Colombiana, d’Olivier MEGATON

Par défaut

          Film d’action franco-américain d’Olivier Megaton avec Zoe Saldana, Amandla Stenberg, Michael Vartan.

          En 1992 en Colombie, la petite Cataleya voit ses parents se faire massacrer sous ses yeux par de puissants trafiquants. Elle parvient à s’échapper et se réfugie chez son oncle (un gangster) au États-Unis. Elle décide alors de devenir tueuse à gage, afin de pouvoir venger la mort de ses parents. On la retrouve 15 ans plus tard en train de mettre en oeuvre sa vengeance.

          On est face à un film d’action pur jus, parfait pour occuper une soirée d’été dans un Paris déserté de ses habitants et plongé dans le froid et l’humidité. L’histoire est classique : une gentille petite fille, des parents morts, une vengeance. Elle est bien sûr jolie et porte bien les combinaisons moulantes. Elle sait faire tout un tas de trucs incroyables et elle semble à l’aise essentiellement au milieu des fusillades. Un genre de Lara Croft sans les gros seins et les reliques.

          Les petits moins : les personnages auraient mérité un brin plus de profondeur, un petit accroc de temps en temps pour nous faire stresser n’aurait pas été de trop (c’est un peu fatiguant quand le héros a à peine une égratignure après 2h de combats, pas qu’on lui veuille du mal, mais on aimerait aussi lui trouver un côté humain, avec quelques faiblesses, même si on sait qu’à la fin c’est lui qui gagne) et le tout reste peut-être un peu trop classique. Beaucoup d’action mais assez de suspens donc, tout va toujours comme l’héroïne l’a prévu, point. Ah, autre point génant, les violons, beaucoup trop de violons…

          Les bons côtés : ce n’est peut-être pas le film qui va révolutionner le cinéma d’action américain mais bon, on est quand même bien dans son fauteuil à regarder la belle héroïne s’agiter. La mise en scène fonctionne bien, les effets spéciaux sont réussis, les acteurs très bons. La petite fille en particulier. On ne voit pas le temps passer et on s’amuse de l’ingéniosité des plans, si peu crédibles soient-ils. Étant très bon public pour les films d’action à l’ancienne, j’ai passé un bon moment avec celui-là.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.