Expositions

Le monde de Steve McCurry

Je ne connaissais ce photographe que de nom. A part le célèbre portrait de jeune fille afghane aux yeux clairs qui a fait le tour du monde (et qui illustre l’affiche de l’exposition), je ne connaissais à peu près rien de son travail. Je savais qu’il avait beaucoup voyagé et fait des reportages à travers le monde, notamment sur des terrains de guerre. J’étais très curieuse de découvrir ce qu’il faisait, particulièrement en dehors des portraits qui l’ont rendu célèbre. J’ai eu la chance d’être invitée à assister à une visite commentée par l’artiste lui-même, je ne pouvais pas laisser passer ça. 150 photos en grand format exposées ensemble pour la première fois : quelle meilleure introduction à l’univers de l’artiste ?

Photo de l'accrochage de l'exposition Steve McCurry au musée Maillol
(c) Thomas Faverjon

J’ai vraiment adoré cette expo ! Il va être difficile d’en parler, le mieux est bien sûr d’aller la voir par vous-même si vous êtes à Paris et que vous en avez l’occasion. Les tirages sont assez grands et de très bonne qualité, bien mis en valeur dans des salles sombres qui font bien ressortir les clichés et particulièrement les couleurs. C’est d’ailleurs ce qui saute aux yeux dans cette exposition, la couleur, omniprésente dans la plupart des salles bien que le photographe ait parfois travaillé en noir en blanc. Et toujours des contrastes marqués. Ses portraits sont saisissants et c’est impressionnant de voir ces dizaines de regards droit sur nous dans les salles qui leur sont consacrées.

Photo de l'accrochage Steve McCurry au musée Maillol
(c) Thomas Faverjon

Portraits donc mais aussi reportages de guerre, scènes de la vie quotidienne ou paysages. Steve McCurry a touché à tout, toujours avec le même regard acéré. Il y a un côté très direct dans ses photographies, très brut. Les portraits sont cadrés assez serrés, avec toujours des personnes qui regardent droit dans l’objectif, souvent sans sourire. Mais il y a aussi beaucoup de vie dans ses photos, rendu par la couleur ou par le mouvement, surtout dans les paysages ou les scènes de quotidien. Que ce soit la lumière, le cadrage ou la composition, c’est toujours très précis et pertinent.

Photo de l'exposition Steve McCurry au musée Maillol
(c) Steve McCurry

Quant à l’artiste, j’ai aimé l’écouter parler de son travail et de ses expériences avec un peu de gêne parfois et beaucoup d’humilité. Cet homme porte un regarde incroyable sur les choses et les gens et même si j’aurais aimé pouvoir échanger dans de meilleurs conditions, je mesure la chance de cette rencontre. Chaque image ou presque est comme un uppercut, il se dégage de son travail quelque chose de très fort. Si vous aimez la photo ou le voyage, je ne peux que vous recommander cette exposition qui a été pour moi la très belle découverte de ce début d’année.

Photo de l'accrochage de l'exposition Steve McCurry au musée Maillol
(c) Thomas Faverjon

Le monde de Steve McCurry

Musée Maillol
59-61 rue de Grenelle
75007 Paris

Du 9 décembre au 29 mai 2022
Tous les jours de 10h30 à 18h30
Nocturne le mercredi jusqu’à 22h

Plein tarif, 15€
Réservation en ligne fortement recommandée

Affiche de l'exposition Le monde de Steve McCurry

2 commentaires sur “Le monde de Steve McCurry

Répondre à vacanceslepere Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.