Saute le temps – Roger RUDRIGOZ

Par défaut

          Le journal d’un écrivain mordant et ironique. Dont l’insolence n’épargne personne dans ce début des années soixante-dix. Un pamphlétaire qui s’attaque aussi bien aux hommes de lettres qu’aux politiques, ne s’épargnant pas lui-même. Un journal sans langue de bois.

          Je dois admettre que je ne connaissais absolument pas Roger Rudrigoz avant d’ouvrir son journal, je n’en avais même jamais entendu parler. Toutefois, la beauté du livre (avec deux citations en couverture qui font vraiment envie) et la quatrième de couverture, me tentaient beaucoup ; tout cela était de bon augure. A vrai dire, ça n’a guère duré. Je n’ai pas du tout accroché avec le style de l’auteur. Mais alors, vraiment vraiment pas ! Une écriture saccadée et un style un peu décousu auxquels j’ai tendance à préférer les choses un peu plus rondes. Sans compter que le problème avec le journal, c’est que c’est condamné à vieillir et certains passages d’actualités au moment de l’écriture n’évoquent plus grand chose (voir plus rien du tout) aujourd’hui. Il y a pourtant quelques réflexions bien senties dans ce texte et j’aurais aimé arriver à entrer dans cet univers. Une rencontre ratée. 

Saute-le-temps

Rien ne m’enlèvera de l’idée que le problème littéraire numéro un, pour les trois quart des écrivains, c’est de manger, un point c’est tout ! Pas d’inventer un nouveau langage ou de découvrir un monde que personne n’a encore décrit. (Il faut laisser ça aux astronautes.)

_______________

Comment arriver à rendre dans ce Journal ce mélange de souvenirs et d’actualité qui forme la trame de la vie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s