Un dîner chez Michel et Sébastien Bras

Par défaut

          Michel et Sébastien Bras, un père et un fils qui ont su faire de leur restaurant de Laguiole un repère de la gastronomie. 3 étoiles que le père a su transmettre à son fils. Une cuisine a base de produits de l’Aubrac et de plantes fraîchement cueillies pour une cuisine de saison au plus près de la nature. J’avais hâte d’y goûter !

DSC_0991

           La première chose qui impressionne quand on arrive chez les Bras, c’est la vue exceptionnelle sur le plateau de l’Aubrac qui s’offre à nous. Elle est de toute beauté et la terrasse qui ressemble à une proue de bateau est idéale pour en profiter. La décoration de la salle est très sobre mais avec ses grandes baies vitrées, elle offre une vue exceptionnelle. Nous avons d’ailleurs pu profiter d’un coucher de soleil absolument fabuleux.

DSC_1017

          Dans l’assiette, la relative sobriété de la cuisine – comme de la déco d’ailleurs – m’a étonnée. Au menu, on trouve entre autres une salade d’herbes encore plus belle que bonne, de l’agneau avec de l’aligot (j’adore ça mais là j’ai cru que j’allais exploser) ou encore du homard avec une vinaigrette à la myrtille qui était juste à tomber ! Parce que certes c’est simple, mais qu’est-ce que c’est bon !

DSC_0998

          Souvent dans les grands restaurants, je suis déçue par les desserts, rarement à la hauteur. Ici, ils sont largement au niveau de ce qui précède, voire même légèrement supérieurs pour un repas qui se termine en beauté. Sébastien Bras a même réussi à me faire aimer les figues, l’un des très rares fruits que je n’apprécie  habituellement pas. J’aurais pu en manger des kilos si je n’avais pas déjà été aussi repue ! Un délice !

DSC_1021

          Evidemment, ce type de restaurant n’est pas donné et reste réservé à des occasions particulières (en l’occurrence le départ à la retraite de ma maman – au passage je remercie d’ailleurs ses collègues pour cette riche idée et mes parents de m’avoir gentiment invitée). Toutefois, la maison Bras n’est pas parmi les plus chères, comptez autour de 150€ par personne.

DSC_1026

          On m’avait vanté cette adresse pour son originalité et son côté marquant. A vrai dire, si j’ai tout trouvé excellent, la surprise a rarement été au rendez-vous au cours du repas. J’ai aimé qu’on puisse visiter les cuisines, ça restera pour moi le moment le plus fort de la soirée malgré un passage trop bref (foutue timidité), suivi de près par le fabuleux coucher de soleil qui a donné a ce repas une teinte toute particulière.

DSC_1016

          L’accueil est adorable et plein de petites attentions que j’ai beaucoup appréciées. C’est finalement le tout qui fait que cette soirée restera pour moi mémorable, même si je ne garderai sans doute pas le souvenir de chaque plat comme ça a pu être le cas chez Marc Veyrat ou Jean-Luc Rabanel. Une très belle soirée dans une adresse à part, entre tradition et modernité, qui met la nature au cœur de l’assiette. 

"

  1. Très bon moment chez Bras. Il manque juste un grain de folie pour rendre cette cuisine entre tradition et modernité (comme tu le dis) inoubliable! En entrant dans ce lieu fabuleux, on attendrait encore un peu plus de magie dans l’assiette. J’ai beaucoup aimé le service attentionné et la délicatesse qui fait que l’on offre aux clients la petite boîte de gâteaux en partant… et le menu en souvenir!

    • Oui, je trouve que cette délicatesse est leur gros point fort. La salle manque un peu de chaleur, c’est dommage, mais bon, la vue se suffit à elle-même d’une certaine manière. J’ai trouvé les desserts vraiment parfaits, c’est dommage qu’il n’y ait pas tout à fait la même originalité côté salé. C’était très bon, c’est même difficile de faire mieux dans le genre, mais il manquait la petite touche qui rendrait ça extraordinaire. C’était quand même un grand moment !

    • Ma première expérience Aubracienne remonte à 3 ans. Suite à un épisode de l’émission des Racines et des Ailes. Vache d’Aubrac, plateau d’Aubrac et Bras. Et je suis tombé amoureux. Ce qui m’a le plus marqué à ma première rencontre avec Michel, c’est un contact très aisé, humble, à l’écoute, mais très pointilleux, toujours en recherche, innonvant. Emotions +++. J’en ai pleuré alors que je ne connaissais rien de la Famille Bras et de la région.
      La seconde fois, après une transhumance sous le soleil, c’est déjà différent. Rencontre avec Sébastien – les racines sont évidentes. Dans la cuisine, Véronique nous présente quantité de plantes … Emerveillement devant ce menu « Légumes »
      La Nature comme référence. Que ça fait du bien.

      • Pour notre part nous n’avons pas rencontré le chef ni eu tellement d’explications sur les assiettes. C’est d’ailleurs un peu dommage pour l’assiette de jeunes pousses dans laquelle je ne connaissais pas certaines plantes vraiment délicieuses. Mais la vue est magique. Je ne connaissais pas l’Aubrac, je suis tombée complètement amoureuse de ses paysages. Et dans l’assiette, c’est bon, c’est vrai, ça respire la nature. Après ayant grandi dans une ferme, pour moi cette cuisine est juste une évidence, un retour au sources que j’apprécie dans les grands restaurants mais auquel il manque une pointe de folie supplémentaire pour le côté inoubliable. Il faut dire qu’on m’en avait tellement parlé aussi, je préfère ne pas savoir à quoi m’attendre pour que l’effet de surprise fonctionne. Mais c’est une grande table, je suis très heureuse d’avoir eu la change d’y manger.

  2. Pingback: Quelques jours sur l’Aubrac | Madimado's Blog

  3. Pingback: Bilan 2014 | Madimado's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s