Archives de Tag: noix de coco

Fruits d’hiver : poires et litchis

Par défaut

Pour 2 personnes

2 poires
1 vingtaine de litchis
1 citron vert
2 c. à soupe de noix de coco râpée

DSC_0771

Pelez les poires et coupez-les en dés de taille moyenne.

Pelez les litchis, retirez le noyau et émincez-les. Gardez le jus et versez-le sur les fruits.

Mélangez les poires et les litchis. Ajoutez le jus d’un demi citron vert.

Saupoudrez de noix de coco râpée et de zeste de citron vert.

Voilà, c’est prêt. C’est tout bête, c’est facile, mais c’est super bon. Ca met un peu de fraîcheur et d’originalité dans la grisaille de l’hiver. Et puis ça change un peu des pommes et des mandarines.

DSC_0776Bon appétit !

Crèmes noix de coco, litchi et citron vert : une recette immaculée pour les fêtes

Par défaut

Pour 6 verrines

20 litchis

500 ml de lait de coco

3 c. à soupe de sirop d’agave

4 c. à soupe de Maïzena

2 citrons verts

Un peu d’agar-agar

1 pincée de noix de coco râpée

DSC_0690

Pelez les litchis et émincez-les finement. Mettez-les à égoutter et conservez le jus.

Répartissez les litchis au fond de 6 verrines.

Dans une casserole, mélangez le lait de coco, 2 c. à soupe de sirop d’agave et le jus de litchi. Je sucre peu mes préparations, vous pouvez ajouter du sirop d’agave selon votre goût – on peut bien sûr utiliser du sucre, à vue de nez, je dirais entre 30 et 50g.

Faites chauffer le mélange. Lorsqu’il est frémissant, hors du feu, ajoutez la Maïzena et fouettez énergiquement pour éviter les grumeaux puis faites cuire environ 2 min. Le mélange doit être bien homogène et avoir la consistance d’une crème anglaise un peu épaisse (ou d’une crème pâtissière un peu liquide, c’est selon…). La crème fige en refroidissant.

Versez la crème sur les litchis.

Dans une petite casserole, versez le jus des 2 citrons verts, 1 c. à soupe de sirop d’agave et 4 c. à soupe d’eau. Portez à ébullition puis ajoutez une pointe de couteau d’agar-agar. Laissez frémir quelques secondes. Si vous tenez à goûter et que vous trouvez ça ultra acide, c’est normal. Répartissez le jus de citron sur les crèmes et réservez au frais.

Au moment de servir, saupoudrez de noix de coco râpée.

DSC_0696

          Une recette simple qui fait voyager. La citron vert compense le côté un peu fade du lait de coco et le tout se marie très bien à la finesse du litchi. La préparation en elle-même n’est pas très esthétique, servez-la dans de jolis verres, son blanc immaculé est très hivernal.

Bon appétit !

Far des îles

Par défaut

Pour 6 à 8 personnes

3 oeufs
100 g de sucre
100 g de farine de riz
25 g de crème de riz (ou de la fécule de maïs)
1/2 l de lait de coco
1 citron vert
5 c. à soupe de coco râpée + 1 pour le décor
1 c. à café de rhum
1/2 gousse de vanille
1/2 mangue

DSC_0326

Préchauffez le four à 180° C (th. 6).

Dans un saladier, battez les œufs avec le sucre. Ajoutez la farine pluie sans cesser de battre, puis la crème de riz.

Versez le lait de coco sur la préparation.

Coupez le citron vert en deux. Ajoutez le zeste et le jus d’une moitié dans la pâte, réservez l’autre.

Intégrez ensuite la noix de coco, le rhum et les graines d’une demie gousse de vanille.

Taillez des tranches très fines dans la mangue et répartissez-les au fond du moule (préalablement graissé si vous n’utilisez pas du silicone). Arrosez d’un trait de jus de citron vert.

Coupez la mangue restante en petits dés et intégrez-les à la pâte. Gardez éventuellement quelques dés de mangue pour la décoration.

DSC_0314

Versez la préparation dans le moule et enfournez 45 min à 1h (tout dépend de l’épaisseur : si vous utilisez un moule à manqué pas trop profond, comptez 45 min, pour un moule à cake bien plein, 1h de cuisson sera nécessaire).

Avant de le sortir du four, vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau, elle doit ressortir sèche ou légèrement humide sinon laissez cuire quelques minutes supplémentaires. La cuisson doit être homogène. Il se peut que la texture soit encore tremblotante, le gâteau épaissira un peu en refroidissant.

Laissez bien refroidir avant de démouler.

Une fois votre gâteau démoulé, décorez-le avec des dés de mangue si vous en avez mis de côté, une cuillère à soupe de noix de coco râpée et du zeste de citron vert.

DSC_0327

          Le far a un peu la consistance d’une crêpe très épaisse ou d’un flan pâtissier. Il est cousin du clafoutis mais sa pâte est un peu moins dense. Une texture qui surprend souvent ! Cette version exotique – sans gluten est sans lactose – a beaucoup de goût et ravira les gourmands !

