Edmond au Palais Royal

Par défaut

Décembre 1897, Paris.
Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi de caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre : Cyrano de Bergerac.

Edmond, théâtre du Palais Royal, affiche

          Depuis quelques mois déjà, tout Paris (ou presque) parle de cette pièce inspiré de la vie d’Edmond Rostand, l’auteur du célèbre Cyrano de Bergerac. J’avais hésité à aller la voir à Noël, puis pour mon anniversaire, mais les tarifs légèrement exorbitants de ce théâtre privé m’avaient un peu découragée (c’est que je n’ai plus les moyens moi ma bonne dame). J’ai donc honteusement profité de la venue de ma maman sur Paris pour me faire inviter. Je sais ce n’est pas bien. Mais voyez-vous, j’adore Cyrano, cette pièce mi comique mi tragique est pour moi un des plus grands chef d’œuvres du répertoire français. Je ris aux premières scènes, j’admire la tirade du nez, je pleure toujours à la fin et la scène du balcon m’émeut à chaque fois. Un miracle sans cesse renouvelé.

Extrait d'Edmond d'Alexis Michalik

Photo : Alejandro Guerrero

          La pièce a déjà été prolongée deux fois et a fait un carton aux Molières. C’est un signe ! Puisque les autres pièces qui nous tentaient étaient complètes ce soir là, nous nous sommes dit que c’était le moment où jamais. Grand bien nous en a pris ! Autant si ç’avait été nul vous m’auriez entendu râler pendant une semaine, mais là, ça valait largement son prix. J’ai tout simplement adoré. De la première scène à la dernière, j’ai été constamment émerveillée. C’est intelligent, vif, drôle, bien construit et même intéressant, c’est dire si ça multiplie les points forts. C’est aussi très bien interprété. Que des qualités en somme. Avec cette mise en scène Alexis Michalik frappe un grand coup. Le seul bémol vient du théâtre. Pour 38€ nous étions tout en haut (au centre certes) sur des sièges pas bien large et la pièce n’étant pas climatisée, c’était une étuve, il devait bien faire 40° à la fin du spectacle.

Extrait d'Edmond d'Alexis Michalik

Photo : Alejandro Guerrero

          La pièce revient sur la création de Cyrano de Bergerac. J’avoue que si j’aime beaucoup la pièce, je ne connaissais rien de sa création, ni même de son auteur. J’avais peur que ce ne soit pas palpitant mais pas du tout, c’est très prenant et surtout intelligemment construit. La création de la pièce semble avoir été épique et on rit beaucoup. On retrouve toutes les scènes les plus célèbres de Cyrano, les fans ne se sentiront pas lésés. Pour ceux qui n’aurait jamais vu la pièce, l’intrigue étant bien résumée. La mise en scène est très inventive, avec un décor en perpétuelle évolution puisque les acteurs vont et viennent constamment avec des pièces de mobilier à la main. Ca donne un dynamisme fou à l’ensemble. J’ai ri, j’ai été émerveillée, émue même parfois : un grand moment moment de théâtre !

Alexis Michalik

Edmond

Théâtre du Palais Royal

38, rue de Montpensier
75001 Paris

Places de 17 à 60€

Ecrit et mis en scène par Alexis Michalik

Distribution, en alternance :

  • Anna Mihalcea ou Fannie Outeiro
  • Christian Mulot ou Éric Mariotto
  • Christine Bonnard ou Fabienne Galula
  • Guillaume Sentou ou Benjamin Wangermee
  • Jean-Michel Martial ou Augustin Ruhabura  ou Ériq Ebouaney
  • Kevin Garnichat ou Adrien Melin ou Éric Pucheu
  • Nicolas Lumbreras ou Benoît Cauden
  • Pierre Bénézit ou Christophe Canard
  • Pierre Forest ou Jacques Bourgaux
  • Régis Vallée ou Clément Naslin
  • Stéphanie Caillol ou Raphaële Volkoff
  • Valérie Vogt ou Valérie Baurens

"

  1. Pingback: Juin, le bilan | Madimado's Blog

  2. Je viens de voir que cette pièce (qui me tentait beaucoup aussi !) passera dans ma ville durant la saison 2017-2018. Je vais m’empresser d’acheter des places !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s