Mes lectures

George ORWELL, La ferme des animaux

          Encore un grand classique de la littérature qui m’avait totalement échappé. On ne peut pas dire que j’étais très chaude pour le lire… Pourtant c’est au final une bonne surprise. Les animaux décident de se rebeller pour échapper à l’exploitation par le fermier. Ils mettent en commun leurs efforts pour un système plus égalitaire. C’était sans compter sur les cochons, qui vont petit à petit s’emparer du pouvoir à la place des humains…

          Les traits employés pour dénoncer les dérives du communisme sont un peu gros mais on se laisse emporter par la plume mordante de l’auteur. Le style est un petit bijou de  maîtrise et d’humour grinçant. Un petit livre vite lu mais qu’on n’est pas prêts d’oublier.

          Une fois encore les animaux éprouvèrent une vague inquiétude. Ne jamais entrer en rapport avec les humains, ne jamais faire de commerce, ne jamais faire usage d’argent _ n’étais-ce pas là certaines des résolutions prises à l’assemblée triomphale qui avait suivi l’explulsion de Jones ? Tous les animaux se rappelaient les avoir adoptées : ou du moins ils croyaient en avoir gardé le souvenir.

____________________

Le temps passe. La pluie efface les commandements. L’âne, un cynique, arrive encore à déchiffrer :

« Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres. »

4 commentaires sur “George ORWELL, La ferme des animaux

  1. Ca fait un moment qu’il est sur ma liste des livres « à lire » celui-là… et je l’ai toujours pas lu :p

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.