Le Pyrénéen

Par défaut

          Le Pyrénéen est une brasserie toulousaine qui a ouvert ses portes en 1925. Le décor n’a pas changé et les traditions se perpétuent aussi bien en salle que dans l’assiette. Au menu, des mets traditionnels, simples mais généreux et une ambiance chaleureuse, hors du temps. 

          Je ne connaissais pas du tout cette institution toulousaine, j’ai beau avoir grandi dans le coin, être passée devant des centaines (voire des milliers) de fois et aimer écumer les bonnes tables, je n’en avais tout bonnement jamais entendu parler ! Il paraît pourtant que pas un touriste ne passe en ville s’en s’y arrêter et que les vieux toulousains s’y retrouvent depuis des générations, comment avais-je donc pu rater une chose pareille ? Quand mon papa m’en a parlé alors que nous passions devant la faim au ventre et à la recherche d’une brasserie ouverte un lundi soir, j’ai donc sauté sur l’occasion d’aller voir de plus près cet endroit dont je ne connaissais l’existence que depuis quelques secondes à peine. Mais après tout, tester de suite était encore le meilleur moyen de ne pas oublier !

17

          De l’extérieur, le lieu n’a rien d’exceptionnel. Coincé entre McDo et la Fnac, en dessous d’un autre restaurant dont l’enseigne se lit de loin, il passe un peu inaperçu. D’autant que la terrasse protégée de bâche plastiques et le stand de fruits de mer de m’inspiraient que très moyennement. Pas si surprenant que je n’y ai même jamais jeté un oeil… Grave erreur, une fois à l’intérieur, la salle est magnifique ! La vieille brasserie n’a pas changé de décor depuis son ouverture voilà près d’un siècle ! Mosaïque au sol, vitraux et éclairages « art nouveau », fresque pyrénéennes, tableaux et grandes glaces aux murs, sans oublier bien sûr les accueillantes banquettes vertes et le mobilier « bistrot ». Le lieu est de toute beauté. On est propulsé au coeur des années 20, dans une ambiance qui met de suite à l’aise.

05

          Fait assez original, ici, si on est deux, on ne mange pas face à face mais côte à côte ; ainsi, on a tout le loisir d’observer ce qui se passe en salle… et à la table de ses voisins ! Une configuration inhabituelle qui crée une étrange proximité entre les convives. Quant à la carte, elle est pour le moins généreuse ! Vous y trouverez quelques grands classiques quelques peu disparus de la circulation tels oeufs mimosas, rillettes d’oie, harengs pommes chaudes, pieds ou tête de cochon ou encore rognons de veau. Mais aussi des choses un peu moins traditionnelles comme la tartine de Saint-Jacques au Serranno ou le bar au citron confit. La cuisine est simple, les produits de qualité et les quantités généreuses. Quant aux prix, comme les assiettes, ils ne sont pas légers ; toutefois, tout semble fait maison (même les citrons confits, ce qui est fort rare), et le lieu mérite bien ça. Le service est sympathique et on ressort repu. En revanche, autant vous prévenir, les adeptes d’une cuisine raffinée ne trouveront pas ici leur compte. Un lieu et une cuisine hors du temps qui méritent le détour, pour le plaisir d’un voyage au début du siècle dernier.

RE_95485_4cebf430e8f02_big

Le Pyrénéen

14 allée du Président Roosevelt

31 000 Toulouse

Environs 50€ pour un menu complet

04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s