Archives de Tag: Noël

Casse-Noisette, un magnifique spectacle de Noël à Bastille

Par défaut

          Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai pris cette année un abonnement à l’opéra pour une série de ballets. Après Rain, j’ai donc vu Casse-Noisette et j’ai eu la joie d’assister par hasard à la première. Je n’avais jamais vu ce spectacle qui est pourtant un classique. Grosso modo, je savais juste qu’il y avait dedans des rats, une petite fille et des soldats de plombs. Je n’étais pas très sure d’aimer ça, trop fantastique à mon goût. Dès le début, j’ai pu constater que la mise en scène était très impressionnante : décors imposants et costumes somptueux, tout ce que j’aime ! Les moyens déployés sont considérables et franchement, ça en met plein la vue !

Casse-Noisette Noureev

©Sébastien Mathé

          La première partie est surtout composée de tableaux de groupe et la performance n’y a que peu de place. On profite surtout de la beauté des décors et on s’imprègne de l’ambiance de Noël qui se dégage de du tout. Après l’entracte, on entre dans un monde rêvé, beaucoup plus poétique. Le tableau où il neige sur scène est tout simplement magnifique ! De même pour la scène du bal : c’est beau, c’est beau, c’est beau ! Il y a des passages beaucoup plus techniques qui en mettent franchement plein la vue, Clara et le prince sont tous deux excellent.

Casse-Noisette Noureev

©Sébastien Mathé

          Inutile de dire que la musique de Tchaikovski n’est pas pour rien dans la réussite de ce ballet. C’est incroyable le nombre de passages qui sont incroyablement connus. Pour certains, je ne savais même pas qu’ils en étaient extrait. Bon, évidemment, ça fait un peu bizarre quand on les a connus dans des pubs mais bon, on s’habitue. J’ai été totalement embarquée dans cet univers, la chorégraphie de Rudolf Noureev est très classique mais de toute beauté. Si vous pouvez avoir des places, foncez, c’est le plus beau des spectacles de Noël. Juste magique !

Casse-Noisette afficheCasse-Noisette

Chorégraphie de Rudolf Noureev, musique de Piotr Ilich Tchaïkovski

Jusqu’au 29 décembre

De 20 à 130€

Lyon – La fête des lumières

Par défaut

          Le week-end dernier, je me suis rendue à Lyon pour la première fois et suis tombée en pleine fête des Lumières. L’occasion d’assister à cette tradition purement lyonnaise où toute la ville est illuminée durant quelques jours. Des jeux de lumières parfois impressionnants mais aussi de simples bougies déposées sur le rebord des fenêtres par les habitants. Une fête issue d’une longue tradition et qui attire une foule toujours plus nombreuse.

DSC_0936     DSC_0958     DSC_0931

           Les éclairages mis en place pour l’occasion sont disséminés un peu partout dans la ville et certains évènements ponctuels ont lieu sur les grands places à des horaires précis, il est donc conseillé de regarder le programme avant de vous aventurer dans les rues (contrairement à moi), à moins de n’être très résistant au froid ou très patient. Il y a des choses à voir un peu partout (comme dans une fête de la musique visuelle par 2°) mais parfois assez espacées les unes des autres, prévoyez donc de bonnes chaussures et couvrez-vous bien afin de ne pas finir congelés et d’être tentés de vous réfugier dans le premier café venu, au risque de tout rater ou presque de la fête. Heureusement, marchands de gaufres et de vin chaud sont légion au centre ville pour vous apporter un peu de réconfort !

DSC_0825     DSC_0823     DSC_0842

          Un peu d’histoire de cette fête à présent. En 1850, les autorités religieuses lancent un concours pour la réalisation d’une statue de la Vierge, envisagée comme un signal religieux au sommet de la colline de Fourvière. La date du 8 septembre 1852 est retenue pour l’inauguration. Cette date avait été choisie car le 8 septembre 1643 les personnalités de la ville étaient montés à la Fourvière (première église dédiée à la Vierge construite en 1168) pour demander à la Marie de protéger la ville de la peste. Il font le vœu de renouveler le pèlerinage chaque année si la ville est épargnée, il perdure toujours.

DSC_1002     DSC_0984     DSC_0854

          Mais une crue de la Saône inonde le chantier au mois d’août et l’inauguration est reportée au 8 décembre. Ce jour-là, certains habitants illuminent leur fenêtre en y plaçant des bougies, mais le mauvais temps est de nouveau de la partie et la fête n’aura finalement lieu que le 12. A 18h, les premières maisons commencent à s’éclairer et peu à peu, c’est la ville entière qui est illuminée et les lyonnais descendent dans la rue : la fête des Lumières était née. Depuis, chaque 8 décembre, les lyonnais placent des lumignons à leur fenêtres pour perpétuer la tradition.

DSC_0839     DSC_0834    DSC_0865

          Lyon, ce sont aussi de magnifiques illuminations de Noël, j’en ai très peu pris en photo en raison de la foule et de la difficulté à s’arrêter le nez en l’air en plein milieu de la rue sans se faire bousculer en pleine fête des Lumières mais vous en avez quelques chiches exemples au-dessus. Chaque rue de la vieille ville m’a semblé plus belle que la précédente !  Une ville où sans nul doute la magie ne Noël est bien présente !

Pour plus d’informations, le site internet de l’évènement.

Couchers de soleil pyrénéens

Par défaut

CIMG2064   CIMG2077   CIMG2065

Noël est toujours la meilleure période de l’année pour les couchers de soleil en montagne. Cette année encore nous en fournit la preuve avec deux beaux couchers de soleil ces derniers jours dont voici quelques images.

CIMG2000   CIMG1997   CIMG1989

La bibliothèque du Père Noël

Par défaut

          Ouvrage collectif, illustration de Thomas BAAS. Un grand livre qui en renferme 24 petits. 24 petits contes pour patienter jusqu’à Noël. Un calendrier de l’avant littéraire qui ravira les petits et les plus grands.

          Une idée originale et un très beau livre à prix raisonnable, achetez-le vite avant de que décembre ne commence pour que vos enfants puissent profiter d’une belle histoire de Noël chaque soir jusqu’à l’arrivée de vieux monsieur à barbe blanche.