Pyongyang, les aventures pleines d’humour de Guy Delisle en Corée du Nord

Par défaut

          Guy Delisle est animateur et son travail l’amène jusqu’à Pyongyang, capitale de la très fermée Corée du Nord. Trois mois dans un autre monde, aux antipodes du mode de vie occidental. Un séjour qui va s’avérer plein de surprises, rarement bonnes. 

py_couv_french_big

          J’avais beaucoup entendu parler de cet auteur, célèbre pour ses BD pleines d’humour qui relatent ses aventures dans des pays étrangers. Pourtant, le dessin m’avait jusque-l) arrêtée. J’ai toujours aimé les illustrations très travaillées et ici on est plutôt dans du croquis, de l’instantané, ce à quoi j’ai du mal à me faire. Pourtant, quand j’ai demandé un conseil BD (roman graphique en l’occurrence mais on ne va pas chipoter) à mon libraire, c’est celle-ci qu’il m’a proposée, je me suis donc enfin décidée à voir de quoi il retournait.

85494812_o

          Je dois avouer que mis à part le dessin qui ne m’a guère emballée, j’ai de suite accroché avec cette BD pleine d’humour. L’auteur croque sa vie en Corée du Nord avec une fraîcheur et un recul délectables. Je l’ai trouvé d’une grande justesse. Il a sans nul doute un grand talent d’observateur et sait faire partager ses expériences. Les situations plus cocasses les unes que les autres sont avant tout l’occasion de nous parler d’un pays dont on ignore à peu près tout. Le contraste entre la légèreté de l’auteur et la rigueur de ses hôtes met en avant le climat de terreur qui règne sur le pays.

D3-PYONGYANG

          Suivre les aventures de notre « héros » est absolument passionnant. Non seulement on en apprend plus sur ce pays, sa politique, la manière dont vivent les gens (même si ici on voit surtout les expatriés étant donné qu’il est interdit de se mêler à la population), mais l’humour dont fait preuve Guy Delisle est délectable. J’ai vraiment beaucoup, beaucoup ri. J’ai adoré cette BD qui derrière son humour corrosif s’avère très instructive, j’en ai même oublié que les dessins ne m’inspiraient guère et je n’ai qu’une hâte, lire tout ce que l’auteur a écrit d’autre ! 

pyongyang-1984

"

  1. J’ai envie de dire :  » Tout pareil ». Les dessins de Delisle me rebutaient mais à la lecture j’ai été embarquée par son humour et sa manière de décrire la vie d’un pays, presque sans y toucher, au moyen d’anecdotes. Je l’ai découvert avec chroniques Birmanes, puis Pyongyang … J’adore 🙂

  2. Pingback: Bilan 2014 | Madimado's Blog

  3. Pingback: Quatre récits de voyage | Madimado's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s