Archives de Tag: petit-déjeuner

Le Washington Poste : une adresse sympa aux Champs-Elysées

Par défaut

          Aujourd’hui, je vous parle d’un bar abordable (enfin, selon les critères parisiens) tout près des Champs-Elysées. Si si, c’est possible ! Quand j’ai entendu parler de ce petit miracle, je n’ai pas résisté à la tentation d’aller voir de quoi il retournait. Nous sommes arrivés un peu tard et les cuisines étaient fermées, je ne pourrai donc pas vous parler de la qualité de leurs plats. La carte est classique : burgers, tartare, pizzas, salades… Comptez 15€ pour un plat. La formule entrée/plat ou plat/dessert est à 20€ et entrée/plat/dessert à 25€. Les verres de vin sont autour de 5€.

washington-poste-paris1

          Côté boissons, le kir est à 4,50€ si ma mémoire est bonne. Impossible de me rappeler du prix des cocktails, 8 ou 10€ il me semble. La carte est touffue avec des propositions plutôt originales. J’ai particulièrement apprécié un breuvage à base de mûre, très réussi. J’ai beaucoup aimé la déco des lieux avec ses murs en briques, ses tables en bois et ses fauteuils en cuir. Même le costume des serveurs est rétro. L’ambiance est assez sympa ce qui est exceptionnel dans le coin. L’endroit ouvre très tôt et propose également dites petits-déjeuners. Un bar-restaurant agréable à des prix abordables : une chose rare dans le quartier.

washington-poste-paris-brasserie1

Washington Poste

3, rue Washington

75008 Paris

Ouvert tous les jours de 6h à 2h

Le banana bread sans lactose ni gluten

Par défaut

Pour 8 personnes

1/2 verre de raisins secs
2 œufs
100 g de sucre roux
10 cl d’huile de noisette
2 bananes bien mures
10 cl de lait d’amande
170 g de farine de sarrasin
50 g de fécule de maïs
1/2 verre de noix de pécan concassées
1 bouchon de rhum
1 c. à café de bicarbonate de soude
1 c. à café de cannelle
1 pincée de sel

DSC_0138

 

Si possible la veille, mettez les raisins secs à tremper dans de l’eau chaude avec un peu de rhum.

Le jour même, préchauffez le four à 180° C.

Battez les œufs avec le sucre. Ajoutez l’huile de noisette.

Écrasez les bananes à l’aide d’une fourchette et ajoutez-les au mélange. Versez ensuite le lait d’amande.

Incorporez la farine peu à peu en mélangeant bien puis les noix, les raisins et le reste des ingrédients.

Enfournez et faites cuire 50 min. Vérifiez la cuisson à l’aide d’une lame de couteau avant de le sortir du four et laissez cuire 5 à 10 min de plus au besoin.

Laissez refroidir avant de démouler et dégustez.

DSC_0148

          Assez compact, le banana bread est idéal pour le petit-déjeuner accompagné d’un café. Il constitue aussi un goûter très nourrissant. Cette version sans lactose ni gluten est une alternative aussi originale que goûteuse à la version traditionnelle.

Bon appétit !

Riz au lait très épais islandais et lummur

Par défaut

Pour le riz au lait

2 à 3 verres de riz

2 verres d’eau froide

1 c. à café de sel

1/2 verre de raisins secs

1,5 l de lait

Sucre à la cannelle

DSC_0017

Rincez le riz à l’eau froide jusqu’à ce qu’elle soit limpide.

Mettez le riz dans une casserole avec l’eau et le sel. Portez à ébullition puis baissez le feu et laissez cuire 5 min jusqu’à ce que l’eau soit quasiment évaporée sans que le riez ne colle.

Ajoutez ensuite les raisins puis le lait peu à peu et portez à ébullition sans couvrir.

Faites cuire feu doux jusqu’à ce que le riz soit tendre. Retirez du feu et laissez reposez 5 min pour que le riz prenne.

Dégustez saupoudré de sucre à la cannelle.

Il paraît que c’est aussi délicieux avec de la saucisse de foie de mouton.

