Le Lazare, le bistrot chic d’Eric Fréchon

Par défaut

          Le Lazare est le nouveau restaurant qu’Eric Fréchon a ouvert dans l’enceinte de la gare Saint-Lazare. Le chef triplement étoilé nous propose ici une cuisine authentique et généreuse. Dans un cadre moderne à l’esprit bistrot, où le bois domine.

          Quand j’ai appris qu’Eric Fréchon, meilleur ouvrier de France, chef triplement étoilé au Bristol, allait sortir un peu (pas trop non plus, il y officie toujours) de ses cuisines grand luxe pour venir installer un restaurant tout près de chez moi en plein cœur de la gare Saint-Lazare, autant vous dire que j’étais surexcité à cette idée. Une cuisine bistrot, chic et savoureuse à la fois : de nombreux grands chefs y reviennent ces derniers temps. Je me questionne parfois sur cette démarche : est-ce par effet de mode ou par nostalgie d’une cuisine moins sophistiquée ? L’un n’empêche pas l’autre me direz-vous et ce n’est pas le moment de débattre sur la question. Toujours est-il qu’Eric Fréchon faisant partie de ces chefs que j’admire, j’avais hâte de pouvoir enfin goûter à sa cuisine !

Visuels-Lazare5

          Le lieu m’a un peu surprise. En effet, je l’ai découvert en passant dans la galerie marchande, en flânant pour chercher des idées de cadeaux de Noël. Le restaurant possède deux entrées, celle-ci, directement dans le centre commercial de la gare, et une autre, sur l’extérieur. Il y a beaucoup de chaises hautes autour du bar et les tables sont assez serrées. Il y avait beaucoup de monde et cette promiscuité créait un certain brouhaha en bruit de fond assez gênant. – Je le signale d’ailleurs avant d’oublier, qui dit beaucoup de monde dit réservation fortement recommandée. – La décoration fait nordique avec du bois clair, des tables blanches et des touches de noir et de gris. C’est élégant même si personnellement je trouve ça un peu froid peut-être. Cependant ça revisite l’esprit bistrot sans le dénaturer et il y a de petites touches déco qui rendent le tout plus chaleureux.

          La carte propose un vaste choix de plats classiques avec chacun leur petite note d’originalité qui vous mettra l’eau à la bouche. Les prix sont assez habituels pour ce type d’établissement. C’est certes un rien plus cher que la première brasserie venue mais on reste dans le même ordre d’idée. Notre déjeuner a commencé sur une note négative. Les apéritif sont servis à tout le monde, j’attends le mien 10 min, le temps que le serveur s’occupe des entrée de la table d’à côté… Et rien à grignoter avec ça, après avoir insisté on parvient à obtenir 3 tranches de saucisson qui se battent en duel : nous sommes 4 à table, nous hésitons à nous battre. Un seul convive a pris une entrée, elle est très belle. Bien présentée, copieuse, et d’après le mangeur, très bonne, ça nous met en appétit. Nous attendons impatiemment la suite ! Impatiemment, c’est bien le mot.

Visuels-Lazare11

          Mon agneau de 7h sait se faire désirer, accompagné de son petit boulgour, mais quel goût mes amis, quel goût ! Rien que d’y penser j’en salive encore ! Je n’avais pas très faim en entrant dans le restaurant et les portions sont franchement généreuses mais je n’en ai pas laissé une miette ! Hors de question de perdre le moindre gramme de ce plat divin. C’est simple mais de si bon goût. Un agneau fondant, un boulgour qui est un vrai condensé de saveurs du Sud, c’était un régal. Et en dessert (3/4h plus tard donc… mais là j’étais au paradis, le temps s’était arrêté pour moi), une aumônière de crêpe, pommes sautées au caramel. Une valeur sure j’ai envie de dire. Je trouve rarement les desserts à la hauteur des plats et même si c’était moins surprenant que l’agneau, c’était très bon et je n’ai rien trouvé à y redire, ce qui est déjà assez rare pour être souligné.

          J’ai bien aimé ce restaurant et je pense que j’y reviendrai, toutefois je trouve que le service n’est pas tout à fait à la hauteur de l’établissement : excessivement lent, moyennement professionnel et d’une amabilité très relative : une chaise manquante à table qui met du temps à arriver, l’eau servie au milieu du repas, temps d’attente (très très) excessif, pas d’excuses quand un produit est manquant… Beaucoup de petits détails qui accumulés deviennent gênants et laissent présager d’un personnel peut-être un peu inexpérimenté. 2h à table pour apéritif/plat/dessert, on n’est pas tout à fait dans le timing du restaurant de gare malgré l’emplacement… Nous étions bien installés et avons bavardé tranquillement, cela ne m’a donc personnellement pas dérangée outre mesure mais ça pourrait user la patience de certains. C’est dommage car le cadre est plutôt agréable, les plats sont très bons, les prix corrects et c’est très copieux. Nous étions 4 et nous avons tous apprécié notre repas, nous n’avons pas trouvé la moindre reproche à faire à ce que nous avions dans l’assiette, tout était parfait de bout en bout, pourtant nous sommes allés prendre notre café ailleurs tant l’agacement commençait à poindre face aux lenteurs du service, c’est vraiment dommage. On ne peut pas parler d’une grande table, mais de bon produits et – si ce petit problème de service venait à se régler – un très bon rapport qualité/prix. Simple et bon, je n’en attendais pas moins de la cuisine d’Eric Fréchon : je me suis tout simplement régalée.

Visuels-Lazare6

Le Lazare

Parvis de la Gare

ou Centre Commercial niveau rue

75008 Paris

01 44 90 80 80

Comptez environ 50€ par personne pour un menu complet

          Bon, et la prochaine fois je teste le 114 Faubourg, je n’en finis plus de saliver depuis que j’ai vu la carte, son pata negra, ses coquilles saint-jacques, sa magnifique déco… (vous entendez les soupirs d’envie là ?). Je vous préviens, si vous cliquez sur ce lien, c’est à vos risques et périls !

Une réponse "

  1. Pingback: Programme culturel 2014 et petit bilan de l’année écoulée | Madimado's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s