Mes lectures

La société des belles personnes, Tobie Nathan

Né pauvre dans le quartier juif du vieux Caire, le jeune homme flamboyant, dont les clubs et bars attirent la haute société cairote, débarque sans famille, sans ami, sans un sou. Seul l’accompagne le fantôme de Dieter Boehm, son tortionnaire nazi. Zohar fuit un pays à feu et à sang, une société malade à l’image de son roi, Farouk, ramolli de luxure et détesté par son peuple. En France, son obsession va se lier à celle d’Aaron, Lucien et Paulette, trio soudé dans l’envie d’en découdre avec le passé qui les hante. C’est l’histoire que son fils François va découvrir, celle qui lui fera comprendre la mystérieuse promesse faite par son père à la Société des Belles Personnes.

Couverture du roman La société des belles personnes de Tobie Nathan

J’aimais bien le titre de ce roman et le sujet m’intriguait, je me suis donc lancée dans la lecture de cet auteur que je ne connaissais pas. Je dois dire que j’ai été assez mitigée. Pour commencer, point très positif, le style est agréable. Assez soutenu également, parfois presque trop, ça donne un côté un peu désuet à l’ensemble qui a son charme, mais aussi une certaine lourdeur parfois. Toutefois, on ne peut nier des qualités d’écriture, même si j’aurais parfois aimé un style un peu plus vif, c’est bien écrit.

L’histoire est intéressante et j’ai beaucoup aimé le contexte historique dans lequel elle se passe et qui est bien exploité. Malheureusement c’est un peu inégal et j’ai trouvé que ça manquait parfois de crédibilité quant aux personnages et leurs réactions (ce n’est pas avare en rebondissements, improbables pour certains). Mais surtout, il y a pas mal de longueurs qui cassent le rythme du récit et le rendent par moment un peu difficile à suivre. Ca se perd parfois trop dans les détails à mon goût.

Toutefois, dans l’ensemble les personnages sont assez sympathiques et j’ai bien aimé suivre leurs aventures. Même si le narrateur m’a plus d’une fois agacée ! Globalement il y a pas mal de bonnes idées et c’est très bin documenté. Dommage que ça traîne autant en longueur. Globalement, ça reste quand même une lecture agréable et j’y ai notamment appris pas mal de choses sur l’histoire égyptienne que je connais mal. Un roman que j’ai parfois trouvé indigeste et inégal, aussi bien dans le rythme que dans l’histoire mais qui reste intéressant, notamment concernant l’aspect historique.

Portrait de Tobie Nathan

Cette fois, il ne lui restait plus rien, pas un centime. La vie pouvait recommencer de zéro ! Il ne savait pas, l’innocent, que lorsqu’on croit recommencer, on ne fait que répéter, et parfois, ce sont de très anciennes histoires.

_______________

Elle a dit  » Souviens-toi qu’au moment de ta naissance tout le monde était dans la joie et toi dans les pleurs. prends exemple sur ton père. Fais en sorte qu’au moment de la mort, tout le monde soit dans les pleurs et toi dans la joie. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.