Cuisine

Far des îles

Pour 6 à 8 personnes

3 oeufs
100 g de sucre
100 g de farine de riz
25 g de crème de riz (ou de la fécule de maïs)
1/2 l de lait de coco
1 citron vert
5 c. à soupe de coco râpée + 1 pour le décor
1 c. à café de rhum
1/2 gousse de vanille
1/2 mangue

DSC_0326

Préchauffez le four à 180° C (th. 6).

Dans un saladier, battez les œufs avec le sucre. Ajoutez la farine pluie sans cesser de battre, puis la crème de riz.

Versez le lait de coco sur la préparation.

Coupez le citron vert en deux. Ajoutez le zeste et le jus d’une moitié dans la pâte, réservez l’autre.

Intégrez ensuite la noix de coco, le rhum et les graines d’une demie gousse de vanille.

Taillez des tranches très fines dans la mangue et répartissez-les au fond du moule (préalablement graissé si vous n’utilisez pas du silicone). Arrosez d’un trait de jus de citron vert.

Coupez la mangue restante en petits dés et intégrez-les à la pâte. Gardez éventuellement quelques dés de mangue pour la décoration.

DSC_0314

Versez la préparation dans le moule et enfournez 45 min à 1h (tout dépend de l’épaisseur : si vous utilisez un moule à manqué pas trop profond, comptez 45 min, pour un moule à cake bien plein, 1h de cuisson sera nécessaire).

Avant de le sortir du four, vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau, elle doit ressortir sèche ou légèrement humide sinon laissez cuire quelques minutes supplémentaires. La cuisson doit être homogène. Il se peut que la texture soit encore tremblotante, le gâteau épaissira un peu en refroidissant.

Laissez bien refroidir avant de démouler.

Une fois votre gâteau démoulé, décorez-le avec des dés de mangue si vous en avez mis de côté, une cuillère à soupe de noix de coco râpée et du zeste de citron vert.

DSC_0327

          Le far a un peu la consistance d’une crêpe très épaisse ou d’un flan pâtissier. Il est cousin du clafoutis mais sa pâte est un peu moins dense. Une texture qui surprend souvent ! Cette version exotique – sans gluten est sans lactose – a beaucoup de goût et ravira les gourmands !

Bon appétit !

Cuisine

Crèmes au lait d’amande et à la fraise

Pour 6 personnes

Pour la crème

1/2 litre de lait d’amande

1/2 gousse de vanille

30 g de fécule de maïs

50 g de sucre

1 c. à soupe de Cointreau

Pour les fraises

500 g de petites fraises type Gariguette ou Mara des bois

1 sachet de sucre vanillé

40 g de sucre

DSC_0042

Dans une casserole, mettez le lait d’amande à chauffer avec la gousse de vanille après avoir fendu celle-ci en deux dans la longueur et gratté les graines. Lorsque le lait bout, hors du feu, mélangez dans un bol la moitié du lait avec la fécule en remuant énergiquement pour éviter les grumeaux.

Lorsque le mélange est bien lisse, versez la préparation dans le reste de lait, ajoutez le sucre et le Cointreau et faites chauffer. Laissez bouillir la préparation 2 à 3 minutes. Elle doit avoir à peu près la consistance d’une crème pâtissière (ça épaissit légèrement en refroidissant, vous pouvez donc tester la consistance en laissant refroidir un peu de préparation dans une cuillère). Si elle est trop liquide, n’hésitez pas à ajouter un peu de fécule.

Pour ma part, je préfère les crèmes très peu sucrées, d’autant plus que le lait d’amande est très doux mais n’hésitez pas à goûter et sucrer selon votre goût. Lorsque la crème a la consistance souhaitée, sortez-là du feu, enlevez la gousse de vanille et répartissez la crème dans des ramequins en les remplissant aux 2/3. La crème épaissit très vite, il faut donc profiter qu’elle soit encore chaude et assez liquide pour la répartir.

DSC_0046

Lavez les fraises puis équeutez-les. Choisissez-en la moitié, à peu près du même gabarit si possible, à garder entières. Disposez-les sur vos crèmes. Si comme moi vous n’avez pas 2 fraises de la même taille et qu’elles sont assez grosses (d’où l’intérêt de prendre des variétés où les fruits sont plus petits et à peu près calibrées), vous pouvez les couper en 2 ou en 4 et faire illusion en les enfonçant plus ou moins dans la crème.

Avec les fraises restantes, réalisez un coulis : mixez les fraises avec le sucre et le sucre vanillé. Adaptez la quantité de sucre en fonction de la maturité des fruits.