          Un riz au lait très épais (surtout quand comme moi on le laisse un peu trop cuire) qui se déguste de préférence chaud et change un peu du riz au lait traditionnel. J’ai beaucoup aimé les raisins et cannelle dedans, mais comme j’en mets partout, ce n’est pas surprenant…

DSC_0026

Pour les lummur

Un reste de riz au lait (environ 2 verres)

1 verre de farine

2 œufs

1/2 c. à café de sel

1/2 c. à café de bicarbonate de soude

1 c. à soupe de sucre brun

1,5 verre de lait

Un peu de beurre

DSC_0032

Mélangeant tous les ingrédients dans un saladier en terminant par le lait.

Faites fondre un peu de beurre dans une poêle. Versez une louche de pâte dans la poêle chaude. Laissez cuire environ 2 min puis retournez les crêpes à l’aide d’une spatule et laissez cuire environ autant de temps de l’autre côté. Dégustez chaud avec du sirop d’érable ou de la confiture.

          Ces crêpes sont assez surprenantes, elles ont à la fois le goût de crêpes et de riz au lait : totalement régressif et hyper réconfortant. Et puis c’est idéal au petit-déjeuner pour éviter les petits creux dans la matinée.

Ces recettes sont extraites du roman L’embellie d’Audur Ava Olafsdottir.

Deux recette au goût à la fois connues et surprenant. Un peu étrange mais dépaysant.

Bon appétit !

Un petit déjeuner en or offert par Lavazza

Par défaut

          Un petit article rapide pour vous parler du super petit-déjeuner offert par Lavazza dont j’ai profité hier matin suite à un concours sur Faceebook.

DSC_0251

          Au programme, petits pains, confiture, Nutella, beurre, jus d’orange frais mais aussi amaretti et cantucci (croquants aux amandes et à l’orange confite). Et puis bien sûr, une grosse boîte de café qualité or Lavazza que je ne connaissais pas et n’est franchement pas mauvais, même s’il ne vaut bien sûr pas celui du torréfacteur du coin de la rue.

DSC_0245

          Pour accompagner tout ça, un petit plateau, deux tasses et leur sous-tasse Villeroy et Boch (moi qui trouvais que je manquais de tasses justement…) avec petites cuillères assorties et une petite cafetière italienne Bialetti qui fait un très bon café. Le grand luxe.

DSC_0246

Merci Lavazza !

Pain perdu à la fleur d’oranger et aux épices

Par défaut

Pour 2 personnes

1 œuf

5 cl de lait

2 sachets de sucre vanillé

1/2 c. à café d’eau de fleur d’oranger

1 grosse pincée de cannelle

1 petite pincée de gingembre

6 tranches fines de pain rassis

1 noix de beurre

1 c. à soupe de poudre de noisette

DSC_0252

Dans une assiette, battez l’œuf avec le lait et un sachet de sucre vanillé. Ajoutez l’eau de fleur d’oranger, la cannelle et le gingembre.

Faites tremper le pain dans cette préparation pendant quelques minutes en retournant les tranches régulièrement afin qu’il soit bien imbibé (ajoutez un peu de lait si le pain a bu tout bu et ne vous semble pas entièrement ramolli par le mélange).

Dans une poêle, faites fondre le beurre puis faites-y revenir les tranches de pain à feu vif. Après 2 ou 3 minutes de cuisson, retournez-les afin de faire cuire l’autre côté. Elles doivent être bien dorées sur chaque face.

Une fois le pain cuit, déposez-le sur une assiette et saupoudrez du 2° sachet de sucre vanillé et de noisette en poudre. Mangez immédiatement avant que ça ne refroidisse !

Vous pouvez servir votre pain perdu avec des fruits frais ou une compote pour lui apporter un peu de fraîcheur.

DSC_0123

J’aime beaucoup le pain perdu, une recette que ma grand-mère me faisait souvent pour le goûter, mais je dois admettre que cette version aux saveurs orientales est sans doute ma préférée, très savoureuse, c’est un vrai régal ! Je l’apprécie également au petit-déjeuner pour bien commencer la journée.

Bon appétit !