Poupées – Rainer Maria Rilke

Par défaut

          Trois courts textes autour de l’enfance. Ces nouvelles de Rainer Maria Rilke sont suivies d’un essai de Charles Baudelaire intitulé La morale du joujou. Bien que ce soient deux auteurs que j’apprécie, je ne connaissais aucun de ces textes et j’avais hâte de les découvrir, d’autant que le thème était pour le moins prometteur.

59172

          Je dois avouer que contre toute attente, j’ai beau être une inconditionnelle des nouvelles de Rilke, je n’ai pas grand choses à dire de celles-ci. Je n’ai absolument pas accroché. J’ai trouvé la première nouvelle notamment extrêmement obscure. J’ai eu le plus grand mal à entrer dans le texte et à suivre ce qu’il s’y passait. Disons que c’est quasi mystique, très empreint de spiritualité, ce que je ne goûte guère avec mon esprit terriblement terre à terre. Les pages sont peu nombreuses mais j’ai dû me faire violence pour en venir à bout. Pourtant, il y a tout de même beaucoup de choses intéressantes dans ces textes qui proposent une vision de l’enfance dénuée de tout aspect puéril. Le merveilleux se confronte à la réalité dans ces trois nouvelles très différentes mais exigeantes et difficiles que complète très bien le texte de Baudelaire sur le rapport de l’enfant à ses jouets.

"

  1. Texte inconnu pour moi aussi. Je veux bien te l’emprunter. Rilke est un auteur très difficile, mis à part les lettres à un jeune poète!

    • J’avoue que je n’en ai pas retenu grand chose malheureusement mais c’était pourtant intéressant, sur le rapport de l’enfant au jouet. Il faut que je le relise pour la peine tiens.

    • Là ce n’est pas le joujou (très dans le thème également il est vrai) mais un essai de quelques pages. Je dois admettre que je n’en connaissais moi-même pas l’existence avant de le lire. Ce serait intéressant de faire une analyse comparée avec le poème, je vais me pencher sur la question…

      • Ce serait bien que je le note quelque part parce que j’avais déjà oublié… Bon, cette fois je vais essayer de m’en rappeler et de m’y mettre vite 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s