Archives de Tag: prix littéraire

Votez pour le prix Relay des voyageurs lecteurs

Par défaut

           Un petit article rapide aujourd’hui pour vous parler du Prix Relay des voyageurs-lecteurs. Je n’ai pas particulièrement l’habitude de parler des prix littéraires hors rentrée d’automne mais bon, je ne sais pas, avec l’envie de voyager qui accompagne les beaux jours, j’avais envie de partager ça avec vous. Cinq romans sont en lice cette année.

La Tresse, Laetitia Colombani (Editions Grasset)
Article 353 du Code Pénal, Tanguy Viel (Editions Les Editions de Minuit)
Les Filles au Lion, Jessie Burton (Editions Gallimard)
Jeux de Miroirs, Eugène Ovidiu Chirovici (Editions Les Escales)
Looping, Alexia Stresi (Editions Stock)

Prix Relay des voyageurs lecteurs

          Je n’ai lu que Jeux de miroirs, qui m’avait à vrai dire un peu déçue. Mais je serais curieuse de découvrir les autres. Le premier notamment me tente beaucoup. Les lecteurs on jusqu’au 20 juin pour voter pour leur roman préféré et ça se passe ici :

http://voyageurslecteurs.fr/

          Il y a des cadeaux à gagner. La remise des prix aura le lieu le 22 juin à Paris. A vos claviers !

Enregistrer

Rentrée littéraire : la sélection du Prix du roman Fnac est annoncée

Par défaut

          La rentrée littéraire approche à grands pas. 607 romans sortiront entre fin août et fin septembre. S’ils ne sont pas encore sur les étals des libraires, ils ont déjà été envoyés aux journalistes pour qu’ils les amènent en vacances dans leurs valises et nous en parlent à leur retour. La rentrée annonce aussi la saison des prix littéraires. Si les listes des plus prestigieux ne paraîtront qu’à l’automne, le Prix du roman Fnac a déjà annoncé sa sélection. 

          Créé il y a 13 ans, le Prix du roman Fnac est le premier de la rentrée. Il est décerné par un jury de libraires et lecteurs qui compte 400 personnes commençant leur lecture dès le mois de mai. En effet, même si cela peut paraître étrange quand on n’est pas du milieu, les épreuves pour les romans de la rentrée sont généralement prêtes dès le mois de mai, afin qu’ils puissent être imprimés avant fin juin pour que les journalistes les reçoivent avant leurs congés d’été. Juillet-août sont toujours des mois très calme dans le milieu de la culture et il est donc essentiel pour les éditeurs d’être prêts avant la période des vacances estivales s’ils souhaitent que leurs romans soient lus par les critiques et soient représentés dans la presse à la fin de l’été pour assurer une promotion efficace. Ceci explique que ce prix puisse annoncer sa sélection un bon mois avant la sortie des livres qu’il comprend. Je dois d’ailleurs avouer que ma frustration est extrême d’avoir repéré tant de livres qui me tentent cette rentrée, avec tellement d’auteurs que j’aime qui publient un nouveau roman, et de ne pas pouvoir en lire un seul avant des semaines, contrairement à bien des blogueurs. Je remercie d’ailleurs au passage les éditions Philippe Rey et Le diable Vauvert (tous deux représentés par l’agence Anne et Arnaud) de m’avoir fait parvenir des romans de leur catalogue de la rentrée, ce qui m’a quelque peu remonté le moral… Cette parenthèse étant refermée, voici donc les 32 titres sélectionnés pour le Prix du roman Fnac 2014 :

87703648_o

Le Triangle d’hiver, Julia Deck, Ed. Minuit
Et rien d’autre, James Salter, Ed. L’Olivier
Le Royaume, Emmanuel Carrère, Ed. P.O.L.
Le Ravissement des innocents, Taiye Selasi, Ed. Gallimard
Joseph, Marie-Hélène Lafon, Ed. Buchet-Chastel
Prières pour celles qui furent volées, Jennifer Clément, Ed. Flammarion
La Condition pavillonnaire, Sophie Divry, Ed. Notab/Lia
Comment s’en mettre plein les poches en Asie mutante ?, Mohsin Hamid, Ed. Grasset
Price, Steve Tesich, Ed. Toussaint
Debout-Payé, Gauz, Ed. Le Nouvel Attila
Jacob, Jacob, Valérie Zenatti, Ed. L’Olivier
L’Homme de la montagne, Joyce Maynard, Ed. Philippe Rey
Le Dernier Gardien d’Ellis Island, Gaëlle Josse, Ed. Notab/Lia
Le Bonheur national brut, François Roux, Ed. Albin Michel
L’homme qui s’aime, Robert Alexis, Ed. Le Tripode
Le Complexe d’Eden Bellwether, Benjamin Wood, Ed. Zulma
L’île du point Némo, Jean-Marie Blas de Roblès, Ed. Zelma
Retour à Little Wing, Nickolas Butler, Ed. Autrement
Nous sommes l’eau, Wally Lamb, Ed. Belfond
Sauf quand on les aime, Frédérique Martin, Ed. Belfond
Contre-Coup, Nathan Filer, Ed. Michel Lafon
Sur place, toute peur se dissipe, Monika Held, Ed. Flammarion
Une constellation de phénomènes vitaux, Anthony Marra, Ed. JC Lattès
Les Réputations, Juan Gabriel Vasquez, Ed. Seuil
Le Cercle des femmes, Sophie Brocas, Ed. Julliard
Les Grands, Sylvain Prudhomme, Ed. Gallimard
À l’orée de la nuit, Charles Frazier, Ed. Grasset
Nos disparus, Tim Gautreaux, Ed. Seuil
La femme qui dit non, Martin Chauffier, Ed. Grasset
Entre frères de sang, Ernst Haffner, Ed. Presse de la cité
L’Amour et les Forêts, Éric Reinhardt, Ed. Gallimard
Charlotte, David Foenkinos, Ed. Gallimard

livres

          Une sélection aussi surprenante qu’hétéroclite. Je trouve en effet assez saugrenu de trouver côte à côte David Foenkinos et Emmanuel Carrère. Elle regroupe des univers et des styles pour le moins divers et laisse aussi la part belle aux premiers romans. J’avoue que j’ai hâte de voir ce qui va en ressortir et de lire quelques uns de ces titres. En attendant le verdict, voici les lauréats des années précédentes, je ne les ai pas tous lus mais la plupart de ceux qui sont dans ma bibliothèque m’ont beaucoup plu.

