Avant d’aller dormir, un thriller qui manque de nerf

Par défaut

Thriller britannique de Rowan Joffe avec Nicole Kidman, Colin Firth, Mark Strong

           Suite à un accident, Christine est devenue amnésique : chaque matin elle se réveille en ayant tout oublié de sa vie. Heureusement, son mari est là pour l’épauler. Depuis qu’elle voit le Dr Nash, elle semble faire des progrès. Mais très vite, le doute va la gagner…

105881.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Ce film me tentait moyennement. J’ai toujours un peu de mal avec ce type de cinéma : soit c’est très réussi, ça m’angoisse et rares sont les moments où je suis en mesure de prendre un certain plaisir à cette sensation désagréable, soit je ne sursaute à aucun moment et c’est raté. Rares sont ceux qui arrivent à me convaincre vraiment. Mais bon, une fois de plus, j’errais comme une âme en peine devant le cinéma et je suis allée voir le premier film qui m’est tombé sous la main. C’est comme ça qu’on fait des découvertes hein (ou pas).

265918.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Je dois avouer que j’ai été assez déçue. Je suis allée au cinéma après ma première journée de boulot suite à 6 mois d’arrêt maladie et j’avais le moral au fond des chaussettes. J’étais crevée et donc particulièrement faible et impressionnable et j’avais peur que ce soit le genre de film qui m’empêcherait de dormir. Eh bien pas du tout ! J’ai plutôt bien aimé le début même si j’ai trouvé l’idée de départ un peu tirée par les cheveux et il y a des moments où j’ai peiné à y croire. D’ailleurs, même si j’aime bien Nicole Kidman habituellement, je dois dire que c’est loin d’être son meilleur rôle. Elle n’est pas toujours très convaincante en amnésique apeurée.

570636.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Et puis, petit à petit, j’ai vu un schéma se dessiner et on n’en est sorti à aucun moment. Je n’ai donc pas sursauté aux moments où j’aurais dû, je n’ai pas eu peur, je n’ai pas été étonnée par le dénouement. Bref, j’ai vu venir le truc gros comme une maison et je ne me suis pas plantée. Du coup le film perd forcément de son intérêt. Je pense qu’en plus, c’est la mise en scène qui m’a aiguillée (et le fait que j’ai lu 2/3 polars aussi), ce qui est d’autant plus frustrant. C’est comme si au lieu d’entretenir le mystère, elle nous en dévoilait des morceaux qu’il n’y a plus qu’à assembler.

394413.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

          Sinon, tous les classiques sont là : la musique angoissante, les rebondissements qui vont bien, un peu de violence pour pimenter le tout et bien sûr, quelques séquences émotion. Avec force gros plans pour accentuer tout ça. Heureusement, j’ai trouvé que la prestation de Colin Firth venait donner un peu de crédibilité à ce film qui aurait sinon été bien fade. On est loin des films d’Hitchcock ! Bref, sans trouver ça mauvais, je me suis un peu ennuyée. Un film plat et convenu qui n’est pas désagréable mais est loin d’être ce qu’on fait de mieux dans le genre.

"

  1. Snif snif… J’ai pensé tout l’inverse ! Au contraire, j’ai été très convaincue par Kidman, l’adaptation du bouquin est bonne (passer du carnet à la caméra pour ce soit plus visuel), le stress assez permanent (petits éléments qui surgissent pour donner un coup de flipp’ au public)… Étrange comme on a ressenti les choses différemment !

    • J’ai pas trouvé ça désagréable mais j’ai vu le truc venir depuis le début. Vu que d’habitude je suis nulle pour deviner, après ça marche moins bien quoi 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s