Bon appétit !

Tartelletes ananas-coco

Par défaut

Pour 6 tartelettes ou une tarte de 24 à 28 cm

Pour la pâte

80 g de margarine

40 g de sucre

100 g de farine de sarrasin

50 g de noix de coco râpée

1 jaune d’œuf

1 pincée de sel

DSC_1038

Pour la garniture

1 œuf entier + un blanc

40 g de sucre

250 ml de lait de coco

1 c. à soupe de rhum ambré

1 petit ananas

1 sachet de sucre vanillé

10 g de noix de coco râpée

DSC_1022

Préparez la pâte au moins 2 heures à l’avance.

Dans un saladier, mélangez la margarine, le sel et le sucre. Ajoutez la farine et la noix de coco jusqu’à obtenir un message sableux. Ajoutez ensuite l’œuf et travaillez rapidement la pâte jusqu’à obtenir un mélange homogène. Formez une boule avec la pâte. Enveloppez-la de papier film et réservez a frais au moins 2 heures.

Préchauffez le four à 180° C.

Etalez la pâte dans des moules préalablement beurrés (« margarinés » en l’occurrence). Théoriquement, farinez votre plan de travail et étalez-la au rouleau à pâtisserie mais pour part, je trouve cette pâte trop souple et fragile pour être travaillée de la sorte, je la répartis donc directement dans les moules et l’étale avec la paume de la main. Méthode peu orthodoxe mais redoutablement efficace.

Dans un petit saladier, montez le blanc d’œuf en neige avec environ 1/3 du sucre jusqu’à ce qu’il soit bien ferme.

Dans un autre récipient, battez l’œuf entier et le sucre restant. Ajoutez le lait de coco et le rhum. Mélangez bien puis intégrez délicatement le blanc d’œuf monté en neige à cette préparation.

Répartissez l’appareil dans les fonds de tarte, en les remplissant environ aux 2/3.

Enfournez 20 minutes.

DSC_1029

Pendant ce temps, pelez l’ananas et détaillez-le en petit dés.

Faites chauffer une poêle avec un peu de margarine et faites-y revenir les dés d’ananas avec le sucre vanillé. Les cuire quelques minutes à couvert en remuant régulièrement jusqu’à ce qu’il soit fondant et légèrement caramélisé. Réservez.

Lorsque vos fonds de tarte sont cuits, sortez-les du four et laissez-les refroidir quelques minutes puis démoulez-les (comme vous pouvez le constater sur les photos, j’ai pour ma part oublié de démouler avant de mettre l’ananas et l’opération s’est ensuite avérée des plus délicates).

Vous n’avez plus qu’à répartir l’ananas caramélisé sur vos tartelettes et à saupoudrer d’un peu de noix de coco râpée.

Habituellement, je n’utilise jamais au grand jamais de margarine mais depuis peu, en raison de problèmes de santé, je réduis drastiquement mes apports en lactose et en gluten (d’où la farine de sarrasin). Vous pouvez bien sûr lui préférer du beurre pour cette recette et remplacer le sarrasin par du blé si vous préférez les pâtes plus traditionnelles (mais ce serait dommage, elle est teeeeellement bonne !).

DSC_1042

          Ces tartelettes ont rencontré un vif succès : la pâte est très fondante et goûteuse à la fois, la préparation à la noix de coco est subtile et l’ananas est bien mis en valeur. Un vrai régal ! Une recette simple et efficace dont j’avoue être assez fière et que j’ai hâte de refaire.

Bon appétit !

Perles du Japon au lait de coco et ananas caramélisé

Par défaut

Pour 4 verrines

30 cl de lait

30 cl de lait de coco

70 g de perles du Japon (tapioca)

30 g de sucre

2 c. à soupe de noix de coco râpée

1 annanas

1 noix de beurre

DSC_0243 (1024x683)

Mélangez le lait et le lait de coco dans une casserole et portez à ébullition. Ajoutez-y le tapioca et laissez cuite environ 10 minutes en remuant de temps en temps.

Après 10 minutes de cuisson, ajoutez le sucre et la noix de coco râpée dans la préparation au tapioca et mélangez. Laissez cuire encore 2 ou 3 minutes.

Lorsque les perles de tapioca deviennent translucides, sortez-les du feu. Répartissez-les dans des ramequins et réservez au frais. Il est normal que la préparation soit très liquide, en refroidissant, le tapioca va absorber le restant de lait et prendre une texture crémeuse.

Sortez le tapioca du réfrigérateur un peu avant de servir afin qu’il s’assouplisse.

Au dernier moment, pelez l’ananas et coupez-le en petits dés. Faites-le revenir à la poêle pendant quelques minutes avec une noix de beurre et un peu de sucre.

Lorsque l’ananas est caramélisé, sortez-le du feu et répartissez les dés sur les perles du Japon. Vous pouvez éventuellement saupoudrer de noix de coco râpée avant de servir. Vous n’avez plus qu’à déguster cette recette toute douce et crémeuse.

DSC_0238 (1024x683)

Bon appétit !