Une fois votre coulis réalisé, répartissez-le sur vos crèmes. Vous n’avez plus qu’à déguster ! Vous pouvez réaliser ce dessert à l’avance et le réserver au frais, il vous suffira de le sortir quelques minutes avant de le servir.

DSC_0057

Cette recette printanière toute simple est aussi fraîche que colorée et fera son petit effet.

Bon appétit !

Cuisine

Tapioca à la framboise

Pour 4 personnes

70 g de tapioca

60 ml de lait d’amande

40 g de sucre

150 g de framboises fraîches

2 c. à soupe de cranberries séchées

DSC_1154

Mettez le tapioca dans le lait d’amande et laissez cuire environ 10 min. en remuant régulièrement. Un peu avant la fin de la cuisson, insérez le sucre.

Quand le tapioca est cuit (il devient alors translucide), répartissez-en la moitié dans des ramequins ou des petits bols en remplissant jusqu’à mi-hauteur. Disposez dessus les 2/3 des framboises et cranberries.

Recouvrez avec le reste du tapioca et décorez avec les framboises et cranberries restantes. Réservez au frais jusqu’au moment de servir.

DSC_1156

Un dessert très simple et rapide mais absolument délicieux.

Bon appétit !

Cuisine

Moelleux aux kumquats et épices

Pour une dizaine de petits moelleux

15 kumquats

1 c. à soupe de miel

2 gousses de cardamome

1/2 bâton de cannelle

1 étoile de badiane

2 clous de girofle

DSC_1103

Pour la pâte

2 œufs

80 g de sucre de canne

2 c. à soupe de miel

140 g de farine de sarrasin

5 c. à soupe de lait d’amande

2 c. à café d’eau de fleur d’oranger

1/2 c. à café de cannelle

1/2 sachet de levure chimique

DSC_1111

Préchauffez le four à 180° C (th. 6).

Coupez les kumquats en deux et enlevez les pépins avant d’émincer les fruits finement.

Mettez les fruits dans une petite casserole et ajoutez le miel et les épices (placer si possible dans une étamine ou une boule à thé pour les retirer plus facilement en fin de cuisson). Ajoutez 1 cm d’eau et laissez cuire à feu doux environ 10 min.

Pendant ce temps, préparez la pâte : fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le miel puis la farine en pluie. Versez le lait d’amande, l’eau de fleur d’oranger et la cannelle en fouettant bien.

Sortez les kumquats du feu et intégrez-les à la pâte avec leur sirop après en avoir retiré les épices. Mélangez bien puis ajoutez la levure diluée dans un peu d’eau.

Remplissez des moules à muffin aux 3/4 et enfournez environ 30 minutes.

Attendez quelques minutes avant de les démouler et dégustez tièdes ou froids.

DSC_1117

Les kumquats donnent à cette recette simple un goût d’agrumes très prononcé : un vrai délice !

Bon appétit !

Cuisine

Cailles aux fruits secs

Pour 2 personnes

2 cailles préparées

4 c. à soupe de moutarde au miel

1 filet d’huile

1 oignon

8 pruneaux dénoyautés

8 abricots secs

1 c. à soupe de raisins secs

1 c. à soupe de pignons de pin

1/2 c. à café de 5 épices

1 filet de vinaigre balsamique

Sel, poivre

DSC_1048

Pour la garniture

1 belle tranche de potiron

8 pommes de terre

1 filet d’huile de sésame

1 pincée de noix de muscade

Sel

DSC_1060

Badigeonnez les cailles avec la moutarde au miel. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser de la moutarde en grain ou faire vous même votre mélange avec 2/3 de moutarde fine et 1/3 de miel.

Dans une cocotte, faites chauffer l’huile. Et mettez les cailles à cuire.

Faites-les dorer 2 à 3 minutes sur chaque face puis ajoutez l’oignon, les fruits secs et le 5 épices. Salez, poivrez et laissez cuire à couvert 15 à 20 minutes en retournant régulièrement.

Pendant ce temps, épluchez les pommes de terre et le potiron et coupez-les en gros dés. Mettez à cuire les pommes de terre dans un grand volume d’eau salée pour environ 10 minutes. A mi-cuisson, ajoutez le potiron.

Lorsque les légumes sont cuits, égouttez-les et écrasez-les à la fourchette avec un filet d’huile de sésame. Vous pouvez remplacer l’huile de sésame par une autre huile végétale ou du beurre. Ajoutez la muscade et rectifiez l’assaisonnement au besoin.

Quand les cailles sont prêtes, sortez-les de la cocotte et déglacez-la avec un filet de vinaigre balsamique.

Vous n’avez plus qu’à servir et napper vos cailles avec le jus ainsi obtenu.

DSC_1069

Une recette facile à réaliser et pleine de goût, un régal.

Bon appétit !