Archives de Tag: Louvre

Magnifiques arts de l’islam au Louvre

Par défaut

          Il y a 2 ans, ouvraient au Louvre le nouveau département des Arts de l’Islam. 1000 ans d’histoire représentés par 3000 œuvres exposées sur 1000 m² au cœur du plus grand musée du monde. Avec un peu de retard, je suis enfin allée visiter ce nouveau département.

Les Arts de l'Islam

           J’avais hâte de voir le nouveau bâtiment qui avait demandé tant d’années de travaux. Il a été construit sur une des cours du Louvre et on nous avait promis un joli toit irisé en forme de tapis volant. J’avoue que j’ai été un peu déçue par cet aspect-là, je m’attendais un lieu plus lumineux. Il faut dire aussi que j’y suis allée un jour de grisaille, ce n’étaient pas forcément les conditions idéales pour profiter des reflets sur la toiture…

20140802_145239

          En revanche, j’ai été assez impressionnée par le contenu. Je ne connais pas du tout l’histoire du Moyen-Orient et des empires arabes. Même si je sais qu’ils ont créé des pièces magnifiques (un petit voyage en Espagne suffit largement à s’en convaincre), je ne savais pas exactement à quoi m’attendre et j’avais un peu peur de ne pas arriver à tout suivre, je manque sérieusement de références en la matière.

20140802_145351

          Fort heureusement, les panneaux explicatifs sont très clairs et permettent de se repérer dans l’histoire. Bon, il y a quelques références qui m’ont échappé j’ai quand même réussi à comprendre l’essentiel il me semble. En tout cas plus ou moins d’où les pièces venaient, de quelle époque et même les grands courants artistiques et leurs inspirations. C’est déjà pas mal !

20140802_145840

          J’ai été époustouflée par la beauté de certaines œuvres et par leur exceptionnel état de conservation. Les céramiques sont particulièrement fines et bien décorées : de toute beauté ! Ce sont sans doute les pièces qui m’ont le plus impressionnée même si le travail du métal est également très impressionnant. L’espace d’exposition est très vaste et on en prend plein les yeux. Ca mérite vraiment le détour.

20140802_151504

          Des écrans sont disposés tout au long du parcours et apportent des éclaircissements passionnants sur certains points. J’ai particulièrement aimé celui sur le livre (forcément !). Bref, j’ai trouvé cette visite des plus instructive. Vous excuserez la piètre qualité des photos, j’avais malencontreusement oublié mon appareil photo et ai dû me contenter de mon téléphone. Le département des arts de l’Islam est splendide et très bien conçu. Une visite intéressante et de toute beauté.

La Victoire de Samothrace restaurée

Par défaut

          L’année dernière, le Louvre a lancé un appel au don pour restaurer la célèbre Victoire de Samothrace. Pour une raison assez mystérieuse, cette statue sans tête et sans bras m’a toujours particulièrement touchée. A tel point que lors de mon premier stage au Louvre, lorsque j’ai visité le musée le jour de fermeture pour la première fois, en la voyant ainsi en haut de son piédestal sans le moindre touriste à l’horizon, j’en ai eu les larmes aux yeux. Depuis, je vais la voir à chacune de mes visites au Louvre. Je ne pouvais donc que participer dans la mesure de mes faibles moyens à sa restauration. En remerciement, le musée m’a envoyé une invitation pour deux personnes à aller voir le résultat. Je m’y suis donc rendue avec ma maman la semaine dernière. Veuillez excuser la piètre qualité des photos mais j’avais bêtement oublié mon appareil, j’ai donc dû me contenter de mon téléphone pour l’occasion.

20140802_154626

          La Victoire de Samothrace représente une femme ailée, déesse messagère de la Victoire. Il s’agit d’une statue monumentale de l’époque hellénistique, dont la réalisation est estimée aux alentours de 200 av. J-C, et qui mesure avec son socle en forme de proue de bateau plus de 5,50 m de haut. Elle a été découverte en plusieurs parties en 1863 lors de fouilles sur l’île de Samothrace, située en mer Egée. Elle entre au Louvre en 1964 et est remise en état. Le socle en forme de proue a d’abord été pris pour un tombeau et laissé sur place, avant de rejoindre la statue en 1879 suite à de nouvelles fouilles. En revanche, malgré de nombreuses recherches, ni la tête, ni les bras de la statue n’ont été retrouvés. Je dois avouer que je trouve que c’est ce qui fait tout son charme. La pureté des lignes n’en ressort que mieux et le mystère me plaît particulièrement.

20140802_154827

          La restauration est assez discrète. La statue a été nettoyée, le bloc moderne qui se situait entre le socle et la statue a été retiré et les traces de restaurations passées ont été gommées. De nouveaux plis et une plume qui étaient conservés en réserve ont enfin trouvé leur place sur la Victoire. Les matériaux utilisés pour la restauration sont plus stables et respectueux du marbre ancien. L’escalier Daru sur lequel elle trône a également été restauré. Le marbre a aujourd’hui retrouvé une jolie patine et la Victoire de Samothrace est plus éblouissante que jamais. D’ailleurs la foule se presse pour aller l’admirer. Pour en faire autant, c’est tout les jours sauf le mardi au Louvre, au 1° étage de l’aile Denon.

De l’Allemagne au musée du Louvre

Par défaut

         Le musée du Louvre propose à travers cette exposition une réflexion autour des grands thèmes structurant la pensée allemande de 1800 à 1939. Plus de deux cents œuvres pour tenter de comprendre la constitution de l’histoire allemande de la fin du XVIIIe siècle à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

7759875547_l-affiche-de-la-nouvelle-exposition-du-louvre-a-paris

          J’ai vu cette exposition juste après celle que consacre le musée d’Orsay au romantisme noir. Deux expositions dont les thèmes se recoupent un peu. Malheureusement, une fois de plus, le Louvre m’a déçue. Autant on ne peut que reconnaître la formidable collection permanente du musée, autant côté expositions, je trouve qu’il peine souvent à surprendre et à convaincre, malgré la qualité de certaines des toiles exposées. Sans doute est-ce dû en partie au côté extrêmement classique des accrochages. Il faut dire aussi que j’ai été prise d’une énorme migraine avant d’entrer dans le musée et que je n’étais pas du tout en condition pour apprécier quoi que ce soit, il va donc m’être difficile de vous parler de cette exposition de manière objective tant j’étais pressée d’en sortir. Toutefois, renseignements pris auprès de ceux de mon entourage qui l’ont également vue, nous étions tous aussi peu convaincus à la sortie, je vais essayer de vous expliquer pourquoi.

0f346f9c309781117add4e1a9403eda8b6e16de0

          Si je n’avais pas su de quoi il était question, je crois que je n’aurais pas réussi à la deviner toute seule. Tous les artistes exposés sont allemands, pour le reste, on peine à dégager une unité. On commence par des représentations religieuses (comme souvent au Louvre) qui m’inspirent toujours assez peu.  Lire la suite