  • 2002  Leur histoire, de Dominique Mainard
  • 2003  Dix-neuf secondes, de Pierre Charras
  • 2004  Une vie française, de Jean-Paul Dubois
  • 2005  Le rire de l’ogre, de Pierre Péju
  • 2006  Dans la foule, de Laurent Mauvignier
  • 2007  Le dernier frère, de Nathacha Appanah 
  • 2008  Là où les tigres sont chez eux, de Jean-Marie Blas de Roblès
  • 2009  Jan Karski, de Yannick Haenel
  • 2010  Purge, de Sofi Oksanen
  • 2011  Rien ne s’oppose à la nuit, de Delphine de Vigan
  • 2012  Peste & Choléra, de Patrick Deville

Prix littéraires, les dernières sélections

Par défaut

          C’est la dernière ligne droite pour les prix littéraires de la rentrée. Cette semaine, les dernières sélections avant le verdict ont été annoncées. Pas de changement pour le Médicis mais je vous remets la liste et au passage, j’ajoute l’Interallié, jusque-là absent du blog.

Prix Femina, lundi 5 novembre :

Viviane Elisabeth Fauville de Julia Deck (Minuit)

Peste & choléra de Patrick Deville (Seuil)

Le sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari (Actes Sud)

Musique absolue. Une répétition avec Carlos Kleiber de Bruno Le Maire (Gallimard)

Petite table, sois mise ! de Anne Serre (Verdier)

Prix Médicis, mardi 6 novembre :

Peste & choléra de Patrick Deville (Seuil)

« Oh… » de Philippe Djian (Gallimard)

Millefeuille de Leslie Kaplan (POL)

Féerie générale d’Emmanuelle Pireyre (L’Olivier)

Le Bonheur des Belges de Patrick Roegiers (Grasset)

Infidèles d’Abdellah Taïa (Seuil)

Prix Renaudot, mercredi 7 novembre :

L’homme des haies de Jean-Loup Trassard (Gallimard)

Une certaine fatigue de Christian Authier (Stock)

Peste & Choléra de Patrick Deville (Seuil)

Les patriarches d’Anna Berest (Grasset)

L’enfant grec de Vassilis Alexakis (Stock)

Prix Goncourt, mercredi 7 novembre :

Lame de fond de Linda Lê (Bourgeois)

Peste & choléra de Patrick Deville (Seuil)

Le sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari (Actes Sud)

La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker (éd. de Fallois)

Prix Interallié, mercredi 14 novembre :

Les fidélités successives de Nicolas d’Estienne d’Orves(Albin Michel)

La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker (De Fallois/L’âge d’homme)

« Oh… » de Philippe Djian (Gallimard)

Le sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari (Actes Sud)

La convergence des alizés de Sébastion Lapaque (Actes Sud)

          On peu noter cette année que les listes se tiennent plutôt bien, avec quelques auteurs qui semblent faire l’unanimité, dont Deville (auquel l’Interallié résiste tout de même, hourra !), Ferrari, et un petit nouveau, Dicker. Les verdicts à venir dans les prochains jours s’annoncent intéressants. A la semaine prochaine pour les résultats ! 

Prix de l’Académie française

Par défaut

           Le premier des grands prix littéraires de la rentrée a été décerné ce jeudi 25 octobre. Le grand prix du roman de l’Académie française revient à Joël Dicker pour La Vérité sur l’affaire Harry Quebert (Éditions de Fallois). Vous pouvez en apprendre plus sur ce jeune auteur suisse sur son site internet

En voici un petit aperçu avec la 4° de couverture : À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui  : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événe- ments : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

Prix Goncourt, 2° sélection

Par défaut

          Dans la série des prix littéraires 2012 toujours, l’Académie Goncourt vient de livrer sa 2° sélection. Restent en lice pour le fameux prix :

Vassilis Alexakis L’enfant grec (Stock)
Thierry Beinstingel Ils désertent (Fayard)
Patrick Deville Peste et choléra (Seuil)
Joël Dicker La vérité sur l’affaire Harry Québert (Fallois)
Mathias Enard Rue des voleurs (Actes Sud)
Jérôme Ferrari Le sermon sur la chute de Rome (Actes Sud)
Linda Lê Lame de fond (Bourgois)
Joy Sorman Comme une bête (Gallimard)

          Une assez jolie liste, pas très originale mais qui me semble plutôt de bonne qualité. Parmi les ouvrages lus je dois admettre avoir un petit faible pour Le sermon sur la chute de Rome de Jérôme Ferrari, que j’ai hâte de chroniquer. Même si le Mathias Enard, Rue de voleurs, est aussi de très bonne qualité. Quant au Patrick Deville, dont je vous parlerai plus longuement bientôt, s’il ne m’a pas emballée plus que ça, on est forcé de reconnaître son brio et il semble avoir la préférence des journalistes comme des jurés des différents prix.

Verdict le 7 novembre !