de lait

Sucre à la cannelle

DSC_0017

Rincez le riz à l’eau froide jusqu’à ce qu’elle soit limpide.

Mettez le riz dans une casserole avec l’eau et le sel. Portez à ébullition puis baissez le feu et laissez cuire 5 min jusqu’à ce que l’eau soit quasiment évaporée sans que le riez ne colle.

Ajoutez ensuite les raisins puis le lait peu à peu et portez à ébullition sans couvrir.

Faites cuire feu doux jusqu’à ce que le riz soit tendre. Retirez du feu et laissez reposez 5 min pour que le riz prenne.

Dégustez saupoudré de sucre à la cannelle.

Il paraît que c’est aussi délicieux avec de la saucisse de foie de mouton.

          Un riz au lait très épais (surtout quand comme moi on le laisse un peu trop cuire) qui se déguste de préférence chaud et change un peu du riz au lait traditionnel. J’ai beaucoup aimé les raisins et cannelle dedans, mais comme j’en mets partout, ce n’est pas surprenant…

DSC_0026

Pour les lummur

Un reste de riz au lait (environ 2 verres)

1 verre de farine

2 œufs

1/2 c. à café de sel

1/2 c. à café de bicarbonate de soude

1 c. à soupe de sucre brun

1,5 verre de lait

Un peu de beurre

DSC_0032

Mélangeant tous les ingrédients dans un saladier en terminant par le lait.

Faites fondre un peu de beurre dans une poêle. Versez une louche de pâte dans la poêle chaude. Laissez cuire environ 2 min puis retournez les crêpes à l’aide d’une spatule et laissez cuire environ autant de temps de l’autre côté. Dégustez chaud avec du sirop d’érable ou de la confiture.

          Ces crêpes sont assez surprenantes, elles ont à la fois le goût de crêpes et de riz au lait : totalement régressif et hyper réconfortant. Et puis c’est idéal au petit-déjeuner pour éviter les petits creux dans la matinée.

Ces recettes sont extraites du roman L’embellie d’Audur Ava Olafsdottir.

Deux recette au goût à la fois connues et surprenant. Un peu étrange mais dépaysant.

Bon appétit !

Mini cakes framboise et thé matcha

Par défaut

Pour 12 mini cakes (ou un grand)

150 g de beurre

125 g de sucre

4 œufs

250 g de farine

1 sachet de levure

2 c. à soupe de thé matcha

1 barquette de framboises

DSC_1085

Préchauffez le four à 160° C (th. 5/6)

Faites fondre le beurre puis travaillez-le avec le sucre. Ajoutez un à un les œufs entiers.

Versez la farine et remuez énergiquement pour alléger la pâte. Diluez la levure dans un fond d’eau puis ajoutez-la à la pâte.

Intégrez le thé matcha et remuez jusqu’à obtenir une couleur homogène.

Coupez finement les framboises pour en faire des éclats.

Remplissez les moules avec la pâte à environ 1/4 de la hauteur. Ajoutez la moitié des éclats de framboises. Recommencez l’opération puis recouvrez avec la pâte afin que les moules soient remplis aux 3/4.

Faites cuire 10 min à 160° C (th. 5/6) puis 10 min à 200° C (th. 6/7). Si vous utilisez un grand moule, comptez le double de temps.

DSC_1089

Laissez tiédir avant de démouler et dégustez avec un thé vert pour le goûter.

Simple et efficace, cette recette amène un peu de fraîcheur au cake classique.

Bon appétit !

Des madeleines pour adoucir votre rentrée

Par défaut

Pour environ 20 madeleines

2 œufs

50 g de sucre

100 g de beurre

100 g de farine

Quelques gouttes d’extrait d’orange

1 c. à café de Cointreau

1 c. à café de levure

 DSC_0426

Préchauffez le four à 250° C.

Dans un saladier, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la préparation.

Versez peu à peu la farine en continuant à remuer.

Ajoutez l »extrait d’orange, le Cointreau et la levure diluée dans un fond d’eau.

Beurrez vos moules et remplissez-les aux 3/4.

Enfournez 4 min. à 250° C (th. 8/9) puis baissez le four à 210° C (th. 7) et laissez cuire 6 min. supplémentaires. C’est le choc thermique qui crée la fameuse bosse des madeleines.

 

Laissez-les tiédir avant de les démouler et dégustez-les tièdes ou froides.

DSC_0436

Une recette toute simple mais qui fonctionne à tous les coups !

Bon appétit !

Tarte aux myrtilles et au lait d’amande

Par défaut

Pour 8 personnes

Pâte

1 œuf

100 g de sucre

250 g de farine

125 g de beurre ramolli

DSC_0697

Appareil

3 œufs

50 g de sucre

400 ml de lait d’amande

50 g de poudre d’amande

1,5 bouchon de Cointreau

400 g de myrtilles

Compotée de myrtilles

400 g de myrtilles

40 g de sucre

2 g d’agar-agar (facultatif)

DSC_0714

Préchauffez le four à 200° C (th. 6/7).

Préparez la pâte : dans un saladier, battez l’œuf et avec le sucre. Ajoutez la farine et travaillez le mélange afin qu’il devienne bien sableux. Ajoutez ensuite le beurre ramolli coupé en petits morceaux et malaxez la pâte jusqu’à ce qu’elle forme une boule.

Préparez l’appareil : dans un autre récipient, battez les œufs avec le sucre. Ajoutez le lait et la poudre d’amande et le Cointreau. Mélangez bien puis intégrez les myrtilles.

Beurrez un moule à tarte. Etalez la pâte à la main à l’intérieur du moule puis versez le flan amande myrtille. Il doit arriver environ à mi-hauteur du moule. Enfournez et laissez cuire 30 min.

DSC_0700

Préparez la compotée de myrtilles : pendant la cuisson de la tarte, dans une petite casserole, mélangez les myrtilles et le sucre. Ajoutez un fond d’eau et laissez cuire à feu doux jusqu’à ce que les fruits commencent à s’écraser. La préparation doit avoir la consistance d’une compote un peu épaisse. Pour cela, vous pouvez la laisser réduire jusqu’à obtenir la consistance voulue ou, si comme moi vous manquez de patience (et/ou avez mis trop d’eau), vous pouvez insérer 2g d’agar-agar dans la préparation pour la faire prendre.

Lorsque la tarte est cuite, sortez-la du four et versez la compotée encore chaude dessus. Répartissez bien les fruits sur la tarte et laissez refroidir.

DSC_0718

Servez la tarte froide, éventuellement accompagnée d’une boule de glace vanille.

Bon appétit !

Verrines pêche-abricot au coulis de fruits rouges

Par défaut

Pour 8 personnes

Environ 500 g de fruits rouges

100 g de sucre

5 pêches

5 abricots

50 cl de crème fraîche entière

1 gousse de vanille

DSC_0407

Préparez le coulis

Lavez les fruits (groseilles et framboises pour moi) et mettez-en quelques-uns de côté pour la décoration. Placez les autres dans le bol du mixer avec du sucre – en fonction de l’acidité des fruits, je dirais entre 50 et 80 g, le coulis doit toutefois rester un peu acide pour équilibrer le goût des verrines.

Mixez. Goûtez puis ajoutez du sucre au besoin. Si le coulis est trop épais, n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau pour l’assouplir un peu.

Passez le coulis au chinois afin de le débarrasser des pépins et d’obtenir une texture bien lisse. Réservez au frais.

DSC_0402

Préparez les fruits

Mettez une grande casserole d’eau à chauffer. Lorsqu’elle bout, placez les pêches quelques secondes à l’intérieur puis égouttez-les et laissez-les refroidir un peu.

Dans un grand saladier, coupez les abricots en petits dés (environ 1 cm de côté).

Pelez les pêches puis coupez-les également en petits dés et mélangez-les aux abricots.

DSC_0409

Préparez la chantilly

Versez la crème bien froide dans un saladier. Coupez la gousse de vanille en deux et grattez les graines. Mélangez-les à la crème avec un peu de sucre (environ 30 g). J’aime la crème peu sucrée mais vous pouvez ajouter un peu de sucre si vous le souhaitez.

Battez la crème en chantilly ferme et réservez au frais.

DSC_0430

Montez les verrines

Dans des coupes, mettez une première couche de pêches et abricots jusqu’à environ 1/3 de la hauteur. Ajoutez une couche de coulis de fruits rouges. Recommencez l’opération pour arriver aux 2/3 de la hauteur.

Recouvrez les fruits d’une couche de chantilly à la vanille.

Décorez avec le reste de fruits rouges et gardez au frais jusqu’à la dégustation.

DSC_0440

          Une recette un peu longue à réaliser mais assez simple et qui vaut vraiment le coup. C’est très bon et frais, parfait après un repas copieux. J’ai servi mes verrines avec des madeleines. Recette la semaine prochaine.

Bon appétit !